Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Voter pour un candidat pro-mort est un acte immoral

A l’approche des élections présidentielles américaines, la conférence des évêques américains a publié un texte qui tranche singulièrement avec les publications passées, souvent floues car résultant d’un compromis. Pour la première fois, il expose clairement que toutes les questions politiques ne sont pas d’importances égales pour un catholique : il y a des points non-négociables. C’est une véritable contribution au discernement dont il n’est pas interdit de s’inspirer en France. Ce document (Former les consciences pour une citoyenneté fidèle : ici en v.o. pdf 44 pages, là le commentaire en anglais du Père Pavone) dit clairement que certaines questions sont plus importantes que d’autres :

"La destruction directe et intentionnelle de la vie humaine innocente, de l’instant de la conception jusqu’à la mort naturelle, est toujours un mal et n’est pas qu’une question parmi beaucoup d’autres".

La déclaration explique que les catholiques qui donnent leurs suffrages à des candidats qui veulent maintenir la légalisation de l’avortement, ou qui ignorent la position pro-avortement d’un candidat et le soutiennent par fidélité partisane, commettent un acte immoral.

Michel Janva

Partager cet article