Bannière Salon Beige

Partager cet article

Science

Vaccin à ARN COVID-19 : Consentement éclairé préparé par une femme médecin

Vaccin à ARN COVID-19 : Consentement éclairé préparé par une femme médecin

Voilà le texte rédigé par une femme médecin travaillant en Suisse romande afin d’alerter ses patients avant qu’ils acceptent de se faire vacciner contre le Covid-19.

Quelques vérités à accepter avant que je vous injecte le vaccin :

1. Je comprends que je reçois un vaccin expérimental, entièrement nouveau, avec des ingrédients inédits qui n’ont jamais été administrés en masse avant l’été 2020.

2. Je consens à participer à une expérience internationale menée par des entreprises pharmaceutiques et des politiciens qui n’assument aucune responsabilité pour tout dommage causé.

3. Je suis d’accord de fournir mes données médicales personnelles pendant la durée de deux ans, au cours de cette étude post-autorisation de phase 3 puis 4.

4. Je comprends que les vaccins sont encore en phase expérimentale et que les essais cliniques de phase 3 sont en cours – leurs achèvements prévus en octobre 2022 pour Moderna et en janvier 2023 pour Pfizer-BioNTech Comirnaty.

5. Je suis au courant que les résultats définitifs de la sécurité et de l’efficacité de ces vaccins expérimentaux sont inconnus à ce jour.

6. Je prends conscience que ce vaccin expérimental est un produit de génie génétique 100% synthétique – c’est un OGM, un organisme génétiquement modifié, qui sera injecté dans mon corps.

7. Je comprends que ce vaccin expérimental peut :

  • ne pas me protéger de la maladie Covid-19 (ne protégerait potentiellement que des formes graves)
  • ni prévenir la transmission du virus SRAS-CoV-2

8. Je reconnais que l’analyse du ratio bénéfice-risque de ce vaccin expérimental est fondée sur des risques inconnus et minimisés, et des avantages surestimés et présumés. Les risques potentiels incluent l’atteinte à la fertilité, troubles de la coagulation et troubles neurologiques.

9. J’accepte l’idée fausse selon laquelle être humain signifie être toujours un contaminant potentiel et un vecteur de maladie, idée faite pour susciter la peur.

10. Je comprends qu’avec le vaccin, je dois garder les mesures barrières : règles de distanciation sociale, du port du masque, PCR et quarantaine si je suis testé(e) positif(ve) à l’avenir.

11. Je reconnais qu’à ce jour, des milliers de décès ont été signalés à la suite de cette campagne de vaccination expérimentale, ainsi que des centaines de milliers de blessés souffrant de troubles neurologiques, d’inflammations sévères et d’effets indésirables cardiovasculaires (thromboses, AVC, infarctus)

12. Je comprends que la maladie de Covid n’est à haut risque que pour les personnes âgées et les immunodéprimés, et que pour que plus de 99.7% de la population le décès n’est pas un risque : 99.7% de survie !

13. J’ai pris connaissance des politiques et accords en Suisse concernant l’indemnisation et les compensations (maximum payé= CHF 70’000) : je comprends qu’il pourrait s’avérer impossible de poursuivre le fabriquant de cette injection contre le Covid-19 au cas où elle serait responsable d’un dommage sur ma santé, ou d’un décès.

14. Je comprends et j’ai lu la liste des effets indésirables significatifs signalés en lien avec les injections contre le Covid-19. Les effets indésirables connus comprennent : l’infection au Covid-19, l’anaphylaxie, des problèmes neurologiques, troubles cardio-vasculaires graves, maladies auto-immunes, affections chroniques, la cécité et la surdité, problèmes de fertilité, dommages sur les fœtus, fausse-couches, mort-nés et décès.

15. Je suis informé que la probabilité statistique de décès par Covid-19 est de 0,003% pour les jeunes (entre 0 et 19 ans), 0,02% entre 20 et 49 ans, 0,5% pour des individus âgés de 50 à 69 ans, 5,4% pour les seniors âgés de 70 ans et plus quand non soignés (tel qu’il a été fortement recommandé de le faire : »restez chez vous ! »)

16. J’ai pris connaissance que bien que vendues sous le nom de « vaccins », ces injections Covid-19 ARNm sont des thérapies géniques expérimentales.

Les fabricants de vaccin décrivent officiellement l’approche ARNm, jamais autorisée auparavant, comme un moyen de « programmer les cellules d’un individu » ou, en usant de la terminologie de la société Moderna, comme le déploiement d’un nouveau « logiciel ». 

