Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / L'Eglise : L'Eglise en France

Votre 15 août

Avant tout, le 15 août a été l'occasion d'un grand nombre de processions en France, manifestations de foi qui se multiplient et qui retrouvent une grande vivacité depuis plusieurs années. Ce mouvement est perceptible et cette année, face à la déferlante des laïcards mal intentionnés, plusieurs lecteurs m'ont demandé comment il était possible d'avoir un aperçu de cet élan de foi. Il n'y a pas (encore?) à ma connaissance de blog ou de site qui hébergerait les photos ou les liens qui renverraient vers ces processions en l'honneur de la sainte patronne de la France. Une idée à creuser?

Aussi, puis-je proposer aux lecteurs qui le désirent, de poster dans les commentaires ci-dessous des liens vers leurs photos ou vers le récit des processions dont ils ont connaissance. En attendant, sans prétendre à l'exhaustivité, en voici simplement quelques-uns :

l'Assomption dans le Nord et le Pas de Calais, l'histoire de cette statue dans la Marne, les photos de la procession fluviale de Paris (page dédiée), 2000 personnes aux flambeaux dans les rues de Marseille, des milliers de personnes à Pontmain, procession à Metz, nostalgie à Liverdun, le côteau de Notre-Dame de Plombières, procession à Mercurey, etc.

15ap

Partager cet article

32 commentaires

  1. Versailles :
    à Notre-Dame des Armées, les vêpres de l’Assomption ont été chantées suivies du renouvellement de la consécration de la France à Marie par le voeu de Louis XIII et le salut du Saint Sacrement a cloturé cette belle cérémonie.

  2. Je ne peux pas vous envoyer de photo ,mais je peux vous signaler notre petite procession aux flambeaux de 2Kms dans le petit village de Coulaures en Dordogne où il y a toujours plus de monde tous les ans,et où malgré le manque de prêtre ,nous avons toujours un prêtre pour mener la procession et célébrer la messe

  3. Le 14 août à 21 heures, procession comme chaque année dans les rues envahies de touristes à St Raphaël dans le Var.

  4. Je vous signale le retour d’une procession disparue depuis plusieurs décennies dans un petit village”ST CYR DE FAVIERES” tout prés de ROANNE (42),merci au Pére PREYNAT arrivé dans cet ensemble paroissial en Septembre 2011 et qui remet toutes ces belles manifestations de foi populaires à l’honneur

  5. a bordeaux aussi, paroisse st eloi
    elle était magnfique

  6. Comme vous le demandez je vous signale aussi tout prés de Roanne (42)le pelerinage de Notre Dame de la Salette chapelet prié en procession cette année,messe ce petit pélerinage du 15 aout rassemble une belle assemblée toutes génerations confondues

  7. Loire : des pélerinages avec une très forte augmentation des pélerins cette année. A Valfleury, ils sont 4000 ! (voir “le Progrès”) http://www.forez-info.com/actualite/divers/12645-les-pelerins-nombreux-a-valfleury.html . A cette occasion, les pélerins sondés par les journalistes sur le mariage homo à Noirétable sont UNANIMES et se déclarent radicalement CONTRE comme Mgr Lebrun qui s’était prononcé un jour avant par voie de presse : http://www.leprogres.fr/loire/2012/08/16/dieu-n-autorise-pas-l-union-entre-deux-personnes-du-meme-sexe.

  8. procession de l’Assomption à l’ermitage Notre-Dame de Bermont (Vosges), dans les pas de Jehanne d’Arc :
    http://histoirepatrimoinebleurvillois.hautetfort.com/archive/2012/08/15/procession-de-la-fete-de-l-assomption-a-notre-dame-de-bermon.html

