Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Wallerand de Saint-Just prêt à des alliances avec l’UMP à Paris

Le candidat du FN pense qu'il sera possible de nouer des alliances avec des candidats de l'UMP qui souhaitent éêtre réélus, au second tour des municipales à Paris.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Avec Morizet ?? les signataires seront exclus de l’UMP : aucun ne s’y risquera .

  2. Après des décennies de soutien…Je doute de plus en plus sur le Front National mais je ne veux pas laisser tomber notre courageuse,CLAIRVOYANTE et charmante Marion Maréchal Le Pen.
    Que cette tourmente est difficile a vivre…

  3. Il serait plus exact de dire que des alliances sont possibles avec des candidats dits de droite, qui sont prêts à être exclus de la fausse-droite UMP.

  4. Et avec les Beigbeder ? Ah, mais ils se veulent à la gauche de la droite.

  5. Il était temps ! Peu importe les tendances, mettez votre orgueil dans la poche et l’UNION DE TOUTES LES DROITES pour sauver Paris !

  6. Ce Monsieur Wallerand a l’air tout à fait capable et respectable, on ne peut malheureusement pas compter sur les médias pour le faire connaître loyalement.

  7. Toujours ces jets systématiques de fiel sur le FN de la part de certains. Soit on l’accuse de trop s’isoler, soit, quand il propose de battre la gauche, de se compromettre.
    Il faudrait savoir. Il s’agit de municipales.
    Voilà ce que dit cet article (citation) :
    “”On va bousculer le match des sœurs jumelles”, lance Florian Philippot, vice-président du parti de Marine Le Pen, au Parisien.
    Wallerand de Saint-Just, candidat du parti d’extrême droite à la mairie de Paris, ne cache pas son objectif principal : battre Anne Hidalgo. “On veut clairement la défaite d’Hidalgo”, appuie celui qui est également l’avocat de Jean-Marie Le Pen et du FN ”
    Je trouve intelligent d’ouvrir la porte à la droite : beaucoup de parisiens qui veulent chasser la gauche seront sensibles à cette attitude constructive du FN, et ne seront pas bloqués pour voter pour lui, de peur de ”faire le jeu de la gauche”, selon la vieille antienne.

  8. Si des gens de l’UMP jouent sincèrement le jeu, pourquoi pas ? Ce sera toujours des sièges que n’aura pas NKM (ridicule l’autre jour, en pleine démagogie électorale, en blouson de cuir, fumant sa clope “à la voyoute” à côté d’un SDF).

Publier une réponse