Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Vous vous désoliez pour votre député sortant battu ?

Consolez-vous : les indemnités sont plutôt généreuses.

L’indemnité des députés sortants demeure inchangée : 5400,32 euros bruts par mois durant les six premiers mois en cas de non retour à l’emploi d’origine. Mais au-delà, ils continueront de percevoir une indemnité.

Du second au quatrième trimestre, elle sera réduite de 10 % chaque trimestre. Puis, du 24e au 60e mois, l’indemnité diminuera de 5 % tous les six mois. 5 ans après sa défaite, un député touchera  ainsi 20 % de l’indemnité de base, soit 1080 euros brut mensuels.

Guillaume Peltier a qualifié ces indemnités d’ "indécentes", mais elles ne sont pas sans justification : elles tendent à réduire l’inégalité entre les élus issus du secteur privé et ceux issus de la fonction publique, ces derniers (sur-représentés à l’Assemblée) retrouvant systématiquement leur emploi à l’issue d’un mandat.

Henri Védas

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]