Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Famille

Véronique Besse regrette la disparition du ministère de la Famille

Dans un communiqué, le député MPF rappelle :

F "la famille constitue la pierre angulaire de notre société, à partir de laquelle notre pays pourra relever les nombreux défis qui l'attendent : solidarité entre les générations, éducation, protection sociale… Ce sont les familles qui assurent l’avenir de notre pays. Elles méritent plus que jamais notre reconnaissance et notre soutien, au moment où notre société est guettée par la tentation du repli sur soi et de l'individualisme. Véronique Besse sera particulièrement vigilante à l’Assemblée nationale afin de toujours mieux promouvoir et défendre les intérêts matériels et moraux des familles, comme elle l'a fait pour défendre les mères de famille lors de la réforme des retraites ou plus récemment pour préserver l'avantage fiscal en faveur des jeunes mariés."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

4 commentaires

  1. la suppression du secrétariat d’Etat à la Famille est une vraie faute politique de la part du gouvernement. Mme Besse a raison de le souligner

  2. Le gouvernement joue la transparence : il supprime effectivement ce qui n’était qu’une apparence, un leurre, un symbole… Cette suppression a le mérite de refléter franchement la vision de la famille par ces politicens-là.

  3. Malgré cela, “les catho de France” voteront Sarko (ou son remplaçant) en 2012 au 2e tour, (voir au premier).
    Car ils se laisseront avoir par le réflexe légitimiste, ou les “on ne peut pas laisser passer la gauche”… alors que l’UMPS est un même et unique trust avec packeging différent selon le public visé.
    Je sais, vous objecterez que voter blanc ou nul ne sert à rien. Eh bien moi je resterai à la maison. Qu’ils gagnent les élections avec toujours moins de votants…
    Car un catholique ne peut pas glisser dans l’urne le bulletin d’un parti qui nomme Bachelot ou Guigou comme ministre de la santé, ces passionaria de l’avortement.

  4. Finalement, Philippe de Villiers n’est pas rentré dans le gouvernement…
    Il est politiquement décédé.
    Fini la “caution souverainiste, droite conservatrice” de l’UMP (le MPF de Philippe de Villiers), fini la “caution catholique” (le PCD de Christine Boutin).
    Désormais, le gouvernement est une “écurie électorale” pour 2012, composé d’UMP uniquement, tous européistes et mondialistes.
    Aujourd’hui, “la force d’opposition et de proposition nationale” se trouve au Front National (que ce soit avec Bruno ou Marine peu importe !).
    Il reste le “cas Dupont-Aignan” qui arrive à séduire les déçus du MPF et la droite de l’UMP ainsi que le trio “PDF-MNR-NDP” qui pèse peu mais peut-être tout de même 1% ou 2% maximum (tous les déçus du FN, les dissidents, les groupuscules nationalistes…).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services