Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Versailles devient le palais de l’art contemporain

C Après Jeff Koons, le château de Versailles accueille huit créations du français Xavier Veilhan à partir de dimanche et jusqu'au 13 décembre. Et ceci pour faire monter les enchères de ses "oeuvres d'art".

Les huit pièces, en fonte d'aluminium, bronze ou fibre de verre, s'échelonnent de l'entrée du château au bout du Grand Canal, sur 2 km. Le visiteur est accueilli dans la cour d'honneur par "Le Carrosse", un attelage de six chevaux en tôle d'acier, qui semblent lancés à pleine vitesse (cf photo). Peints en violet, ils sont figurés à la manière d'un origami géant. Cette pièce a été achetée par l'Etat pour 250.000 € (avec l'argent du futur emprunt ?).

Un peu plus loin, dans la cour royale, une minuscule statuette de femme nue, haute de 50 cm. A quelques mètres, un Youri Gagarine – le premier homme dans l'espace – géant est couché à terre, à la manière d'un gisant médiéval. Xavier Veilhan s'amuse d'avoir placé la statue sous les fenêtres du Roi-Soleil. Au milieu du grand canal, un jet d'eau de 100 m de haut sera activé à périodes fixes. Sur le tapis vert, un ensemble de boules métalliques forme une lune si on les voit de loin. A l'intérieur du château, un mobile composé de vingt sphères et un écran formé de 1000 ampoules projetant un film ornent les deux escaliers qui montent aux Grands Appartements (voir des photos ici).

Partager cet article

8 commentaires

  1. 250.000€, c’est 1/28e du coût de la carte famille nombreuse (70 millions €)que le Gouvernement a voulu supprimer. Où sont les vraies priorités de la France?…

  2. Ce carrosse tiré par les chevaux est plutôt esthétique et donne un aperçu de ce que pouvait être un départ en carrosse au temps où l’on se véhiculait ainsi.

  3. Il est vrai que vos critiques sont plutôt fondées, concernant le marché de l’art et la côte de ces oeuvres…
    Mais honnêtement, contrairement à Koons qui se moquait du monde (ses oeuvres n’avaient rien à voir avec Versailles), il y a là un peu plus de recherche : le carosse est plutôt sympathique, les statues de grands architectes ne sont pas incohérentes dans les jardins du château, et même si d’autres oeuvres sont assez étranges, je n’ai pas cette impression de foutage de g… que j’avais pu avoir avec l’exposition précédente.
    [L’intérêt de ce post ici, n’est pas de dire “on aime” ou “on n’aime pas”, il est de dire que ces artistes cherchent à profiter de la réputation du Château pour faire croître la cote de leur oeuvre. C’est de la spéculation financière. Et c’est un détournement de la richesse artistique du Château. J’imagine les touristes qui souhaitent prendre ce dernier en photo et qui se voient obligés d’y prendre ces “oeuvres”… MJ]

  4. Je suis d’accord avec vous, Goeland, mais aussi avec MJ, et pour compléter son commentaire, je dirais que ce qui me rest en travers de la gorge, c’est que c’est l’état qui achete le carrosse, et a 250000€, qui plus est !
    D’une part c’est exhorbitant, d’autre part, si ça les vaut vraiment, alors un particulier l’achetera. Qu’est-ce qu’on va faire de ce truc quand l’expo sera terminée. On va le mettre au rebut et c’est 250k qui seront partis en fumée ! M…ince, on a autre chose a faire des deniers de l’état !

  5. Mardi, j’ai écouté une émission de radio au sujet de cette exposition.
    D’un point de vue artistique, je m’étonne qu’un site classé et protégé comme Versailles, puisse faire l’objet de telles atteintes.
    D’un point de vue financier, le budget est de 2 millions d’euros venant de mécénat d’entreprises et de subventions publiques.Ce qui est choquant, ce sont les subventions publiques accordées.Visiblement la “crise” ne touche pas nos édiles.

  6. On devrait rajouter des carrosses des collections royales à côté de l'”oeuvre”, cela permettrait une étude intéressante des qualités artisanales respectives des différents siècles…
    Les spectateurs pourraient ainsi constater la valeur artistique d’objets usuels qui n’avaient pas la prétention d’oeuvres d’art et comparer avec d’autres prétentions !

  7. Ce qui est choquant ce n’est pas le fait que des oeuvres contemporaines soient exposées à Versailles, car quand Louis XV ou Louis XVI ont refait la décoration de certaines parties du château, c’était du contemporain par rapport au style d’origine.
    Ce qui est peu admissible réside essentiellement dans la médiocrité des oeuvres exposées. Car il existe des peintres, sculpteurs etc…. contemporains, dont la qualité des oeuvres correspond à celle de Versailles. Ou en tout cas ne dépareraient pas le site.
    Là il est visible que le ”contemporain” comme souvent, sert d’alibi à une opération de marketing de marchands et/ou collectionneurs, comme précédemment.

  8. J;ai une question: Le financement des restaurations et de l’entretien du château de Versailles (entre autres monuments) n’oblige t-il pas à subir les pressions des financiers de ces restaurations, qui imposent des expositions à leur goût?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services