Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française

Vers une restriction de la liberté religieuse

Le débat est à nouveau ouvert depuis que François Hollande a demandé une nouvelle loi sur la laïcité après que l'affaire Baby Loup a été tranchée par la cour de cassation. La question tourne une fois encore autour de l'islam puisque l'employée de la crèche était musulmane et que c'est bien cette religion qui est la plus visible dans notre société aujourd'hui :

"En écho à l’opinion publique – plus de 80 % des Français souhaiteraient qu’on limite l’expression religieuse dans les entreprises (1) –, ce concert de bons sentiments politiques ne doit pourtant pas faire illusion. Car le dossier est techniquement complexe et place la société face à des enjeux philosophiques plus redoutables que les questions binaires des sondeurs.

La première difficulté tient à la définition du domaVers une restriction de la liberté religieuseine de la loi. L’UMP veut réformer le Code du travail pour permettre à toute entreprise d’interdire des signes religieux. François Hollande privilégie une autre piste : étendre, dans le secteur de la petite enfance, le principe de neutralité du service public aux structures privées qui y participent".

Et on peut lire ailleurs : 

"Avec nombre d’intellectuels, le rédacteur en chef de la revue Esprit, Joël Roman, estime que, sous prétexte de laïcité, cette surenchère législative exprime depuis 10 ans un rejet culturel de l’islam. Selon lui, la France vit dans le « fantasme » d’une islamisation de la société et s’enferme dans une réaction contre-productive. « Au lieu de favoriser l’intégration, on va au contraire provoquer des attitudes de défiance et de repli sur soi », prédit le philosophe".

Cependant, il ne faut pas s'imaginer que la loi ne concernera pas les catholiques! Dans son fondement, il est quand même dit de la laïcité : 

"Elle ne se limite pas aux aspects organisationnels de la loi de séparation de 1905. Héritière des Lumières et de la déclaration de 1789, la laïcité garantit les droits fondamentaux des personnes mais en posant le principe de la compatibilité des libertés. Dans les relations adulte et enfant, il s’agit de protéger la liberté de l’enfant".

Oui, vous avez bien lu. Voilà qui provoque des réactions de juristes auxquelles devrait être portée une très grande attention quand on défend l'école privée, hors-contrat, ou tout simplement… la liberté :

"Le juriste Jean-Marie Woerling dénonce ainsi une vraie rupture : « la laïcité, c’est la neutralité de l’État et la garantie de liberté apportée à toutes les croyances. Pour la première fois, elle va être entendue dans le sens d’une prohibition. » Son collègue Denys de Béchillon abonde en ce sens : « On est déjà allé très loin avec la loi sur la burqa. Comme on pouvait le craindre, elle s’avère être une porte d’entrée pour de nouveaux textes liberticides ».

Partager cet article

13 commentaires

  1. “Dans les relations adulte et enfant, il s’agit de protéger la liberté de l’enfant.”
    Dans l’adoption pour tous, la PMA et la GPA c’est, bien sûr, aussi le cas !

  2. Après l’affaire Baby Loup, tout le monde s’est élevé contre la décision de la cour de cassation.
    Il faut savoir ce que les gens veulent.
    Dans notre constitution, au nom de la laïcité, on ne peut interdire les signes religieux uniquement aux musulmans.

  3. Vieille peur de la religiosité d’un gouvernement aux abois … (je ne parle point de l’islamisme).

  4. Il ne faut surtout pas se faire d’illusion. En effet une redéfinition de la loi sur la laïcité cela veut dire quoi ?
    Tout simplement une loi anti catholique, dans la mesure où le gouvernement ne pourra jamais s’opposer à l’Islam, qui résistera toujours victorieusement face à un gouvernement qui en a peur. ce gouvernement par contre saura toujours s’opposer, même au prix de la pire suavagerie, à toute résistance de la part des chrétiens. (cf les événements du 245 mars.
    Gille

  5. “Dans les relations adulte et enfant, il s’agit de protéger la liberté de l’enfant”
    1) liberté de naître
    2) liberté de connaître (et rencontrer, autant que faire se peut) ses parents biologiques
    3) liberté d’être protégé par ses parents contre l’endoctrinement médiatique, sociétal voire scolaire.

