Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Vers un ministère “des” Familles

Répondant aux critiques des féministes qui avaient vu dans l'intitulé du nouveau ministère de la Famille, de l'Enfance et des Droits des femmes, un retour aux années 50, François Hollande promet dans une interview accordée à Elle d'en modifier le nom prochainement :

"François Hollande annonce enfin son intention de changer l'intitulé "ministère de la Famille" en faveur de "ministère des Familles, afin de les reconnaître toutes, les recomposées, les monoparentales, de même sexe. Ce qui est réactionnaire, c'est de considérer qu'un seul et unique modèle familial".

La gauche progresse car elle gagne toujours le combat de la dialectique sans que la droite ne s'y oppose jamais…

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

15 commentaires

  1. «Je suis féministe! Et toujours socialiste»
    Avec cette interview, François Hollande semble chercher à renouer avec l’image d’«homme normal» qu’il s’était efforcé de véhiculer durant toute sa campagne de 2012.
    Fin tacticien, il ne s’éloigne cependant jamais trop de la politique: «Je suis féministe! Et toujours socialiste», glisse par exemple celui qui n’a pas renouvelé sa carte d’adhérent après son élection.
    Mais s’il se montre enclin à s’épencher sur son passé, le locataire de l’Élysée est nettement moins disposé à parler des relations qu’il a entretenues depuis son accession à la fonction suprême

  2. Réactionnaire ? Pour l équilibre des choses , Mr Hollande , apres l action, il faut toujours une réaction mais le chaos , image de l extrême et du déraisonnable refuse cette réaction , voila notre combat : re-imposer cette force réactionnaire qui permet ce qui est équilibré , prudent , durable etc… Il faut etre réactionnaire c est une attitude chretienne légitime .

  3. La politique des petits pas…
    Ça fonctionne très bien et cela verrouille tellement bien le système…
    Il faut dire que le courage n’est pas la vertu principale des politiciens dit de droite… Ça aide beaucoup…

  4. Une image qui vaut ce qu’elle vaut: saccager ainsi les repères c’est comme ôter la colonne vertébrale des gens. Or, sans celle-ci, non-seulement on ne peut pas se tenir debout mais cela donne des foules entières qui rampent lamentablement dans la fange. Quand les nostalgiques de 68 et leurs “petits” s’en rendront-ils compte?

  5. Il faut d’abord sortir d’une grille gauche-droite qui est un fossile. François Hollande agite les hochets sociétaux car il a besoin de faire oublier qu’il est le capitaine ivre d’un paquebot qui coule.
    Il ne peut avoir plus de respect pour la famille qu’il n’en a eu pour sa famille ou ses partenaires successives. Pour lui et son idéal libéral-libertaire, l’homme comme la famille ne comptent pas, la société est un ensemble d’individus sans liens ni attaches, interchangeables. Il a détruit le Code Civil et le Code de la Famille, il s’attaque au Code du Travail.

  6. Si j’étais lui, je changerais tous les noms : ministère des cultures, ministère des emplois, ministère des éducations,…

  7. Celà découle d’une pensée idéologique de gauche, qu’il faut exposer, si on veut la comprendre pour s’y opposer. En effet le concept de “la famille” a pour la gauche une connotation idéologique vichyste. On peut rappeler le triptyque “Travail, Famille, Patrie” ou la médaille de “la famille” française délivrée aux mères méritantes, instaurée par Vichy. Et en invoquant Vichy, on fait nécessairement l’amalgame avec les déportations de juifs et Auschwitz.
    Pour un gouvernement de gauche donc “la famille” vichyste doit donc être supplantée par “des familles” modernes et pleinement démocratiques. Immigrées, familles homosexuelles, au moins recomposées.
    La même idéologie impose naturellement l’opposition aux deux autres éléments du triptyque. Au niveau du travail par exemple on remarquera que les travailleurs, qu’ils soient artisans, paysans, chauffeurs de taxi concurrençés par UBER, et dernièrement ouvriers (même les syndicats, de gauche, en ont assez!) ne sont pas spécialement en odeur de sainteté auprès de ce gouvernement. Qui préfère s’occuper des intérêts de la haute-finance nationale et internationale, en haut de l’échelle sociale et des assistés, notamment des immigrants venus dans le cadre de la submersion migratoire et à la charge de la collectivité au bas de l’échelle sociale.
    Enfin la Patrie est bien évidemment combattue par l’inféodation à l’Europe de Bruxelles et l’entrée incontrôlée de migrants destinés à supplanter les Français de souche, migrants placés d’emblée sur un pied d’égalité (ou carrément de supériorité) par rapport aux Gaulois de souche, ces derniers étant de façon congénitale et incurable en quelque sorte, d’affreux vichystes.
    Comme quoi la politique du gouvernement se comprend très bien à partir de ses bases idéologiques!

