Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Eugénisme / Pro-vie

Vincent Lambert : déclaration commune des 9 évêques de ‪la région Rhone-Alpes

Vincent Lambert est originaire de la Drôme. D'où la réaction des évêques de cette région :

"Dans quelques jours, une décision médicale risque de provoquer délibérément la mort de Vincent Lambert.

Il n’est pourtant pas en fin de vie et il ne fait l’objet d’aucun soin disproportionné. En lui donnant la nourriture et l’hydratation nécessaires, ceux qui prennent soin de lui respectent simplement le cours de cette vie dont le mystère nous échappe et dont le terme n’appartient à personne.

Les débats auxquels nous assistons prouvent que notre société hésite sur des principes majeurs, comme « Tu ne tueras pas » ou « Nul ne peut décider de mettre fin à la vie d’autrui ». Ils étaient considérés jusqu’à présent comme des valeurs fondamentales, comme le socle de notre vivre ensemble . Et si l’on venait à y renoncer, on voit mal comment le corps médical pourrait continuer à prononcer le serment d’Hippocrate.

C’est le renoncement à ces principes qui fait peser sur la famille un poids insupportable. Nous voudrions exprimer à tous ses membres notre compassion, en respectant leur souffrance.

A l’issue des travaux menés sur la situation de Vincent Lambert par la Cour Européenne des Droits de l’Homme, les cinq membres qui se sont opposés de toute leur force à la décision votée par les sept autres ont crié leur révolte. Ils ont déclaré que la Cour ne méritait plus de porter le titre de « conscience de l’Europe » qu’elle s’était donné en 2010.

En union avec beaucoup d’autres, croyants ou non, nous lançons un appel aux autorités politiques, juridiques et médicales. Que ceux qui ont à en juger sachent que derrière la personne de Vincent Lambert, c’est le symbole de la vie la plus fragile qui est en jeu pour l’avenir de notre société.

Si sa mort doit survenir, nous prierons pour que tous puissent accueillir cet événement dans l’espérance. Mais aujourd’hui, notre frère Vincent n’est pas en fin de vie, et plusieurs établissements spécialisés se sont déclarés prêts à le recevoir. Qu’est-ce qui l’empêche ?

Mgr Philippe Ballot, archevêque de Chambéry, Maurienne et Tarentaise 
Mgr Jean-Louis Balsa, évêque nommé de Viviers 
Cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon 
Mgr Yves Boivineau, évêque d’Annecy 
Mgr Guy de Kerimel, évêque de Grenoble-Vienne 
Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint-Étienne 
Mgr Patrick Le Gal, évêque auxiliaire de Lyon 
Mgr Pierre-Yves Michel, évêque de Valence 
Mgr Pascal Roland, évêque de Belley-Ars

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

30 commentaires

  1. Pour tardive qu’elle soit, cette déclaration claire et nette de l’ensemble des évêques de la région est à saluer et à soutenir sans restriction. Merci Cardinal, merci Evêques. Vous manifestez ainsi votre vocation de pasteurs du troupeau que nous sommes. Merci et continuez sur cette voie.

  2. Comme il s’agit d’un crime avec préméditation tout citoyen devrait pouvoir s’y opposer, mais dans la mentalité orwellienne inculquée par les médias et la prétendue éducation nationale, le mal est devenu un bien et ceux qui s’opposent à Leurs actions meurtrières, des délinquants.

  3. Très bien, il était temps que les évêques montent en ligne.

  4. Bravo et merci pour ces Evêques ! Espérons qu’il y en ait beaucoup d’autres qui se manifestent.
    Dommage que ces Evêques n’aient pas été déjà en charge quand est passée la “loi” sur l’avortement, car en parlant du serment d’Hippocrate, ou/et tout simplement en tout bon sens —de ne pas tuer des êtres humains innocents, avec l’avortement—, il y avait de quoi dire et de quoi faire ! Or, si ma mémoire est bonne, on a surtout entendu à l’époque un silence assourdissant de l’Episcopat de cette époque-là. Mais ce n’est pas terminé, et avec notre détermination, nos prières et nos actions, les choses ont de bonnes chances de changer un jour.

