Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

11 ministres membres du Siècle

Emmanuel Ratier, directeur de la lettre bimensuelle d’informations confidentielles «Faits & Documents», vient de publier Au coeur du pouvoir, une enquête sur le Siècle, «le club le plus puissant de France». Il répond à Minute :

A "Le Siècle a cette spécificité de constituer une pure centrale de pouvoir, composée de gens ayant du pouvoir et souhaitant en acquérir encore plus. […] Le Siècle, lui, ne défend aucune idéologie, aucune ligne politique, ses membres ne se déguisent pas avec des cagoules ou des tabliers, ils sont uniquement mus par des convergences d’intérêt. […] Il n’est pas rare de rencontrer des couples de hauts fonctionnaires, membres du Siècle, dont le mari est à l’UMP et l’épouse au PS ou inversement. En cas d’alternance, l’un pousse la carrière de l’autre, sans temps mort. Le Siècle est le catalyseur de véritables stratégies d’ascension sociale. C’est aussi l’illustration parfaite de « l’UMPS ». Par ailleurs, les membres de ce club ne sont pas tant cooptés pour leurs qualités intrinsèques, leurs opinions ou leur position sur l’échiquier politique, que pour le poste qu’ils occupent. Au Siècle, on ne recrute pas un individu, mais une fonction! […]

Qui en sont les membres?

Des gens de pouvoir ou pouvant y accéder à moyen terme. Il y a également de grands noms de l’édition, des chefs d’orchestre prestigieux, les plus grands professeurs de médecine dans toutes les spécialités… Tout cela sert à avoir des relais […] Au total, le Siècle comporte approximativement 600 membres. […] Il faut noter que, depuis 1945, tous les gouvernements ont été composés pour moitié de membres du Siècle, dont, en général, le premier ministre. Les plus importants représentants des grands journaux, des grands corps de l’Etat, comme la Cour des comptes, le Conseil d’Etat, l’état-major militaire, etc., sont membres du Siècle."

Ministres actuels étant membres ou ayant été récemment membres du Siècle : François Baroin, Xavier Bertrand, Eric Besson, Luc Chatel, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Christine Lagarde, Pierre Lellouche, Gérard Longuet, Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez. Nicolas Sarkozy et François Fillon ont été membres du Siècle jusqu’en 2007.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Et pour touver le livre…
    cette 2éme édition revue et augmentée.. c’est ici, sur livres en famille :
    http://www.livresenfamille.fr/p3993-emmanuel_ratier_au_coeur_du_pouvoir_2eme_edition_revue_et_augmentee..html
    Merci !

  2. L’analyse d’Emmanuel Ratier se retourne contre elle-même. Que cherche-t-il à démontrer ? Que l’existence du Siècle est un scandale. Qu’elle est contraire à la démocratie. Qu’elle confisque le pouvoir au peuple.
    Or, Ratier dit lui-même que l’entrée dans ce club ne se fait pas en fonction des individus, mais des fonctions qu’ils occupent. Il dit que le Siècle ne promeut aucune idéologie particulière, et ne sert qu’à accroître le pouvoir de ses membres.
    Donc, où est le problème ?
    Ratier s’offusque que des gens bien placés dans la société se rencontrent et s’entraident. Mais il semble découvrir la lune. C’est le cas dans toutes les sociétés, tous les pays, tous les réimges politiques, toutes les cultures, toutes les époques.
    C’est le cas dans toutes les classes de la société, du ministre au collectionneur de timbres.
    Il est évident qu’un type seul a moins d’influence qu’un type ave des alliés. On enfonce des portes ouvertes, là.
    Il faudrait donc supprimer le droit d’association ? Interdire aux journalistes de rencontrer les hommes politiques sans la présence d’un commissaire du peuple qui les surveillerait ? Défendre aux médecins de fonder un club pour rencontrer des chefs d’orchestre ? Interdire aux catholiques d’aller à l’église, aussi, tant qu’à faire ?
    L’Eglise, c’est à dire l’ecclesia, c’est à dire l’assemblée : encore un club de gens suspects qui se rencontrent tous les dimanches au même endroit, et qui, va savoir, vont peut-être même jusqu’à s’entraider ? A s’échanger des tuyaux pour faire garder leurs enfants ? A s’embaucher préférentiellement les uns les autres, quand c’est possible ?
    Je veux bien qu’on découvre des complots partout, mais enfin il y a des limites.
    Que Ratier nous donne des éléments concrets, s’il en a. Qu’il nous montre, comme cela a déjà été fait avec la franc-maçonnerie, que le Siècle forme un réseau occulte, qui crée des situations injustes pour la grande majorité de la population.
    Qu’il nous démontre qu’il faut être membre du Siècle pour obtenir des contrats de travaux publics dans telle ville, comme c’est le cas avec la franc-maçonnerie.
    Qu’il nous démontre que des décisions de justice sont biaisées en faveur de membres du Siècle, comme c’est le cas avec les franc-maçons.
    S’il ne dispose pas de tels éléments, je ne vois pas très bien à quoi sert son livre, sinon à être vendu à un prix exorbitant (34 €) en faveur de son auteur, puisqu’il n’y a ni libraire, ni distributeur, ni éditeur pour enciasser l’essentiel de la marge.

  3. @ Robert Marchenoir
    La liste des gens cités dans l’article est quasi exclusivement composés de francs-maçons…
    À mon avis, il est douteux de dire que le Siècle ne recrute que des fonctions : il faut sans doute aussi avoir un « profil » qui va bien…
    Et la liste indique clairement le profil…
    Ça ressemble tout simplement à de « l’entrance », afin de donner un air de respectabilité à la franc-maçonnerie…

  4. Hélas, parmi les invités, le secrétaire général de la Conférence des Evêques de France…

  5. @marchenoir
    Vos commentaires m’étonnent : avez-vous lu Ratier ? Je suis bien content qu’il publie une mise à jour. Mon exemplaire de 1996 date, il y a beaucoup de retraités et de decedés, mais c’est une mine de renseignements sur les hommes et les femmes qui nous gouvernent, officiellement ou dans l’ombre. Le fondateur du Siècle était franc-maçon de bonne obédience ! Si cet ouvrage était si nul, on ne l’offrirait pas d’occasion sur Amazon à 150 € (sic, l’édition 1996). Seuls les frais de port me chagrinent !!! Mais je vais l’acheter.

  6. Les membres du Siècle font partie d’une communauté comme il y a en a tant. L’hyper-classe mondiale est une communauté qui représente 1% de la population mondiale et qui a privatisé la troisième planète du système solaire à son profit exclusif. Ce sont eux qui parlent de “crise” alors qu’il n’y a aucune crise (pour eux) bien au contraire.
    Ils ont fait un choix de vie – librement – comme le Riche de la parabole sur le pauvre Lazare.
    Bien entendu, nous ne leur souhaitons pas ce que Jésus raconte qu’il va leur arriver.
    Cela dit, il n’est pas absolument sùr que Jésus-Christ soit un menteur.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]