Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

Veillées pour la vie avec Mère Térésa

De l'abbé Lelièvre :

Carousel-ND"Samedi 26 novembre, aura lieu partout dans le monde la septième Veillée de prière pour toute vie naissante. Cette initiative de Benoit XVI permet chaque année depuis 2010, au moment d’entrer en Avent, de porter notre regard sur la Vierge Marie attendant de mettre au monde Jésus. Et ainsi, de rejoindre chaque maman portant en son sein un enfant. Mais aussi, tant de foyers où la vie tarde à venir. Sans oublier les familles où la vie n’a pas été accueillie, où elle a été refusée. Tout comme la société, profondément blessée en son âme pour ne pas se rendre toujours disponible dans l’accueil de l’enfant à naître, jusque dans ses lois. De permettre aux souffrances, blessures, solitudes, détresses, d’être écoutées, offertes au cours de cette Veillée de prière.

La Naissance de Jésus « libère la joie » (Evangelium Vitae, 1).  « Chaque naissance ajoute à la beauté du monde » (Préface de la messe de Mariage) : un chemin s’ouvre pour accueillir l’enfant à naître, pour le protéger, le défendre, jusqu’à ce qu’il donne son premier sourire à ses parents. Ce premier merci pour la vie.

Cette année, tout naturellement, nous sommes invités à nourrir cette Veillée de prière avec des paroles, textes, prières de Mère Teresa, canonisée le 4 septembre dernier. Sur le site de l’Evangile de la Vie, vous trouverez une page spéciale pour vivre cette Veillée avec Mère Teresa.

L’Evangile de la Vie met à votre disposition une image avec trois prières de Mère Teresa, déjà diffusée à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires. En cadeau, nous vous offrirons l’image avec la prière de Jean Paul II sur la vie, prière conclusive de l’Encyclique Evangelium Vitae.

N’hésitez pas à communiquer votre date, heure et lieu de la Veillée pour la Vie que vous organisez. Nous les indiquerons sur le site.

En communion d’Espérance. « L’Evangile de la Vie est en premier lieu l’annonce de la personne de Jésus », écrivait Jean Paul II dans Evangelium Vitae (EV,29)"

Partager cet article