Vers un embryon de recomposition de la droite ?

Lu dans Les 4 Vérités :

"[…] Je souhaite bonne chance à François Baroin, chef de le des LR pour ces législatives, pour montrer ce qui le différencie de son collègue Édouard Philippe: tous deux appartenaient à l’aile «modérée» des LR, bien plus proches de M. Macron que des « conservateurs ». Plus les jours passent, plus il me semble vraisemblable qu’Emmanuel Macron dispose d’une large majorité à l’Assemblée. Certes, tous les députés de cette majorité ne seront pas élus sous l’étiquette « En Marche », mais, en additionnant les vallsistes, les écologistes, les centristes de toute obédience, et les juppéistes, on voit mal comment nous n’aurions pas une majorité absolue de « progressistes ».

Il devrait y avoir une forte op- position d’extrême gauche, une assez faible opposition FN (allergique par principe à toute alliance avec la droite – comme on vient de le voir avec la rupture de l’accord FN-DLF).

Mais on peut aussi raisonnablement espérer que cette con guration permette que quelques députés LR et divers droite manifestent leur opposition à ce vaste magma centriste. Cela pourrait constituer un embryon de recomposition de la droite. En attendant, il est à craindre que cette large majorité centriste – qui a de fortes chances d’être durable, tant le centre gauche et le centre droit sont idéologiquement proches – entreprenne une nouvelle saignée des Français. […]"

Laisser un commentaire