Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Valérie Pécresse à l’extrême-centre

Valérie Pécresse à l’extrême-centre

 

Partager cet article

13 commentaires

  1. Ce n’est plus des élections, c’est barnum. Quelle déchéance.
    France, qu’as tu fait de ta foi ?

  2. 100% de fausse “droate”
    un “vrai” faux “changement” pour faire exactement la même chose que Macron.
    Je crois que c’est clair.

  3. Qui s’étonnerait de ce ralliement de l’UDI ?
    On sait depuis longtemps que LR et UDI sont fongibles dans la fausse droite. Plus que cousins germains.
    Pécresse et Lagarde s’équivalent, sont du Macron bis et ter.
    L’UDI et les divers droite sont un réservoir d’élus locaux. S’is jouent le jeu de ce ralliement, ils peuvent drainer des soutiens et donc des voix à VP.
    Un tel réseau manque à Zemmour.

  4. Il est possible qu’elle se retrouve à 10% quand la campagne du Mussolini débutera ‘officiellement’. Lagarde sera le premier à retrouver le petit timonier. Wauquiez, le tigre de papier montre ses dents sur des photos en compagnie de la traitresse tigresse. Croyez-vous que nous verrons Lagarde et Bellamy sur une même estrade ? Il semble qu’il y ait une épidémie contagieuse de changement de camp parmi les actuels députés européens.

  5. C’est bien, bonne stratégie, qu’elle continue avec son “en même temps” si macroneux, cela va finir de convaincre ses élus et adhérents ciottistes de fuir chez Zemmour, tout en affaiblissant le Jupiter.

  6. Bravo pour “l’extrême-centre”. Du centre gauche au centre droit, de Macron à Pécresse, c’est l’arme politique de la franc-maçonnerie, de l’entre-soi et finalement de l’impuissance à servir les français. Le niveau de leur mépris, de leur intolérance, de leur tyrannie sont le signe de leur extrémisme.

    Zemmour est sur le fond beaucoup plus sur le débat, sur la fermeté, sur la clarté.
    Il rallie pour l’instant les “exclus”, Peltier, Collard, Rivière… qui même en cas de victoire de leurs anciens camps n’obtiendraient pas de postes importants. Ils font donc le pari du Z. Ceux à qui on a promis un poste, c’est plus compliqué. Ciotti, qui a en plus signé une charte avant la primaire qui l’oblige à s’investir dans la campagne du vainqueur, se voit bien Place Beauveau.

    Si Z est au 2ème tour, il gagne, c’est un cataclysme pour le Système mais la France repart, s’il perd, il recompose la droite, LR et MLP ne se remettant pas de leurs éliminations surtout provoquées par le Z qui aura été rallié entre les 2 doutes de nombreux cadres LR et RN.

    Si MLP arrive au 2ème tour, elle perd pour la troisième fois. LR est au fond du trou. Là-aussi, une recomposition avec Z de la droite est nécessaire.
    Donc, ces cadres qui rejoignent Z avant le 1er tour ont fait ce calcul qui doit leur permettre d’exister dans une recomposition de la droite, victoire de Z ou non.

    La séquence qui s’ouvre, avec un Z moins clivant, appelant au rassemblement du peuple de droite, peut être très productive. Je disais “chef d’orchestre”, il dit “catalyseur” mais l’esprit y est.

    • D’accord avec vous. Je vous lis après un autre commentaire que j’ai fait ce matin. Z a un boulevard devant lui car c’est du vide oligarchique en face.

  7. Mme Pecresse vous vous dites de Droite, mais la droite c’est la Culture de vie, donc suppression de l’avortement,
    si telle n’est pas votre Droite, vous etes donc pour la culture de mort, pour Interruption d’une Vie Génante (IVG) et donc vous etes de Gauche de gauche….

  8. On l’aura compris, le projet de Valérie Pécresse est avant tout compatible à 100% avec celui de Macron ! …

  9. VP et le parti qu’elle représente, LR, n’ont eu de cesse de trahir la France catholique et les Français, au moins depuis VGE et la loi scélérate légalisant l’infanticide intra-utérin avec préméditation, grâce à l’appui de l’alliance de la crypto-gauche immorale RI-RPR. Le LR et sa représentante VP, sont des libéraux européistes et mondialistes sur le plan économique mais des relativistes pseudo-progressistes moralement aussi corrompus, suicidaires et criminels que la gauche dite parlementaire.

    Que des catholiques français puissent envisager de voter pour des candidats comme l’actuel hôte élyséen et VP, qui se couchent devant les diktats du lobby homoterroriste LGBT et soutiennent et veulent renforcer les mesures permettant le meurtre barbare de l’enfant à naître, est sidérant. C’est le reflet de ce qu’est devenue l’Eglise catholique diocésaine en France qui a vendu son droit d’aînesse et s’est prostituée aux césars et mamons de ce siècle, avec la complicité prévaricatrice criminelle d’une majorité des évêques français, véritables mercenaires déguisés en bergers, indignes successeurs des Apôtres de NSJC.

    Les mêmes causes produisant les mêmes effets, les prochaines élections ne changeront strictement rien à la situation de la France. Tous les pouvoirs temporels sont aux mains des ennemis de Dieu et de l’Eglise catholique et une vaste majorité de Français, y compris une majorité de catholiques qui ne croient même plus en la Présence Réelle eucharistique, s’apprête à voter pour un des candidats précités au second tour des présidentielles. La corruption morale et l’ensauvagement de la France se poursuivront inexorablement et la persécution des catholiques qui veulent rester fidèles à la Tradition, est inéluctable. Récitez le chapelet tous les jours car les jours sont mauvais (Eph. 5,16).

    • Dans ce que vous énoncez clairement il y a beaucoup de choses justes. Mais votre esprit, dans ce texte, est enfermé dans la dichotomie ‘purs’ et ‘impurs’. NSJC touche les lépreux, les bons et mauvais larrons. Lagarde, Macron, Pécresse sont des larrons, des aveugles, des apparatchiks d’un système paganisé. Je suis catholique et je veux être fidèle à la Tradition vivante qui est large sous la Parole Vivante.

    • Ce n’est pas Macron, Pécresse ou qui que ce soit d’autre qui trahit les catholiques ! C’est la république, la révolution, ou la démocratie si vous préférez…la France ne peut pas être républicaine si elle veut être catholique : c’est dans son ADN. Elle doit retrouver le lieutenant du Christ. Sans lui, le Bon Dieu nous laisse nous débrouiller tout seuls, et ça donne la situation actuelle.

Publier une réponse