Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Valérie Pécresse aurait gagné grâce au PCD

Extrait d'une tribune de Franck Margain, Conseiller régional Ile-de-France (liste de Valérie Pécresse) et vice-président du parti Chrétien-Démocrate :

Unknown-12"Les élections régionales viennent de se terminer. L'Union de la droite a gagné la moitié des régions, l'Union de la gauche l'autre moitié. Le Front National a triplé le nombre de ses élus, et s'impose comme le premier parti de France en nombre d'électeurs.

Durant la campagne, la préoccupation majeure de nombreux politiciens et médias a été la hausse du FN et comment l'endiguer. Diverses solutions ont été proposées. Certains disaient que pour empêcher le FN de progresser, il fallait éliminer les causes de sa progression : le chômage, l'insécurité, etc. D'autres, pensaient qu'il fallait faire des alliances entre partis installés pour continuer à se partager le pouvoir. C'est ce qu'on appelle le "front républicain", ou selon la nouvelle formule : "Passe-moi la salade, je t'envoie la rhubarbe" ! D'autres encore ont carrément posé la question de l'interdiction du FN. Considérant que les gens votent mal, ils proposent de leur enlever le choix. Démocratie…

Tout ceci révèle le véritable problème de notre pays. Pour une certaine classe politique, régler les problèmes des gens n'est pas l'objectif à atteindre mais un simple moyen d'empêcher le FN d'arriver au pouvoir, et donc de conserver le pouvoir. C'est une logique inversée, tordue et insupportable qui a régné sur toute la campagne.

Les électeurs demandent qu'on s'investisse pour eux, et tout ce qu'ils observent c'est qu'on cherche à les arnaquer par des "stratégies", pour préserver un système à bout de souffle.

Dans ce contexte, la moitié des électeurs se sont abstenus, et presque 7 millions de personnes ont voté FN, et ce nombre ne va certainement pas arrêter de croître. […]

Mais dès à présent, nous sommes devenus incontournables. Sans notre présence sur les listes de la droite, l'Île-de-France n'aurait pas été gagnée. C'est une certitude. En effet, la victoire s'est jouée à 1 %, 60 000 voix. Autrement dit, sans les voix des Chrétiens démocrates et de leurs proches, les partisans de La Manif Pour Tous, le PS aurait conservé le pouvoir. C'est ce qui s'était passé aux élections municipales à Paris ou notre éviction a empêché la victoire… […]"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!