  9. Homélie de Mgr Raffin, évêque de Metz, lors de la procession de la cathédrale vers la stèle mariale Place Saint Jacques
    “Dans tous les moments difficiles de l’histoire humaine, les croyants se sont tournés vers
    Dieu pour lui crier leur détresse. C’est là l’origine du voeu de Monseigneur Benzler, évêque de
    Metz de 1901 à 1919, lors de la première guerre mondiale et qui nous vaut ce soir d’être
    rassemblés ici devant la statue de Notre-Dame de Metz – Voeu qui prit une tournure dramatique
    le 15 août 1940 lors de la protestation silencieuse de Monseigneur Heintz et des messins.
    Plus de soixante-dix ans après, nous sommes fort heureusement en paix, mais nous
    sommes en crise, crise économique affirment la plupart, crise politique affirment d’autres, crise
    spirituelle et morale affirment les plus perspicaces.
    Cette crise spirituelle et morale affecte évidemment les catholiques de notre pays et plus
    largement d’Europe Occidentale, qui ont perdu le sens et la valeur profonde de leur patrimoine
    spirituel et moral : avec la baisse de la pratique religieuse, certains doutent des vérités
    enseignées par leur Eglise, tandis que d’autres réduisent le Royaume de Dieu à quelques
    grandes valeurs qui, si elles ont un lien avec l’Evangile, ne constituent pas le coeur de la foi
    chrétienne.
    Cette crise spirituelle et morale n’est pas hélas le propre d’une Eglise, ni même des
    communautés religieuses en général, elle est le propre des sociétés tout court, des Etats qui,
    comme le nôtre, se veulent résolument laïcs.
    La rationalité scientifique et la culture technique, non seulement tendent à uniformiser le
    monde, mais souvent dépassent leurs domaines spécifiques, avec la prétention de tracer le
    périmètre des certitudes de la raison. Ainsi le pouvoir des capacités humaines finit par se
    penser la mesure même de l’agir, libéré de toute norme morale.
    La morale de nos jours n’a pas bonne presse dans la mesure où l’on attribue les
    prescriptions aux religions et que celles-ci sont rejetées par bon nombre de nos contemporains.
    Dès lors, on est tenté de substituer à l’autorité religieuse l’opinion publique et, à la limite, à
    décider des options éthiques au suffrage universel.
    Si les religions ont un rôle indéniable dans les déterminations éthiques, elles ne
    sauraient être leur unique référence dans la mesure où ce que transmettent les religions en
    matière morale relève de beaucoup plus loin, de cette sagesse éternelle qui appartient au
    patrimoine humain et qui éclaire l’homme attentif à la voix de sa conscience.
    Le Serment d’Hippocrate que prononce tout nouveau médecin ne relève pas du
    patrimoine des religions, mais de la sagesse des médecins pour qui toute vie, même précaire et
    fragile comme celle de l’embryon, est sacrée.
    La loi naturelle, présente dans le coeur de chaque homme, immuable et permanente à
    travers les variations de l’histoire, demeure, dans la diversité des cultures, comme une règle
    reliant entre eux les hommes et leur imposant, au-delà des différences inévitables, des
    principes communs, par exemple concernant la vie : son origine et son terme, sa transmission.
    Récuser la transcendance pour suivre les fluctuations du progrès ou d’une prétendue
    modernité peut avoir des conséquences incalculables pour le devenir de notre société.
    L’homme ne peut définir sa propre identité sans référence à la sagesse éternelle. L’accepter,
    c’est sortir de la crise.
    Lors de son passage à Paris en juin dernier, le prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi
    déclarait avec finesse : « Sans compassion, vous ne ferez jamais rien pour ceux qui souffrent…
    Sans sagesse, vous ne saurez jamais que faire pour eux. La véritable révolution, c’est celle de
    l’esprit ».
    Prier Marie, comme nous le faisons ici chaque 15 août, n’est pas seulement faire
    mémoire d’événements passés, mais nous mettre dans l’attitude de nos aînés qui se sont
    appuyé sur l’intercession de Marie pour soutenir leur propre militance. En nous montrant le
    Christ Enfant, elle invite les chrétiens à suivre son enseignement qui, loin d’être une limite à la
    liberté, est un appel à réaliser le vrai bien de la vie. Le Dieu révélé par Jésus Christ n’est pas le
    concurrent du bonheur de l’homme, il en est au contraire le garant.
    Il y a quelque cinquante ans, dans l’Avant Propos de la Constitution pastorale Gaudium
    et Spes sur l’Eglise dans le monde de ce temps, le 2ème Concile du Vatican déclarait : « Les
    joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres
    surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les
    angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans
    leur coeur » (n°1). Depuis les débuts de l’Eglise, Marie la première et la plus éminente des
    disciples du Christ, témoigne, par ses interventions, de la sollicitude de Dieu pour tous les
    hommes et leur montre le chemin du vrai bonheur.
    fr. Pierre RAFFIN, o.p.
    évêque de Metz”

