Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Visite surprise de Benoît XVI dans les Abruzzes

Lu sur Benoît-et-moi :

B "Visite surprise du Pape Benoît XVI hier à l'église de Santa Maria in Valle Porclaneta, dans le hameau de Rosciolo Magliano de 'Marsi (L'Aquila), située au pied du Velino et remontant au XIe siècle. Le Pape qui était accompagné par son frère le père Georg Ratzinger, et par le personnel de la Maison pontificale (le secrétaire Mgr Alfred Xuereb, et, à ce qu'il semble sur les photos, les Memores Domini), a rejoint Rosciolo pour visiter, de manière totalement privée, l'église bien connue.

Accueilli, en un après-midi ensoleillé par don Vincenzo Angeloni, il a visité l'édifice religieux et, après une brève pause pour admirer l'église dans son ensemble, il a récité la prière des Vêpres de Sainte Claire, avec la participation de tous les présents. Après le moment de prière, une spécialiste d'histoire de l'art a illustré pour le Saint-Père non seulement les aspects historiques, mais surtout ceux artistiques qui rendent précieux ce temple antique, niché au pied du Velino. Le curé de la paroisse don Vincenzo a présenté à Benoît XVI, les événements et les dévotions particulières de l'endroit, et s'est entretenu avec plaisir, dans une conversation familière."

Don Vincenzo, 89 ans, raconte :

"J'ai vécu des jours d'angoisse et d'émotion, parce que j'étais au courant de la visite du Saint-Père, mais je ne pouvais en parler à personne".
"C'est pourquoi, je n'ai pas pu préparer l'église comme je l'aurais voulu, ou confectionner un présent pour le Saint-Père."
"La délégation papale roulait dans deux voitures et est arrivé à 17 heures, le pape a visité l'église. D'abord, il a jeté un bref coup d'œil, puis un expert en art lui a expliqué les œuvres d'art, les fresques de l'église. Il s'est montré très intéressé. "
"il y a eu entre nous une conversation familière. Quittant l'Eglise, Benoît XVI s'est arrêté sur le parvis, il a pris une photo-souvenir du paysage (ndt: il est bien dit dans d'autres articles que le Saint-Père a pris personnellement des photos) et à 18h30, il est reparti vers Castel Ganfolfo ".
"Je suis allé dans mon bureau j'ai pris quelques livres sur l'histoire de notre église et je les ai offerts au pape."

La seule personne du lieu admise à participer à la rencontre, en plus d'un autre prêtre et de l'expert en art, était la gouvernante, "ignorant jusqu'à la dernière minute qui elle allait rencontrer". Elle pensait que l'Eglise devait accueillir des noces d'argent. Quand elle a vu le Saint-Père sortir de la voiture, elle était incrédule. Don Vincenzo a ajouté:

"Le pape m'a regardé et m'a demandé mon âge, et quand je lui ai dit que j'ai 89 ans, il a répondu que, compte tenu de ma forme, j'avais encore beaucoup de travail devant moi".

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services