  6. Interdire dans les écoles toute forme de religion, il faut donc commencer par supprimer le hallal, parce que nous ne mangeons plus que ça…Ramadam on l’oublie, pas question d’avoir des horaires spéciaux etc… avant d’aller endoctriner les enfants chrétiens au berceau…

  7. Dans de nombreux commentaires sur ce forum, commentaires souvent censurés, comme probablement celui que je suis en train d’écrire j’ai prophétisé que l’acharnement contre l’Islam allait retomber sur le nez de tout le monde et en tout premier lieu des catholiques.
    Et voila, ça arrive. Les faits me donnent raisons hélas !
    Ma Belle-Soeur qui garde des enfants à domicile se fait déjà reprocher le crucifix et l’icône qui dans un coin de son salon servent d’oratoire privé.
    Pas de voile => Pas de signes religieux => Ni icône ni crucifix.
    Pas dans les crèche => Pas en présence d’enfants => Interdiction pour les nounous à domicile => Peut être demain interdiction du fait religieux dans les écoles privées, interdiction du catéchisme …
    Radicalité des laïcards + radicalité des islamophobes => radicalité des musulmans par réaction
    La boucle infernale est bouclée.
    Les catholiques ont tout à perdre dans cette affaire, tout ! La liberté religieuse ET la sécurité. Tout !

  8. C’est le même problème pour les cigarettes.
    Je m’excuse, mais un resto, un bar une crêche, c’est un lieu privé ouvert au public, ainsi c’est au patron qui décide qui peut rentrer ou pas.

  9. Tout le monde aurait à souffrir d’une telle loi, les chrétiens peut-être encore plus que les musulmans!Si ça continue, on interdira les signes religieux et l’enseignement religieux dans les écoles privées.Que l’Etat s’immisce ainsi dans les lieux privés est extrêmement grave et les Français feraient bien d’y réfléchir avant de l’approuver!

  10. Entièrement d’accord : l’État se fiche de l’islam comme de son premier génocide… Ce qui l’intéresse dans l’affaire est de pouvoir boucler contre le catholicisme…
    L’État maçonnique surfe sur une mode qu’il a lui-même créé et compte bien en tirer les marrons du feu…
    On ne lâche rien, sur rien !

  11. Ne vous y trompez pas…la burqa en France est politique…
    cela n’existe pas dans le coran.
    C’est juste pour nous islamiser…
    Chez eux..tout est mêlé…la solution…
    INTERDIRE L ‘ ISLAM EN FRANCE….
    dehors tout…

  12. “INTERDIRE L ‘ ISLAM EN FRANCE….”
    Ça c’est de l’incantation. Ça n’arrivera jamais.
    Par contre ce genre d’attitude apporte de l’eau au moulin de ceux qui veulent restreindre les droits de TOUTES les religions en France.
    Et nous les catholiques sommes ceux qui avons le plus à perdre dans l’affaire.

  13. Je suis entièrement d’accord avec PK. Il y a lieu de restreindre la portée de l’islam en France au nom de la sécurité de l’Etat.
    Lire le très intéressant ouvrage paru aux Editions Rispote Laïque “reconquista ou mort de l’Europe”.
    Risposte laïque a beaucoup évolué en ce qui concerne les religions chrétiennes, dans le bon sens, soutenant que l’Europe est de culture chrétienne.
    Il ne faut pas se leurrer. En l’espèce, il ne s’agit pas de laïcité mais bel et bien d’une volonté de conquête de l’espace public, et par conséquent d’éradication de notre mode de vie par l’avènement d’un grand califat.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services