  5. seulement 9 que font les autres …. les cardinaux …. Mgr Vingt trois qui ne critiquent que ceux qui se battent contre et lui !!!!!

  6. Belle déclaration des évêques, pourquoi ne pas avoir pris la parole plus tôt ?
    Cette histoire dépasse l’entendement !
    Enfin : Y a t il une loi qui stipule que le malade devient propriété du Corps Médical et à quel moment ?
    On n’a jamais vu une telle situation dégénérer en de telles inepties !
    Puisque ses parents ou d’autres établissements veulent le recevoir on ne voit pas où est le problème maintenant ? Ou veut on rendre sa liberté à l’épouse pour économiser un divorce?
    Ce qui gène c’est que là on veut donner la mort pour se décharger d’un malade qui est redevenu comme un petit enfant et les petits enfants, même pas nés, les lois autorisent à les mettre à mort sans autre procès !
    Que le Saint Esprit éclaire toutes ces intelligentes dévoyées !

  7. Alors certes on retrouve quelques expressions urticantes comme “le vivre ensemble” et le “respect de la souffrance”… mais le message global est bien clair.
    Mais expliquer que seuls 9 évêques ont signé parce que Vincent est originaire de la Drôme me semble un peu tiré par les cheveux…
    Plus probablement, comme peu d’évêques français acceptaient de signer, il a fallu trouver un sous-groupe d’apparence logique !

  8. prions tous pour que Vincent sorte de son état et retrouve la vie normale
    cela mettrait une grande claque aux promoteurs de la culture de mort de ce gouvernement sans légitimité aucune

  9. Sur le site du Figaro, Rachel Lambert aurait été la maîtresse de Kariger. A Vérifier, mais cela expliquerait tout.

  10. Pourquoi seulement ces évêques ? Les autres sont tout aussi concernés par le sort réservé à Vincent Lambert. Il y a de fortes chances pour qu’ils aient eux aussi dans leur diocèse des personnes “pauci-relationnel” dont le sort sera compliqué si Vincent Lambert est mis à mort !
    A quand un communiqué des Evêques de France sur le sujet ? On les attend et j’espère qu’ils seront moins frileux que sur d’autres sujets !

  11. ENFIN.

  12. Il était temps….que quelques Évêques se manifestent !

  13. L’euthanasie, comme l’avortement, est un homicide volontaire, avec préméditation, commis en bande organisée (et ici quelle bande) et subornation de témoin.
    Ces pratiques mortelles sont directement opposées au serment d’Hippocrate, quelles que soient les contorsions sémantiques, juridiques ou logiques que l’on emploie.
    Quoique de nombreux médecins y recourent, elles ne sont jamais dignes d’un médecin qui se respecte et respecte ceux qui se confient à lui. Ces pratiques mortelles sapent (légitimement) la confiance que l’on peut avoir dans le corps médical, mais surtout elles détruisent tout fondement possible à la société.

  14. Un grand merci pour cette déclaration

  15. un grand merci pour cette déclaration

  16. Merci à Monseigneur Barbarin et aux évêques de la région Rhône-Alpes. Mais comme on l’a dit, où sont les autres messeigneurs et épiscopes français ? Considéreraient-ils que l’homicide volontaire « par compassion » est parfois acceptable ? Leur silence, qu’il soit diplomatique ou mondain, est un silence coupable.

  17. Ce qui est particulièrement ignoble, et je pèse mes mots, c’est le chantage et les pressions en tous genre qui sont exercées sur les médecins, les infirmières, le personnel hospitalier et paramédical pour les contraindre à exécuter des actes criminels qu’ils refusent ; chantage allant jusqu’à la rétorsion et le licenciement pur et sec en cas de refus de complicité.

  18. @ Lengua
    Ceci a été déclaré par des infirmières du service au tout début de l’affaire (environ 2 ans).
    Depuis, silence radio et 2 infirmières “démissionnées”…pas de preuves mais, histoire courante dans le milieu hospitalier et parfaitement crédible.
    La vérité sort du puits petit à petit…

  19. Cela tourne au fanatisme!!!!

  20. Merci à ces Evêques don t la parole est libre.
    C’est peut-être leur intervention qui va sauver Vincent LAMBERT !

  21. Ils ont surtout pensé à soulager leur conscience.

  22. Bravo ! Cette lettre participe de l’esprit de Résistance intellectuelle qu’ implore Alain BENTILOLA dans son livre : Comment sommes-nous devenus si cons !
    Je relaie et prie pour la guérison de Vincent.

