Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Vincent Lambert, 37 ans, doit mourir

De Jeanne Smits :

"Tétraplégique et en état de conscience minimale, il ne demande que
ça, a décidé son médecin, Eric Kariger. Après une première tentative qui
a échoué, celui-ci vient de convoquer, par une lettre sèche et sans
objet, les parents du jeune homme et ses frère et sœur opposés au «
protocole de fin de vie » déjà engagé une première fois au mois d’avril,
à un « conseil de famille » le 27 septembre. Sans même prendre la peine
de les consulter pour se mettre d’accord sur une date.

Les parents de Vincent Lambert savent évidemment de quoi il retourne :
le 27 septembre, on leur dira que leur fils doit mourir, qu’ils le
veuillent ou non
. Le Dr Kariger l’avait annoncé rageusement au mois de
mai lorsqu’il avait été contraint par la justice de réalimenter Vincent
Lambert : il entend relancer la « procédure collégiale » mise en place
par la loi Leonetti sur la « fin de vie » pour prendre une décision de
mise à mort par suppression de l’alimentation
. Dans les clous, cette
fois : sans omettre de « consulter » les proches de son patient comme il
l’avait fait dans un premier temps, ce qui lui avait valu d’être
désavoué par le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, le 11
mai, qui à la demande de M. et Mme Lambert et d’une sœur et d’un frère
de Vincent avait constaté une « atteinte grave et manifestement illégale » à « une liberté fondamentale » : le droit de vivre de Vincent Lambert et le droit de ses proches qui ne souhaitent pas le voir tué.

Mais même si le médecin n’avait pas caché son intention de
recommencer, les parents Lambert l’auraient appris ces derniers jours
par voie de presse. Partout on parle de cette réunion de famille, de la
volonté de remettre en route l’« euthanasie passive ». « Compte tenu de
l’état de Vincent, une réunion a été programmée pour la fin du mois avec
toutes les parties concernées pour expliquer notre position avant
d’engager un protocole de fin de vie
», a déclaré Kariger, alors que de
nombreux éléments du dossier médical de Vincent Lambert sont donnés au
public.

[…] Qu’on ne nous parle pas de « laisser mourir ». Vincent Lambert n’est
pas en fin de vie. Il n’est pas malade. Il est handicapé, profondément
handicapé – mais il n’est plus en état végétatif
comme il le fut un
temps après l’accident de la route dont il a été victime il y a cinq ans
: il est dans un état « pauci-relationnel », de conscience minimale, ce
qui veut dire qu’il a conscience (combien ?) de son entourage, qu’il
réagit (comment ?) à la présence de ceux qu’il aime et qu’il éprouve des
sentiments. On ne sait quel est son degré de conscience. Mais on sait
qu’il existe. […]

Cesser d’alimenter une personne est d’une rare violence. Les
journalistes de la presse « convenable » semblent ne même plus s’en
apercevoir – c’est dire l’extrémisme insidieux de ces gros médias qui ne
s’étonnent même pas de voir un homme s’arroger un droit de vie et de
mort sur son semblable.

Vincent Lambert est aujourd’hui dans un service où il n’a rien à
faire – ni vieux, ni en fin de vie, il devrait être accueilli par un
service spécialisé pour les grands handicapés, et d’ailleurs un
professeur en neurologie, spécialiste d’éthique, lui offre une place
dans un hôpital de l’Est de la France
. Kariger ne veut pas. Vincent
Lambert devrait recevoir des soins adaptés à son état : on lui a
supprimé la kinésithérapie.

Ses parents vont engager plusieurs procédures pour sauvegarder sa vie."

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services