  8. Il est vraisemblable que la commande de papeterie à l’en-tête du “Ministère de la Famille, …)” a déjà été passée, ces fournitures iront à la poubelle (ou au mieux dans les bacs de papier usagé à recycler).
    Au lieu de faire des économies, on n’a pas peur d’amplifier les gaspillages.

  9. Erratum: La médaille de “la famille” française n’avait pas été instaurée par Vichy, mais àprès la Grande Guerre en 1920, pour célébrer les mères de famille nombreuses. Par contre Vichy avait instauré la Fêtes des Mères, célébrant la mère “de famille”.

  10. d’accord avec la conclusion du billet: quand il n’y a plus de raison logique, plus de justice la plus objective possible, ce qui gouverne, ce sont les sentiments, les effusions, et corollairement, la loi du plus fort. Aujourd’hui, la justice est accolée à cette loi.
    C’est à mon sens un grand défaut des “gentils chrétiens” que de ne pas l’avoir vraiment compris, certains qu’ils sont d’être dans une société juste, “des droits de l’homme”.
    Je veux dire que, si on veut gagner ce combat, il faut se lancer dedans, déjà. Par la dialectique, comme vous dites, par tout ce que font les veilleurs et autres mouvements, un site comme le vôtre… mais au final, cela ne suffit pas. Eh oui… il faut faire peur. Il faut oser être “une force qui va”. Il ne faut plus s’excuser d’être forts. Parce que nous sommes forts. La MPT au moment des grandes manifs avait réellement fait très très peur au gouvernement. Nous aurions très bien pu pousser les choses jusqu’à notre avantage.
    Aujourd’hui, elles sont telles, que le contraire est advenu: les lobbies LGBT obtiennent encore + de droits, et nous de moins en moins. Tout ce qui nous ressemble, la défense de l’identité, de la tradition, est foulé aux pieds, brocardé, détruit.
    Or, nous avons vu en 2013-2014 lors des manifs que nous étions nous aussi une force. Reste à vouloir faire peur… pour reprendre ce qui nous appartient, la justice, le droit, la liberté.
    Quelle justice y a-t-il à ce que ces lobbies puissent influer sur une parole du président, qui n’est rien, qui représente l’Etat, alors que nous, non? Qu’ont-ils fait pour cela, ces lobbies qui rassemblaient 300 personnes quand nous en rassemblions 2 millions??
    Le gentil mouvement bleu-blanc-rose n’a-t-il pas eu tort de ne pas montrer un peu plus les griffes, oh, juste un peu plus… Pour cela il aurait ptê fallu être solidaire de mouvements certes pas très bourgeois, pas très présentables, mais forts, mais imprudents, tels les Hommen, les Identitaires. Nos peurs de bourgeois prudes nous perdront. A un moment donné, vouloir relever son pays demande un peu de panache.

  11. Il n’existe qu’un seul “modèle” familial intemporel : un père une mère des enfants ….
    Ensuite il existe un nombre important d’échecs souvent douloureux qui ne doivent pas porter le beau nom de Famille !

  12. Ca vient bien à l’encontre du fantasme de quelques intellectuels qui voient la France se droitiser, le fameux mouvement dextrogyre.
    C’est du vent, l’idéologie des Lumières ne ralentit pas, elle accélère entraînant PS, LR et FN dans sa spirale infernale…
    La preuve par votre article et par l’absence dans la course à 2017 d’un candidat de droite capable de se battre devant (Poisson, Mariton, Gollnisch, Villiers, NDA)sont hors course.
    Essayons 5 mn de regarder les choses en face.

  13. Super!! d’après “nemo”, les familles monoparentales ne doivent plus s’appeler famille mais échec…!!!!
    Lamentablement intégriste et pharisien!!!!

  14. Sans les fleuristes, la fête des mères serait déjà morte et enterrée.

  15. “Super!! d’après “nemo”, les familles monoparentales ne doivent plus s’appeler famille mais échec…!!!!
    Lamentablement intégriste et pharisien!!!!”
    Nemo a parfaitement le droit de le dire. Il a raison.
    Une famille : c’est exclusivement un père une mère des enfants. N’en déplaise aux esprits “libres”.
    Les accidents de la vie peuvent la meurtrir, la diminuer.
    Mais une famille ne sera jamais l’arrangement de coucheries, de paires de même sexe ou autres monstruosités.
    Qu’on se le dise !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services