Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Pays : Pologne

Vers des révolutions de couleur en Pologne et en Hongrie ?

C'est l'analyse proposée ici, qui ne surprendra pas les observateurs des "manip" impériales en Europe Orientale au cours de la décennie écoulée. Extrait.

Toujours est-il que certains leaders de l’opposition à la tête des manifestations de samedi promettent au PiS un « Maïdan » en Pologne, et que ces manifestations, d’après Paweł Kukiz, seraient financées par la Fondation Batorego qui aurait reçu des fonds  de la fondation de George Soros. Des fonds versés au « Comité de défense de la démocratie » (KOD) créé pour coordonner les protestations de rue contre la nouvelle majorité issue des urnes. Des organisations juives ont qualifié d’antisémites les propos de Kukiz qui a, dans une interview, parlé d’un banquier juif qui financerait le mouvement cherchant à renverser le gouvernement polonais. Kukiz proteste, assurant qu’il est absurde de l’accuser d’antisémitisme et que ce n’est pas de sa faute si George Soros est un banquier d’origine juive.

Les accusations de financement du KOD par George Soros ne sont pas absurdes vu sa propension à financer toutes sortes de projets gauchistes, anti-nationaux et pro-immigration, et vu sa volonté affichée de renverser le gouvernement de Viktor Orbán dans son pays d’origine, la Hongrie.

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

11 commentaires

  1. C’est une procédure devant un Tribunal qui em…..erait Georges Soros !

  2. « Promouvoir une Europe agrandie »
    par George Soros
    Réseau Voltaire | 2 avril 2004
    La Commission européenne est en train de développer « l’initiative de l’Europe élargie » qui vise à développer un « arc de pays bien gouvernés » aux frontières de l’Union européenne, mais cette initiative ne peut pas tenir ses promesses si elle demeure dans la bureaucratie de Bruxelles. Elle doit devenir une réelle initiative politique.
    Dans le passé, la voie vers l’adhésion était jalonnée d’accords d’association. Les pays se trouvant aux frontières de l’est et du sud de l’Europe ont pour principale caractéristique de manquer des nombreux attributs démocratiques requis pour l’adhésion. L’Initiative de l’Europe agrandie vise à développer ces attributs, mais les accords d’association risquent de ne pas être suffisants. Dans les Balkans, ils ont échoué faute de financement et n’ont pas entraîné de démocratisation ou de rapprochements entre les pays de la région.
    L’initiative de l’Europe agrandie commence sur une bonne idée : promouvoir le développement démocratique dans les pays limitrophes sans attendre ou exiger de concessions réciproques. Toutefois, cette politique doit être adaptée à chaque pays. Dans les pays de l’Europe de l’Est, l’Union européenne est en compétition avec la Russie qui veut reconstituer son empire. Il faut donc inciter les États à se rapprocher de l’Europe en leur offrant des bénéfices rapides de la démocratisation. L’Union européenne doit également s’inspirer de ce que je fais avec les fondations Open Society, présentes dans tous les pays de l’ex-bloc soviétique, et tisser des liens avec la société civile, surtout si les gouvernements ne sont pas réceptifs.
    Il est urgent d’élaborer des plans d’action individuels avant même le commencement de l’initiative de l’Europe agrandie , notamment en direction de l’Ukraine et de la Moldavie où les fraudes électorales s’accroissent. Il faut freiner ces tendances en promettant des récompenses substantielles. La Russie est en train de perdre également ses rares attributs de société ouverte, il faut donc, par le commerce et les liens économiques, l’encourager à l’ouverture tout en cessant de la considérer comme une démocratie naissante.
    George Soros
    Source
    Le Figaro (France)
    Diffusion 350 000 exemplaires. Propriété de la Socpresse (anciennement créée par Robert Hersant, aujourd’hui détenue par l’avionneur Serge Dassault). Le quotidien de référence de la droite française.

  3. pourtant George Soros est avant tout un philantrope, comme Madof

  4. Ces révolutions de couleurs commencent à être pénibles car elles n’ont rien de démocratique.
    Soros est vraiment un type à effacer.
    Curieux que le GRU ne lui ait pas déjà réglé son compte.

  5. On peut considerer aujourd’hui, avec le recul, que la revolution française etait le premier exercice de “regime change” que les anglo-saxons ont perfectionné au fil des siècles avec, notamment, la revolution bolchevique; les changements de regime se sont accélérés depuis quelques decades: Georgie, Ukraine et d’une façon generale dans tous les pays que l’on ne peut affronter militairement mais qui s’opposent à l’Empire.

  6. Oui, c’est vrai, la majorité des Polonais enfin a décidé de donner le pouvoir aux Polonais.
    Et ce fait a mis en colère les « surveillants » de tout bord en Europe.
    Il est inadmissible qu’un pays puisse mener SA politique !
    Ils peuvent devenir incontrôlables ! D’où ce violence de tout bord.
    Les Allemands incapables de défendre ses femmes devant la barbarie musulmane,
    attaque le plus insidieusement, ils ont plus de 80 % des medias en Pologne !
    Voici petit image d’Europe « libre» ».

  7. révolutions de couleur en Pologne et en Hongrie ?
    « Maïdan »…virus connu!
    un anti-virus est-il à l’étude?

  8. Les gouvernements polonais et hongrois ont intérêt à réagir très vite et empêcher concrètement ces groupuscules d’agir, c’est leur survie et celui de leur pays (et de la vraie démocratie) qui est en jeu. Et au delà, des autres peuples dont nous mêmes!

  9. les mauvais coups contre les droites nationales et catholiques viennent toujours du meme cote

  10. Du patriotisme et des valeurs chrétiennes en Europe, voilà de quoi motiver les adeptes de la déstabilisation de l’Europe! Comment, ils ont déjà eu la France, l’Allemagne, la Suède, la Belgique…etc.. et les nouveaux venus de l’Est résistent! QUoi ? ah oui, ils ont déjà donné pendant des siècles et voudraient bien enfin jouir de leur démocratie! Envahie par les teutons, les Soviets, les ottomans, à chaque fois décimés, soumis, torturés..ils espéraient la paix!
    Il faut les mettre au pas ces rêveurs! Allez, le bordel comme tout le monde!
    J’aime quand nos ripouxcraties leur donnent des leçons..JUnker en tête!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique