Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

“Vous faites le jeu de Le Pen”, que n’ai-je entendu cet argument

“Vous faites le jeu de Le Pen”, que n’ai-je entendu cet argument

Interrogée dans L’Express, Elisabeth Badinter fustige l’attitude de la gauche, qui fait toujours l’autruche face aux revendications musulmanes et déclare :

Mais il y a toujours cette extrême gauche “élargie” qui ne cesse de ramener le débat à la stigmatisation des musulmans, jusqu’à refuser de prononcer le mot “islam” ou même celui d'”islamisme”. Elle déboussole les gens, les intimide, en insinuant que leur rejet légitime de l’intégrisme serait en réalité suspect. On pouvait au départ penser que cette gauche défendait sincèrement la tolérance et l’antiracisme. Mais qu’elle en soit toujours là aujourd’hui est une preuve soit d’aveuglement, soit d’électoralisme. Lutter contre l’islamisme revient, pour eux, à être lepéniste. “Vous faites le jeu de Le Pen”, que n’ai-je entendu cet argument

[…]

Je ne vois pas comment je pourrais être optimiste. Cela fait trente ans que je suis de près ces sujets, et cela va de plus en plus mal. Il faudrait changer les lois, organiser une guerre idéologique mais aussi législative contre les islamistes. Et cela ne se ferait pas sans des répliques terribles de la part du camp adverse. De nouveaux attentats, plus nombreux, plus sanglants. Cela ne peut plus se régler dans le pacifisme, car c’est allé trop loin. C’est une guerre que nous devons mener, mais je ne suis pas certaine que les Français y soient prêts. Non seulement parce qu’ils peuvent avoir peur, ce qui est compréhensible, mais aussi parce que les islamistes vont crier à la dictature à la moindre mesure les ciblant. A nouveau, une partie de la population se dira que, peut-être, on exagère la menace. Nos adversaires vont jouer là-dessus, avec la complicité de leurs alliés à gauche, que ce soit une bonne partie des “insoumis”, comme dans les universités, où des clusters vont développer cette argumentation victimaire.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Oui, les champs d’actions sont nombreux :

    Lutter contre le « pasdevaguisme » dans toutes les institutions et d’abord à l’école.

    Lutter contre l’Islamisme et l’Islamisation

    Lutter contre l’abattage rituel des animaux (sans étourdissement préalable) qui est contre la loi française

    Lutter contre l’enseignement de l’Arabe et promouvoir celui du Français

    Lutter contre les signes apparents de radicalisation dans les lieux publics dont le voile, la burqa, le hijab, … et les accoutrements de toutes sortes, en particulier ceux qui vont contre la liberté des femmes.

    Reconquérir des parties du territoire français avec de églises, des petits commerces, cafés, restaurants, charcuteries, … à la française et ouvert aux femmes !

    Etc.

  2. Elisabeth Badinter a su garder “la tête froide”, tant pour l’islam que pour le féminisme, et ce n’est pas étranger l’un à l’autre, il suffit de lire le Coran pour se faire une idée.
    Mais parlez avec la plupart des uns ou des autres et vous voyez rapidement que l’argumentaire glisse immédiatement vers l’hystérie : facho, conservateur, rétrograde, … , électeur de Le Pen, au final ; et si vous ajoutez “Benoit XVI”, c’est le déchaînement complet !

  3. Un beau crachat dans la soupe ! Mme Badinter n’a-t-elle pas profité des fonctions de son époux et tous ses potes socialistes pour véhiculer toutes ses idées subversives, féministes, progressistes ? Elle a sa part de responsabilité dans le naufrage de la France.
    Quand les responsables commencent à se dénoncer les uns les autres, ça sent l’épuration.

  4. Bien d’accord avec Collapsus
    Mieux Vaud tard que jamais mais,
    E. Badinter, et son mari, ont d énormes responsabilités dans le naufrage de la civilisation, et ont eux mêmes joue effrontément sur le politiquement correct primaire anti Le Pen. Pourrait elle reconnaître que JMLP n’avait pas tord sur son analyse?

  5. Allez, on rétablit la peine de mort …

  6. il n’a jamais fait bon d’être prophète (un vrai)en son temps , ou encore comme le chantait le regreté Guy Béard , le premier qui dit la vérité doit être exécuté….

  7. il me semble que c’est lucide et courageux : ne crachons pas dans la soupe !

  8. enfin des bobos commencent à ouvrir les yeux et entendre la réalité
    pourvu que ça continue

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services