Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Voyage au Portugal : Benoît XVI au monde de la culture

Extrait de son discours :

"L'Église apparaît comme le grand défenseur d’une saine et haute
tradition, dont la riche contribution se met au service de la société ;
celle-ci
continue à en respecter et à en apprécier le service en faveur du bien
commun,
mais elle s’est éloignée de la dite ‘sagesse’ qui fait partie de son
patrimoine.
Ce ‘conflit’ entre la tradition et le présent s’exprime dans la crise de
la
vérité, mais c’est seulement celle-ci qui peut orienter et tracer le
chemin
d’une existence réussie, aussi bien en tant que personne que comme
peuple.
En
effet, un peuple qui cesse de savoir quelle est sa vérité propre,
finit
par se perdre dans le labyrinthe du temps et de l’histoire, privé des
valeurs
clairement établies et sans grands buts clairement énoncés.

Chers amis,
il y a
tout un effort de compréhension à faire autour de la forme dans laquelle
l'Église se situe dans le monde, en aidant la société à comprendre que
l’annonce
de la vérité est un service qu’Elle offre à la société, ouvrant de
nouveaux
horizons d’avenir, de grandeur et de dignité (…)

Pour une société formée en majeure partie de catholiques et dont la
culture a été profondément marquée par le christianisme, la tentative de
trouver
la vérité en dehors de Jésus-Christ s’avère dramatique. Pour nous,
chrétiens, la
Vérité est divine ; elle est le « Logos » éternel qui a pris une
expression
humaine en Jésus-Christ, lequel a pu affirmer avec objectivité : « Je
suis la
vérité » (Jn 14,6).
L’existence dans l'Église de sa ferme
adhésion au
caractère pérenne de la vérité avec le respect pour les autres ‘vérités’
ou avec
la vérité des autres, est un apprentissage que l'Église elle-même est en
train
de faire. Dans ce dialogue respectueux peuvent s’ouvrir de nouvelles
portes pour
la transmission de la vérité (…)

En effet, le dialogue
sans ambigüité et respectueux des parties impliquées est aujourd’hui une
priorité dans le monde, priorité à laquelle l'Église n’entend pas se
soustraire.

Elle en donne un témoignage clair par la présence du Saint-Siège dans
les divers
organismes internationaux, comme par exemple, dans le Centre Nord-Sud du
Conseil
de l’Europe, fondé il y a 20 ans ici à Lisbonne, qui a comme pierre
angulaire le
dialogue interculturel dans le but de promouvoir la coopération entre
l’Europe,
le sud de la Méditerranée et l’Afrique et de construire une citoyenneté
mondiale fondée sur les
droits humains et la responsabilité des citoyens, indépendamment de leur
origine
ethnique et de leur appartenance politique, dans le respect des
croyances
religieuses. Étant donné la diversité culturelle, il faut faire en sorte
que les
personnes, non seulement acceptent l’existence de la culture de l’autre,
mais
aspirent aussi à s’en enrichir et à lui offrir ce que l’on possède de
bien, de
vrai et de beau
".

Partager cet article

1 commentaire

  1. je suis entierement d’accord avec le principe que le catéschisme reviennent a l enseignement pour nos enfants ainsi que la saite messe catholique de nos encetres

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]