Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société / Immigration

100 000 réfugiés en 2016 : La demande d’asile est devenue la première filière d’immigration légale

Lu ici :

Sans-titre-11"Nous aurons 100 000 demandeurs d'asile en France cette année». Mardi matin sur Europe 1, Pascal Brice, directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) a donné une première estimation précise du nombre de demandes d’asile dans l’Hexagone pour 2016. Un chiffre qui, s’il est confirmé en fin d’année, entérinera une hausse de près de 25% par rapport à l’an dernier, où 80 075 demandes avaient été déposées. 

L’année 2016 deviendrait aussi la seconde année consécutive à afficher une hausse supérieure à 20%. Entre 2014 et 2015, le nombre de demandeurs d’asile avait déjà progressé de 23,6%."

D'après le ministère de l'intérieur, l'immigration légale hors UE se répartit de la manière suivante (chiffres de 2015) :

Economique : 20 600

Regroupement familial : 89 448

Etudiants : 69 782

Divers : 13 766

Humanitaire (dont réfugiés) : 21 583 dont 12 431 réfugiés et apatrides

 Quelle que soit l'issue de la demande des "réfugiés", il est désormais connu, grâce à la cour des comptes, que 96% des déboutés du droit d'asile resteront sur le territoire national :

"75 % des demandes d’asile sont rejetées annuellement en moyenne. (…) Malgré l’obligation de quitter le territoire français qui leur est notifiée, seul 1 % des déboutés sont effectivement éloignés"
 
Ces chiffres sont donc absolument faux en ce qui concerne les réfugiés puisque 80 075 demandes ont été déposées en 2015 alors que le tableau ne parle que des 12 431 dossiers acceptés. Les 58 492 faux réfugiés resteront en France… 

La demande d'asile est donc devenue la première filière d'immigration légale en France !

Partager cet article

4 commentaires

  1. Mais non, mais non ! Le grand remplacement ça n’existe pas…

  2. la demande d’asile a une vertu: elle permet de donner bonne conscience à bcp de gens dans notre pays, qui se sentent pousser des ailes et deviennent de bonnes âmes à peu de frais. Il est plus facile de sentir battre son coeur pour le pauvre migrant qui fuit la guerre (peu importe qu’il vienne d’une région où il n’y a pas la guerre) que d’aimer au choix: sa femme, son mari, son enfant, son voisin, un collègue qui vote FN, ou son pays.
    J’ai connu des chrétiens de gauche qui tapaient sur tout ce qui vote FN et haïssaient littéralement tout ce qui avait un petit air de droite vaguement conservatrice, mais qui n’avaient que compassion et “interrogations fraternelles” sur tout ce qui portait voile ou était en demande d’asile. Je me suis souvent demandé ce qu’ils auraient répondu si le Christ leur avait demandé: “d’après vous, qui est votre prochain?”

  3. Alors la ODE ce que vous dite est une vérité et des Catholiques qui s’arrangent très bien avec la décadence d’aujourd’hui

  4. Nombre à ajouter aux 200/300 000 entrées annuelles programmées par les gouvernements.
    A ajouter aux habituels 300 000 clandestins annuels etc. La majorité des électeurs votent pour la disparition de leur peuple: haïssent-ils leurs enfants? On ne voit pas d’autres raisons.

Publier une réponse