Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Xavier Bertrand, le ministre du travail dominical

Le ministre du travail, le franc-maçon Xavier Bertrand, souhaite rendre possible, par le biais d'un décret, l'ouverture des magasins de bricolage le dimanche. FO écrit :

"Avec cette volonté d'étendre le travail du dimanche au secteur du bricolage, le ministre revient sur sa promesse faite aux députés en 2009 (…) qu'il n'y aurait plus de dérogations de complaisance".

La loi votée en 2009, que certains n'ont pas voulu combattre jusqu'au bout, a élargi les possibilités d'ouverture des magasins le dimanche dans certains endroits (communes touristiques et agglomérations de Paris, Lille et Marseille). Le gouvernement veut désormais aller plus loin.

Partager cet article

9 commentaires

  1. S’il y un domaine où l’Europe pourrait (éventuellement) servir à quelque chose, en légiférant, c’est celui-là : par exemple, en Belgique, des commerces ouvrent le dimanche (et donc attirent les français frontaliers), et sont fermés le lundi (quand les mêmes français ont repris leur travail).

  2. Il s’agirait là aussi d’une sorte “d’euthanasie passive” aux dépends d’une population pourtant déjà passablement malmenée par la religion du Progrès contre l’humanité qu’on en serait modérément étonné.
    Mon aimable député m’avait pourtant présenté le bonhomme comme “modéré”.
    Il est assurément des “modérations” dans l’effort d’effacement de notre civilisation certainement moins mortifères.
    Pour se suicider, pas la peine de voter Hollande.

  3. Mr Bricologe…

  4. Ce qui me frappe, dans cette revendication que je considère comme l’une des plus contestables des catholiques traditionnalistes, c’est qu’elle n’est pas faite au nom de préceptes religieux.
    Les catholiques diraient : notre religion nous enjoint d’aller à la messe le dimanche, le travail le dimanche nous empêche d’exercer notre religion, on pourrait le comprendre.
    Mais non : l’argument catholique contre le travail du dimanche est exactement le même que celui des gauchistes : c’est mal de passer son dimanche dans les grandes surfaces, c’est du matérialisme, il est amoral d’acheter une perceuse le dimanche.
    C’est d’autant plus surprenant sur le Salon Beige, qui n’est pas précisément un site de gauche.

  5. Ce que M. Marchenoir ne comprend pas, c’est que le repos dominical, institué par Dieu dans Sa grande sagesse — via des moyens humains –, est bon pour toute la société (pas seulement les chrétiens) !
    — Beaucoup de gens travaillent six jours, ou s’arrêtent, non le samedi, mais le lundi ; quand les deux sont dans le cas, et j’en connais de nombreux exemples, souvent avec des horaires de travail très lourds ou décalés, dans ce cas donc, le dimanche est le seul morceau de famille qui leur reste pour simplement être ensemble et avec leurs enfants, dont une bonne partie est réservée à la récupération des journées de travail…
    Et c’est ceci que veulent annihiler, anéantir, nos amis libéraux serviteurs de Mammon…

  6. Et puis, comment autoriser un bricoleur du dimanche qui n’a pas fait ses achats le samedi à les faire le dimanche après-midi (le matin il s’est levé à 11 heures) et obliger ainsi des parents à se priver de leur famille le jour du Seigneur. Il comptait se mettre en maladie et bricoler le lundi ?

  7. Mr Xavier Bertrand n’a qu’une chose à faire: aller faire caissier dans un super-marché le dimanche , à moins qu’il ne préfère rejoindre sa secte bien-aimée les 3 ., mais qu’il nous laisse tranquille!!!!

  8. à Robert Marchenoir,
    votre accusation est fausse à plusieurs points de vue : cette revendication me semble au contraire regrouper tous les hommes de bonne volonté d’où qu’ils viennent dont les catholiques fidèles et raisonnables et respectueux de la loi naturelle établie par le Créateur .
    Il me paraît bien spécieux , mais il est vrai que c’est très “tendance” de s’efforcer d’enfermer ces derniers dans un spectre d’usage généralement plutôt “médiatico-bobo”.
    Plutôt que de stigmatiser “les catholiques traditionalistes” dans ce combat vital pour l’humanité même,il serait préférable de combattre les responsables et les collabos de la curée lancée contre toute spiritualité à même de s’opposer à la négation même de l’humanité.
    Le débat droite gauche imposé de si longue date est désormais largement dépassé si tant est qu’il n’ait jamais eu de sens.

  9. La prochaine couleuvre à avaler sera de remplacer le Dimanche, jour du Seigneur, par le Vendredi (jour de quoi au juste???), à moins que le CRIF gagne et impose le Samedi, jour du Sabbat!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services