Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

105 000 chrétiens tués en 2012

De Vittorio Messori traduit par Benoît-et-moi :

Il
y eut des réactions d'incrédulité, sinon de rejet, en 2011, lorsque le
sociologue Massimo Introvigne, à une conférence internationale organisée
à Budapest par la Communauté européenne, rappela qu'en moyenne, chaque
année, il y avait plus de 100.000 chrétiens de toutes confessions tués
dans le monde pour leur foi
. Introvigne parlait en tant que représentant
italien de l'OSCE, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en
Europe, mais aussi comme un expert parmi les plus influents, comme le
fondateur et directeur du CESNUR, le Centre d'études sur les nouvelles
religions, et l'auteur de nombreuses études scientifique.

A ceux
qui le contestaient, Introvigne répondit avec son habituel scrupule
d'universitaire, indiquant des sources irréfutables dont il résultait
que, si le chiffre était erroné, c'était plutôt par défaut. Par
prudence, l'intellectuel turinois avait en fait minimisé le nombre de
victimes qui, selon certaines études, est encore supérieur. Au terme de
sa réfutation de ceux qui rejetaient ses chiffres, il observait: «Dans
ces réactions de refus, il y a déjà en soi une leçon: on
sous-estime tellement le problèmes des chrétiens persécutés que les
nombres – quand ils sont cités avec exactitude, dans toute leur horreur –
semblent incroyables à de nombreux Européens et Américains
».

Il
y a quelques jours, à l'occasion de la Saint-Etienne, «protomartyr»,
c'est-à-dire le premier martyr chrétien, lapidé par les Juifs de
Jérusalem pour avoir annoncé la Résurrection de Jésus, Introvigne a
rappelé au micro de Radio Vatican les chiffres pour l'année qui se termine : 105.000 morts, un toutes les
cinq minutes
. Selon les études les plus fiables, 10 pour cent des deux
milliards de chrétiens – donc 200 millions de personnes, principalement
en Afrique et en Asie – souffrent à cause de leur religion.

Ce
faisant, a poursuivi Introvigne, désormais responsable de l'Observatoire
de la liberté religieuse au ministère des Affaires étrangères, «la
persécution des chrétiens est aujourd'hui la première urgence mondiale
en matière de violence et de discrimination religieuse
. Il n'y a aucune
autre foi qui soit autant combattue, jusqu'à la tentative de génocide de
masse de ses membres
». […]"

Partager cet article

5 commentaires

  1. Il est urgent de le diffuser largement dans tous les media du monde entier. Merci. Je n’ose exprimer ici, ma révolte.

  2. L’article original est là :
    http://benoit-et-moi.fr/2012(III)/articles/plus-de-cent-mille-chretiens-tues-en-2012.php
    Copié – collé , imprimé sur 3 pages , à mettre dans une enveloppe ou non, et à déposer dans la boite aux lettres du presbytère catho ou protestant le plus proche.
    Si on l’envoi par la poste, un timbre économique suffit
    On peut aussi l’adresser aux écoles chrétiennes, ou simplement le déposer dans une boite aux lettre du quartier, pour sensibiliser au moins une personne qui n’est pas encore dans notre camps.

  3. Aujourd’hui lors d’un récapitulatif sur 2012, il était annoncé sur Tf1 que 65 journalistes étaient morts en 2012, ce qui en faisait une des professions les plus dangereuses, 65, c’est pas bien lourd comparé à 100000, être un chrétien engagé semble être beaucoup plus dangereux mais avant que les média qui font régulièrement du Christian bashing ou catholique bashing l’admettent..

  4. j’aimerai savoir combien de musulmans tués en 2012?
    je pense des millions et millions …
    les chretiens sont persecutés en afrique et en asie (chine,inde etc)

  5. Cher bd, il ne sagit pas de faire le compte d’individus chrétiens tués, mais d’individus chrétiens tués parce qu’ils sont CHRETIENS.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.