Violence policière : saisie du défenseur des droits

4 familles ont saisi le Défenseur des droits pour
protester contre l’attitude des forces de l’ordre lors de la
manifestation
de
dimanche dernier. Ces plaintes ont été jugées “a priori recevables“.

S’il est établi, à
l’issue de l’enquête, qu’il y a eu un manquement à la déontologie, le
Défenseur des droits pourrait recommander au ministère de l’Intérieur
des sanctions contre les personnes mises en causes.