  10. A Saint-Antoine l’Abbaye, en Isère, le prêtre modérateur, le père Richard Arcisziewski, d’origine polonaise, a remis à l’honneur, depuis plusieurs années, une procession avec la statue de la Vierge à l’issue de la messe de l’Assomption. Celle-ci, avec chants à la Vierge, hymne acathiste à la Mère de Dieu et récitation de l’Angélus, est de plus en plus suivie : paroissiens, touristes, familles et enfants… Il a expliqué la provenance de la statue portée par quatre hommes : celle-ci, provenant d’une autre église, a été sauvée, après le concile, par une paroissienne qui l’ayant trouvée “remisée”, l’avait replacée à deux reprises en l’église, jusqu’à ce que le clergé de l’époque la menace de détruire la statue si elle récidivait. Cette paroissienne l’a alors gardée chez elle, la sauvant de la destruction. Le père Richard, très applaudi, a noté que si l’église voulait croire en son avenir sur cette terre de France, il lui faudrait bien expier tous les scandales, notamment les atteintes à la piété populaire, perpétrés contre la Foi depuis quarante ans.

  11. En Vendée, procession aux flambeaux d’environ cent cinquante fidèles. Après trois ou quatre kilomètres dans la ville de Luçon, nous avons achevé notre chapelet devant une petite grotte de Lourdes, au sein du Carmel.
    Nous avons même eu des chants qui n’étaient pas modernistes 😉

  12. Processions mariales à Chaumont sur Loire (Loir et cher) et à Attichy (oise)

  13. A Beaufou, près des Lucs-sur-Boulogne en Vendée, nous étions hier soir une cinquantaine de personnes(peut-être plus?) de toutes générations pour chanter le chapelet et prier pour la France et les familles lors d’une belle procession.

  14. En Anjou:
    _au Marillais:http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Le-cardinal-Paul-Poupard-presidera-le-pelerinage-de-l-Assomption-_49190-avd-20120814-63405492_actuLocale.Htm
    _à Béhuard: procession entre Angers et le sanctuaire: http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Behuard.-Des-centaines-de-fideles-reunis-pour-l-Assomption_40774-2104472——49007-aud_actu.Htm
    _à Notre Dame de Montplacé pour les photos de la procession s’adresser à monsieur le Curé Artarit qui a des photos sur Facebook.

  15. photos du 15 août à Nancy ici :
    http://www.ndlourdes-nancy.com/

  16. Très beau pèlerinage marial, pour la 10° année consécutive, dans le diocèse de Versailles où, après avoir assisté à la messe célébrée par Mgr E. Aumônier dans la magnifique collégiale de Mantes la Jolie, les 700 pèlerins, aprés avoir déjeuné sur le stade de Blaru, ont marché vers le sanctuaire marial de ND de la Mer pour y chanter les Vêpres et assister au Salut du T.S Sacrement.
    Ci-dessous photos des éditions précédentes :
    http://www.catholiquesmantois.paroisse.net/rubriques/gauche/une-eglise-qui-vit-sa-foi-1/pelerinage/pelerinage-notre-dame-de-la-mer/albumphoto_view

  17. les photos de Metz ici: à noter la photo remarquable de Mgr Raffin et de M. Gros, maire PS de la ville, déposant une gerbe côte à côte au pied de la Vierge…

  18. Chaque année à l’abbaye de Bellaigue (63330 VIRLET), le 15 août :
    Vèpres + procession + renouvellement du voeu de Louis XIII.

  19. Tres belle procession a partir de St Nicolas du Chardonnet hier apres-midi.Familles avec enfant, jeunesse saine, personnes agees elegantes, reunies dans l’amour de NSJC, de Sa Tres Sainte Mere et de la France.
    Deo gratias.
    (desolee pour l’absence d’accents).

  20. Fleur, on ne peut être que saisi d’un haut-le-cœur, et désolé par l’indigence de la description de ces processionnaires lefebvristes BCBG que par l’absence d’accents !
    Vous rendez-vous compte que les personnes qui suivaient Jésus-Christ ne ressemblaient certainement pas tous à ce que vous notez ?
    Je laisse l’appréciation cette remarque à la réflexion des lecteurs qui peuvent lire Dn 5, 27 dans le texte latin de la Vulgate.

