Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà…

Israël va renforcer la répression contre l'immigration illégale, et annoncera prochainement des mesures en vue de l'expulsion de clandestins. Des "sommes seront allouées pour payer les vols ramenant les migrants clandestins vers leurs pays d'origine". Des travailleurs clandestins et leurs enfants ont été avertis qu'ils avaient jusqu'au début du mois d'août pour quitter le territoire israélien. Selon le ministère de l'Intérieur 300.000 personnes résident illégalement en Israël

Sur son blog, Anne Kling réagit :

"(…) je me suis précipitée sur le site du CRIF afin de me rassurer et d’entendre leurs protestations outrées. Rien. Du coup, j’ai foncé sur celui de la LICRA. Eh bien, vous me croirez si vous voulez, rien non plus. On  est au mois d’août, d’accord, mais quand même … (…)

Je crois vaguement me souvenir que lorsque nous (…) évoquions pour notre pays l’impossibilité d’accueillir toute la misère du monde, nous nous faisions traiter de racistes et de nazis par la LICRA qui a imposé ses vues sur le sujet pendant trente ans.

 

Mais oui, trente ans, déjà : en 1978 (…), on entendait déjà la LICRA rappeler vertueusement que cette nouvelle réglementation « est intolérable parce qu’elle rompt avec la tradition française d’hospitalité. Parce qu’elle légalise des pouvoirs administratifs discrétionnaires. Parce qu’elle augmente l’insécurité des étrangers déjà traumatisés par le racisme, les discriminations de toutes sortes. (…) La LICRA, devant cette situation, a alerté ses parlementaires de l’opposition et de la majorité, les invitant à amender le projet et à défaut, à s’y opposer ». Etc, etc, etc.

 

Ce n’était là que le tout début  d’une pression énorme qui a réussi à transformer complètement le visage de notre pays. Ce qui était parfaitement voulu et délibéré.

Mais pas question de ça en Israël, vous plaisantez ?"

Partager cet article

1 commentaire

  1. On doit à la vérité de dire, qu’en Israël même, la lutte – pour ne pas dire plus – menée par les gauchistes et “humanistes” de la gauche et de Kadima contre les décisions du Likoud et de son allié “Israël Beitenou” (Liberman) bat son plein et que la cour suprême joue un rôle non négligeable dans le gauchissement du pays.
    Par ailleurs, il ne fait aucun doute pour les hommes de droite israéliens et leurs soutiens parmi les juifs français, que le CRIF et autres LICRA sont liés à la bienpensance occidentale dont les juifs américains font partie. La bataille est violente et le sort d’Israël en jeu.
    Il est évident qu’il y a incompatibilité entre l’existence d’Israël et le projet de gouvernement mondial dont les élites juives d’occident sont les tenants. L’ONU, outil de ce projet, devient dans tous ses organes un ennemi d’Israël (A.G., Commission des “Droits de l’Homme” de Genève etc…)
    Mais le CRIF et la LICRA ont une limite: l’existence d’Israël que le processus de paix qu’appuient ces organisations pourraient bien transformer en état laïc et donc multiculturel.
    Donc en France, pas d’attaque verbale, mais soutien au vrai ennemis d’Israël pour une dissolution de l’intérieur comme la France et la plupart des autres nations d’occident (USA compris).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]