Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / France : Laïcité à la française

Y aurait-il deux poids, deux mesures, selon les religions, au pays de la laïcité ?

Extrait du reportage de Nouvelles de France, place du Châtelet hier :

"Sur place, les slogans (« Discriminations, on en a plus qu’assez ! », « Christ caillassé, chrétiens insultés ! ») alternent avec les chants religieux et les dizaines de « Je vous salue Marie » récités à genoux. Des pancartes « L’art doit aussi respecter les convictions d’autrui » ou encore « Dans ce théâtre, on insulte les chrétiens » sont brandies par certains manifestants. Les forces de l’ordre autorisent les individus présents sur la place à rejoindre le terre-plein mais ceux-ci ne peuvent ensuite plus le quitter. Deux rangées de fourgons cachent aux spectateurs la vue des manifestants.

« Mieux vaut croire en quelque chose qu’en rien » commente un policier à l’intention d’un collègue sceptique. Le rassemblement est l’occasion pour certains de se poser des questions existentielles et de débattre. Des catholiques font lire à des policiers leurs tracts. Le dialogue s’instaure. Des sourires se dessinent sur les visages, de chaque côté.

Angélique vient de la Place de la Concorde où elle a acclamé, comme 10 000 autres supporters, les joueurs du XV de France de retour au pays. Cette habituée de la messe en latin nous raconte qu’hier, un policier qui l’embarquait lui a montré la croix du blason de son uniforme en souriant. Carlos est étudiant Erasmus. Catholique espagnol, il accompagne un ami français venu prier place du Châtelet et commente, avec son accent : « dans votre République, la liberté, ce n’est pas pour tout le monde, on dirait ! ». Isabelle tracte pour la manifestation organisée samedi. Sa sensibilité religieuse ? « L’Emmanuel », mais « sans exclusive ». Plusieurs prêtres de la Fraternité Saint-Pie X sont également présents."

Dans un communiqué, Renaissance catholique écrit :

"Devant les réactions indignées des jeunes catholiques, les hypocrites hurlent à l’atteinte à la liberté d’expression alors qu’ils se scandaliseraient de toute mise en scène présentant une image négative du "prophète" Mahomet. Qui croit vraiment que les réactions à une représentation d’un imam couvert d’urine sur fond de face de Mahomet que des fillettes bombarderaient de tranches de jambon se limiteraient à des prières pacifiques dans la rue ? […]

Renaissance Catholique –qui organise du 28 octobre au 1er novembre, à Riaumont (62), une Session de formation pour les 16-25 ans sur "2000 ans de christophobie" durant laquelle seront présentés, discutés et réfutés les arguments des tenants du droit au blasphème au nom de la liberté d’expression– appelle ses adhérents et sympathisants à participer nombreux à la manifestation contre la christianophobie organisée par l’Institut Civitas samedi 29 octobre à 18h, place des Pyramides à Paris. Alors que chaque soir les forces de police interpellent les manifestants en prière, il semble qu’aucune prière musulmane illégale, comme celle de la rue Myrha à Paris, ait jamais donné lieu à la moindre interpellation : y aurait-il deux poids, deux mesures, selon les religions, au pays de la laïcité ?"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services