  23. Bravo
    Nous attendons avec impatience Monseigneur
    LEBRUN en Normandie
    Létargique pour l’essentiel.
    S’opposer à la condamnation à mort
    Est un devoir pour l’Eglise ou alors
    Dieu est devenu inexistant ….

  24. Merci, enfin !

  25. Ne vous inquiétez pas puisque les parents Lambert ont été reçus à l’Elysée

  26. @ Lengua
    Ce que vous avez écrit (Rachel Lambert aurait été la maîtresse du Dr Kariger) m’a tellement interpellée que je suis allée vérifier sur le site du Figaro car je pensais que c’était une assertion du journal lui-même.
    En fait, cela figure dans les commentaires sous l’article. Ou plus exactement un internaute qui semble connaître le dossier d’un peu plus près indique que Rachel Lambert aurait travaillé en tant que personnel médical au CHU de Reims et qu’elle aurait eu des liens d’amitié avec le Dr Kariger (et non des relations coupables !!!).
    A la suite de quoi l’internaute indique que cette amitié entre le médecin et l’épouse du malade aurait influé sur les décisions du médecin qui n’aurait plus pris en compte les seuls intérêts du patient, mais également ceux d’une personne amie, Rachel Lambert. Ce qui est tout à fait possible.
    Cet internaute indique également qu’outre ce conflit d’intérêt engendré par l’amitié entre le Dr Kariger et Rachel Lambert, il y a un autre conflit d’intérêt représenté par le fait que l’hôpital voudrait récupérer le lit des soins palliatifs occupé “depuis trop longtemps” par Vincent.
    Le CHU de Reims serait donc juge et partie en voulant décider du sort de Vincent Lambert : juge parce qu’il veut prendre la décision et partie parce qu’il a un intérêt à la mort de Vincent, la récupération de la place que celui-ci occupe (à cela, on peut répondre qu’ils n’ont qu’à laisser ses parents le reprendre avec eux ou le transférer dans un établissement adapté, comme cela est demandé depuis si longtemps par M. et Mme Lambert !).
    Voilà, je voulais juste préciser ce point sur une soi-disant relation adultère de Rachel Lambert. L’histoire est assez terrible sans qu’on y rajoute ce genre de rumeur (je vous accorde que la première formulation de l’internaute sur le site du Figaro n’était pas très heureuse ; il a reformulé ensuite).
    Pour ma part, je pense qu’il y a une troisième explication à l’acharnement du CHU de Reims : ils sont dans les mains du lobby euthanasiste. Le fait qu’on parle quotidiennement de Vincent Lambert dans les médias (qui déforment tout la plupart du temps) permet d’assener journellement la propagande de l’ADMD pour qu’elle entre dans les esprits. Et ça marche, malheureusement : témoins mes collègues de travail, et tous ces intervenants qui postent des réactions aux articles parus sur internet.
    Deuxième effet projeté peut-être : s’ils réussissent à assassiner Vincent (j’espère que Dieu interviendra, d’une manière ou d’une autre, pour empêcher ce crime monstrueux) par la suppression de l’hydratation et de l’alimentation, ils pourront renchérir sur la cruauté d’une telle mort (cruauté mise en avant par les anti-euthanasies) et réclamer de passer à l’euthanasie active, la piqûre directe…

  27. Les commentaires anti-évêques manquent de la plus élémentaire des charités (chrétiennes)…
    Ils parlent… et bien… et il y en a encore pour râler.
    Ceux qui râlent font quoi concrètement pour le pays en général et le christianisme en particulier ? À part bêler sur le SB bien sûr…

  28. le grand réveil de certains évêques ! il était grand temps, un grand merci à eux pour s’être manifestés . Nous les soutenons par nos prières .

  29. PK et mafoi j’approuve vos commentaires.

  30. à Marie la Bretonne : merci d’avoir fait un peu de ménage dans les ragots dignes de closer ou de voici

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!