  21. Belle procession dans les rues de Roanne organisée par la chapelle de Notre Dame du Rosaire ,paroisse tradi,avec beaucoup de familles et de jeunes enfants.

  22. En réponse à QI,je veux simplement lui rappeler que l’on nous a toujours appris à trés bien nous habiller pour aller à la messe nous portions “les vétements du Dimanche”,j’ai 58ans et j’ai toujours respecté cette coutume.Quand on est invitée chez des amis on fait un effort vestimentaire,on peut faire le méme effort pour répondre à l’invitation du Seigneur,je ne vois pas ou est le probléme.

  23. Les Français sont en train de recouvrir la foi qu’ils avaient perdu depuis de nombreuses années, et le succès phénoménal des processions nous montrent que déjà ils réagissent normalement comme tout peuple devrait le faire. C’est un encouragement à manifester pour défendre les valeurs de la famille face à la dénaturation du système du mariage qui se prépare prochainement. Cela exprime les sentiments d’inquiétudes de la population française vis-à-vis des atteintes aux valeurs chrétiennes qui ont fait l’histoire de ce pays depuis des siècles.

  24. Ici, veux tout d’abord soutenir Anna ! Elle a raison, le vêtement est aussi une question de respect. Si nous allons à un mariage, une communion ou à la Messe, ou que nous rencontrons une “personnalité” importante, nous nous revêtons selon les circonstances pour faire honneur à nos hôtes. En ce sens, pourquoi serait-il normal que nous n’en faisions pas autant lorsqu’il s’agit du Seigneur et de la Vierge Marie ? Je ne parle pas de s’affubler de bijoux comme un sapin de Noël ! Non, une attitude de toute notre personne digne et respectueuse.
    Ici aussi, en Belgique les processions commencent tout doucement à reprendre ce qui fait notre bonheur. Je suis heureuse pour tous les chrétiens de France qui ont du avoir un peu de baume sur le coeur. Bien fraternellement ! Paix !Marie-Thérèse.

  25. Il semble que “qi” ne soit pas gêné par le débraillé général dans les lieux publics (alors que même les municipalités ont du mal à faire respecter un minimum de vestimenture -cf. le journal de FR2 hier soir-). Le commentaire bref et factuel de “Fleur” est en particulier une réponse à un article d’une journaliste du Point. Les commentaires apportent un témoignage (fragile, comme tout témoignage humain) d’une convergence: “tradis” ou pas, “lefébrvristes” ou “conciliaire” ou “sans opinion éclairée”, bien des gens ont témoigné, en ce 15 août, que la France a des racines chrétiennes, encore bien vivaces.
    Merci pour tous ces instantanés, le verre est plus qu’à moitié plein!

  26. Anna, le seul problème est que Dn 5, 27 semble s’appliquer aussi à vous. Bien entendu, on s’habille toujours bien pour aller à la messe, même en semaine, et pour suivre une procession (sauf celles dites de la gay pride !)

  27. Sur les remparts de la cité corsaire de Saint-Malo, une magnifique procession aux flambeaux s’est tenue entre la cathédrale Saint-Vincent et la Vierge des remparts, située au dessus de la Grand Porte. La procession était précédée des Vêpres, et nous avons eu l’honneur de compter parmi nous le Nonce apostolique pour le Mexique, qui nous a rappelé l’apparition de Notre-Dame de Guadalupe. Les remparts furent un cadre splendide pour la procession, nos Ave s’envolant vers le Ciel, notemment en passant près du Grand Bé, dernière demeure de l’auteur du “Génie du Christianisme”. Semper Fidelis ! Salve Regina !

  28. A Lorient, pendant le festival interceltique, on priait aussi pour la France. J’étais dans une église avec un de mes amis et on a assisté à la messe jusqu’à 12 h.
    Après on est parti à l’île de Groix…

  29. Voici des images des traditionnelles cérémonies du 15 Août à Chartres : http://msm-prieure-de-france.fr/index.php?post/18/08/2012/Le-15-Ao%C3%BBt-2012-%C3%A0-Chartres

  30. Très belle procession à la communauté des petits frères de la Cotellerie près de Laval (53) suivie par 200 personnes environ dont de nombreux enfants : récitation du chapelet dans le parc,office des vêpres, salut de Saint Sacrement…

Publier une réponse