Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Vincent Lambert est traité comme un mort vivant

Maître Jérôme Triomphe, avocat des parents de Vincent Lambert, livre à “Présent” ses premières impressions concernant les décisions rendues par le Conseil d’Etat et la Cour européenne des droits de l’homme :

"C’est un véritable coup de massue pour ses parents mais également pour ces milliers de familles se dévouant jour après jour auprès des patients qui sont dans le même état que Vincent Lambert. Cette journée est à marquer d’une pierre noire dans l’histoire de la justice française. Elle a prononcé l’arrêt de mort d’un homme, 33 ans après l’abolition de la peine de mort. […] La décision de la CEDH, qui a été rendue moins de six heures après celle du Conseil d’Etat, est une délivrance. Et une consolation. Les larmes de la mère de Vincent Lambert, qui a éclaté en sanglots en apprenant l’avis du Conseil d’Etat, ont été séchées par la CEDH. Cette Cour constitue le dernier rempart à une décision arbitraire. […]

Nous avons bon espoir. Dans cette affaire, il y a eu violation du principe d’impartialité. Le Dr Kariger avait annoncé dans la presse sa décision d’arrêter tout soin sur son patient avant de mener une prétendue réflexion collégiale qui, de ce fait, n’a été qu’une pure mascarade. Qui accepterait de passer devant un juge qui a déjà rendu son verdict avant même la tenue du procès ? C’est inadmissible. Ensuite il y a véritablement atteinte au droit à la vie. Le traitement que l’on fait subir à Vincent Lambert est inhumain et dégradant : depuis 20 mois, on ne lui donne plus les soins prodigués habituellement aux personnes constamment alitées, comme des séances de kiné par exemple. On le traite comme s’il était un mort vivant."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services