Bannière Salon Beige

Partager cet article

Institutions internationales

Vendredi Saint férié pour les chrétiens : l’Autriche condamnée

Vendredi Saint férié pour les chrétiens : l’Autriche condamnée

Par la Cour de Justice de l’UE :

Un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne publié ce mardi impose à l’Autriche de changer sa législation. Elle ne pourra plus octroyer un jour férié payé le vendredi saint qu’aux chrétiens : c’est une discrimination directe fondée sur la religion.

Alors que tout le monde jeûne le Vendredi Saint…

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

4 commentaires

  1. On voudrait mettre ce pays à feu et à sang qu on ne s y prendrait pas autrement en créant de la haine supplémentaire anti-chretienne . L Autriche va certainement faire la sourde oreille et faire comme si de rien n était et continuer son bonhomme de chemin . Encore une loi à la c.. Issues d une loge ou d un think tank à la Soros . Cela va donner du grain à moudre à l ” extrême ” droite de çe pays et la renforcer pour les européennes . J aime bien quand ce genre d institution se saborde en inventant de tels règlements mais qu elles continuent , c est bien ! Ca joue en la défaveur de l Europe des oligarques !

  2. et en Alsace?

  3. idem pour la prime de noel qui ne devrait pas être versée aux musulmans qui vomissent les “associateurs” (selon le coran ceux qui associent dieu le père, dieu le fils et la vierge marie [qu’ils considèrent donc comme une déesse!])

  4. En fait c’est plus compliqué. Les catholiques bénéficient de nombreux jours féries (y compris le 8 décembre, la Saint-Etienne…) valables pour tous, tandis que le Vendredi-Saint est légalement férié pour quatre minorités chrétiennes seulement; pas les catholiques. Une particularité que la CJUE suggère d’abolir ou d’étendre à l’ensemble des employés des entreprises concernées. Elle a refusé de considérer que le jour férié pour ces minorités constituait une discrimination positive permise pour assurer leurs droits religieux, d’autant qu’aucune exigence de pratique effective n’existe. Dirait-elle la même chose pour des musulmans réclamant des jours fériés spécifiques ? La Pologne a essayé sans succès de faire reconnaître que l’UE n’est pas compétente pour dicter sa loi à l’Autriche en la matière.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!