Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Valérie Pécresse n’est pas crédible sur les questions militaires

Valérie Pécresse n’est pas crédible sur les questions militaires

C’est l’avis de Jean-Dominique Merchet (blog Secret Défense) qui commente les propositions de Valérie Pécresse de “faire intervenir en partie l’armée” pour des opérations de “sécurisation de zones” dans les “zones de non-droit, de non-France”, propositions qui feraient grincer les dents des autorités militaires :

“(…)   Ce n’est pas la première fois que Valérie Pécresse évoque cette idée d’engager l’armée dans des missions de sécurité publique. «Je veux une opération coup de poing avec des brigades coup de poing, avec des policiers, le fisc, peut-être même le soutien de l’armée» avait-elle déclaré début décembre lors d’un déplacement à Toulouse.

Si ces rodomontades peuvent séduire une partie de l’électorat, elles ne déclenchent pas l’enthousiasme dans l’institution militaire, qui redoute par dessus tout de devoir faire un travail de police sur le sol national. Certes, des militaires peuvent être séduits à titre personnel, comme électeurs, par cette idée. Mais les armées savent le prix énorme qu’elles auraient à payer si elles devenaient des auxiliaires de police. C’est une chose de fantasmer sur la bataille d’Alger, c’est une autre chose de la refaire… Sans compter le cadre légal dans lequel elles pourraient être ainsi engagées. On se souvient des très fortes réticences exprimées lorsque le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait parler d’utiliser les militaires de l’opération Sentinelle en renfort des forces de l’ordre, lors des manifestations des Gilets Jaunes, une idée finalement abandonnée.

Cette idée de Valérie Pécresse traduit sans doute son peu de familiarité avec les armées. Elle n’est pas la seule : durant la primaire LR, son rival Michel Barnier, avait déjà suscité l’étonnement – pour être poli – dans les états-majors lorsqu’il avait plaidé pour le rétablissement du service militaire obligatoire (…)

Il y a manifestement urgence, au sein de l’équipe de la candidate LR, de parler sérieusement des questions militaires. Qui sera en charge du dossier ? On devrait en savoir plus en début de semaine prochaine et l’Opinion vous en tiendra informé. L’état-major de la candidate a, semble-t-il, cherché une figure militaire, à la manière d’Eric Zemmour dont le directeur de campagne est le général de la Chesnais. L’idée semble avoir été abandonnée.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Que Valérie Pécresse dise des bêtises, ce n’est pas une surprise. Reste que si faire intervenir l’armée pour des opérations de maintien de l’ordre est inadéquat, son intervention pour des opérations de guerre pourrait s’avérer une nécessité.

  2. En tant que candidate aux elections presidentielles, Valerie Pecresse devrait savoir qu’il peut etre dangereux de faire intervenir l’Armee qui est destinee à proteger la patrie des agressions exterieures ou a intervenir a l’appel d’de pays alliés en difficulté , sans avoir mis en place la preuve que l’émigration est devenu un moyen d’infiltrer en France (et en Europe) des milliers de jeunes hommes sous pretexte de fuite de la guerre, qui se sont présentés comme refugies mineurs alors qu’ainsi que l’a démontré la premiere, La Suede, leur ADN prouvzit qu’il s’agissait d’hommes de 35 a 35 ans.
    Ce qui est une forme déguisée d’invasion programmée.
    Ce fait est important pour apporter devznt l’ONU la preuve de l’invasion programme etrangere venant des pays du Moyen Orient.
    Si on n’y prend garde, nous aurons une intervention de l’ONU sur notre territoire à la satisfaction du gouvernement des Etats Unis d’Amerique .On a vu ce que ça a donne en Serbie avec la creation de l’Etat musuman du Kosovo et l’instauration de la Charia dans un pays qui appartenait auparavant aux Serbes depuis des siecles.
    S’il y a intervention militaire a organiser en France contre toutes les zones qui se permettent de transgesser les lois civiles Françaises d’organisation paisibles valables pour l’ensemble des provinces metropolitaines et provinces extra-marines de la France, c’est par la gendarmerie qui est
    traditionnellement pendant des siecles: l’unitee spéciale de l’Armee, exclusivement destinée au maintien de la paix civile intra-territoriale , et doit beneficier des mêmes moyens que l’Armee pour tegler les problemes d’actions de masse ou non jusqu’a la violennce dans des quartiers et villes francaises.

  3. En tant que candidate aux elections presidentielles, Valerie Pecresse devrait savoir qu’il peut etre dangereux de faire intervenir l’Armee qui est destinee à proteger la patrie des agressions exterieures ou a intervenir a l’appel d’de pays alliés en difficulté , sans avoir mis en place la preuve que l’émigration est devenu un moyen d’infiltrer en France (et en Europe) des milliers de jeunes hommes sous pretexte de fuite de la guerre, qui se sont présentés comme refugies mineurs alors qu’ainsi que l’a démontré la premiere, La Suede, leur ADN prouvait qu’il s’agissait d’hommes de 35 a 35 ans.
    Ce qui est une forme déguisée d’invasion programmée.
    Ce fait est important pour apporter devant l’ONU la preuve de l’invasion programme étrangère venant des pays du Moyen Orient.
    Si on ne prend pas cette précaution, nous serions désavoués par l’ONU et aurions une intervention de l’ONU sur notre territoire à la satisfaction sous jacente du gouvernement des Etats Unis d’Amerique .On a vu ce que ça a donne en Serbie avec la creation de l’Etat musuman du Kosovo et l’instauration de la Charia dans un pays qui appartenait auparavant aux Serbes depuis des siecles.. cette politique qui utilise l’ONU pour mettre en place une destabilisation des pays qui derangent le gouvernement americain commence a se faire recurrente.
    Les Etats Unis d’Amerique malgre l’affection pour le peuple americain que l’on peut avoir a titre prive ont tout interet a ce que le bazard existe chez les pays qui sont une gene pour eux ou qu’ils reluquent pour leur servir, ils feront donc tout pour destabiliser financierement par des attitudes inflationnaires de leur dollar (crise du petrole en 1973-1974 et actuellement ils recommencent , ou alors ils encouragent en sous main les groupes revolutionnaires (ce qui fut le cas en Algerie par le biais de leurs consulats dans Notre ancienne Province.
    S’il y a intervention militaire a organiser en France contre toutes les zones qui se permettent de transgr
    esser les lois civiles Françaises d’organisation paisibles valables pour l’ensemble des provinces metropolitaines et provinces extra-marines de la France, c’est par la gendarmerie uniquement , que cela doit se faire , qui est
    traditionnellement depuis 1339 l’unité spéciale de l’Armee, exclusivement destinée au maintien de la paix civile intra-territoriale , et doit beneficier des mêmes moyens importants que l’Armee pour regler les problèmes d’actions de masse ou non jusqu’a la violence dans des quartiers et villes francaises où la population civile est mise en danger par des groupes factieux.

Publier une réponse