Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / L'Eglise : L'Eglise en France

Zemmour : « François Hollande serait très à l’aise au sein de l’évêché français »

Grand billet du jour d'Eric Zemmour : "Les dessous de la folle semaine du Vatican". Incontournable pour comprendre le post ci-dessus.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Eric Zemmour toujours affuté. Pour quelqu’un qui n’est pas catholique, il connaît bien mieux le catholicisme que la plupart des catholiques

  2. Un billet franco-centrique, expliquant des affaires italiennes par une situation française ? Halte au feu, la France et son Eglise comptent de moins en moins dans le « vrai monde mondial », et passer d’un sujet à l’autre relève plus de la mauvaise inspiration -rare- de Zemmour que d’une réalité quelconque…

  3. Ce Zemmour est vraiment bien informé sur le sujet pour un journaliste généraliste. BRAVO !
    En fait ce billet n’est pas si Franco centrique que cela. Il dit d’abord que ces fuites ont révélé peu de choses, le seul gros sujet étant la réintégration des Lefrebvristes, sujet pour lequel justement la France joue un rôle très important.
    De plus si le développement qui suit est très centré sur la France, il n’a en fait qu’un rapport indirect avec le « scandale » et est intéressant par lui même, en tant que réflexion sur les mutations de l’Eglise en France.

  4. Je suppose qu’il veut dire « épiscopat » et non pas « évêché ».

  5. E Zemmour même s’il dit certains vérités dresse le portrait un « évêché » vieillissant ou attentiste par rapport à la tête du parti (pardon de la CEF) mais un « évêché » qui n’est pas celui de demain ou d’après demain et pas les catholiques jeunes et moins, de conviction, par rapport aux points non négociables, mais pas forcément engagés dans les ex-oeuvres catholiques devenues ONG très politisées.

  6. Jeanduma, la France et son église ont hélas beaucoup trop compté dans l’Eglise universelle, l’objectif est justement de les faire taire.

  7. Zemmour ferait mieux de ne pas aborder certains sujets qu’il ne connait guère.
    Les problèmes actuels n’ont sans doute rien à voir avec la situation de l’Eglise qui est en France.
    Arrêtons avec les délires de politisation de l’épiscopat, très varié politiquement comme les chrétiens eux-mêmes.
    En tous cas, méfions-nous de tirer des conclusions hâtives comme le font bêtement de nombreux journalistes (et Zemmour hélas avec eux) sur une affaire complexe, sur laquelle nous n’avons encore que peu d’informations…

  8. Encore une excellente chronique de Zemmour, qui analyse avec justesse les relations ambigues entre l’Eglise de France et la gauche.

  9. @jeanduma
    La question de la réintégration de la la FSSPX, n’est pas du tout une simple question franco-romaine. Zeymour a très probablement vu juste, comme en témoigne cet extrait de « La Porte Latine » de ce jour:
    « Le mouvement protestataire catholique « Nous sommes l’Eglise » («Wir sind Kirche », représenté principalement dans les pays de langue allemande) a demandé jeudi aux évêques de résister à l’éventuelle réintégration des intégristes, sous peine d’un schisme progressiste. »

Publier une réponse