Dans la recherche passée, les injections de ARNm ont montré qu’elles avaient un élément inflammatoire intrinsèque, ce qui rend difficile la détermination d’une balance bénéfice/risque « acceptable ».

17. En tant que cobaye, je suis bien conscient.e que, contrairement à tout autre essai thérapeutique de médicament, je ne serai pas payé.e/défrayé.e par le laboratoire pour cet essai de phase 3 dans la population générale.

J’ai bien lu et compris, je donne mon consentement éclairé et j’accepte de me faire vacciner en toute liberté avec le vaccin expérimental Moerna/Pfizer et décharge entièrement mon médecin de toute responsabilité civile et pénale concernant cette injection et ses possibles conséquences.

Fait à

Le                                                             signature du patient/de la patiente

Partager cet article

19 commentaires

  1. Presque très bien ! Dommage pour l’écriture inclusive … on ne comprend pas la fin du texte !

  2. Un très beau résumé

    En revanche on se passe de la grotesque, riducule et stupide écriture dit “inclusive” du paragraphe 17 (alors qu’il suffisait d’utiliser le genre neutre : “je suis bien conscient”)

    Je note d’ailleurs, comme je l’avais écrit ailleurs, que le taux de mortalité au dessus de 70 ans n’est pas de 15% comme je l’ai lu d’un commentateur mais bien en dessous. On parle ici de 5,4% SI, je dis bien “SI” la personne n’est pas soignée. Une personne malade de plus de 70 ans mais bien soignée et gorgée de vitamine C,D et zinc a un taux de mortalité en réalité très faible (sous 1%). Si cette personne n’est pas trop âgée (moins de 85 ans) et sans comorbidité grave, le taux de mortalité est même quasi nul (bien en dessous de 0,1%). On rejoint de ce que disait le professeur Raoult, que je peux aisément confirmer par mon expérience:

    Ne meurt de la covid que :

    – les personnes TRES âgée (au dessus de 95 ans). Mais ces personnes ont de toutes façons dépassées très largement leur espérance de vie. La vie se termine pas la mort, la plupart des gens mourant de toute façons de maladies….
    – les personnes âgées (75 ans et plus) AVEC une maladie grave (cancers graves, maladies cardiaques graves, immunodeprimés etc)

    Pour le reste, sous 75 ans et sans autres maladies, le taux de mortalité “spécifique” d’un variant SRAS COV 2 est tout simplement inexistant.
    nul
    D’autant plus si la charge virale n’est pas forte avec des variants moins virulents que la covid originelle (terminée en mai 2020)

  3. “Vaccin à ARN COVID-19 : Consentement éclairé préparé par une femme médecin ”
    Texte rédigé en écriture inclusive ce qui le rend idéologique.

    Effectivement, ce vaccin nécessite un discernement quant à son injection sur le bénéfice/risque de chacun.
    Mais pas que sur les questions physio-biologiques du receveur.
    Mais aussi sur la question éthique de la fabrication de ces vaccins.

  4. C’est (presque) parfait, à diffuser.
    Dommage cependant de polluer le document avec cette immonde “écriture inclusive” !

  5. Il n’y a d’écriture inclusive que dans le paragraphe 17, pas ailleurs

    Exemple dans le paragraphe 15 “Je suis informé” : c’est écrit ainsi et pas “informé-e”

    Ou encore paragraphe 11 : “centaines de milliers de blessés” . Il n’est pas écrit “blessé-es”

  6. J’en ai fait un pdf, sans écriture inclusive, et sans le passage propre en particulier à la confédération helvétique.
    Il est téléchargeable là :
    Page de téléchargement
    https://fichiers.ouvaton.coop/f.php?h=2cw46DSh

    Lien de téléchargement direct
    https://fichiers.ouvaton.coop/f.php?h=2cw46DSh&d=1

  7. Ce serait une idée de diffuser ce texte au goumerde ment et à ses affidés les dépités et autres délateurs .
    Perso , pas de vaxxination ! Pour ceux qui se feront injecter la mixure génocidaire , j ai peur qu’entre 6 mois et 2 ans , les cimetières vont redevenir à la mode car trés frequentés par les familles et le pire c est que les anciens risquent d enterrer leurs jeunes . Cette société est à vomir .
    On a voulu vivre sans Dieu ? On a satan qui nous hait . Comme prophétisait atila, ils iront à la mort avec le sourire . Ne vous vaxxinez pas , si vous voulez vivre . Tout ça pour aller au resto une ou deux fois dans l année ou partir à l étranger ( en payant un hotel pour la quarantaine, en sus), vous pensez que ça en vaut la peine ? Prions Dieu !

  8. Je me joins à vous dans cette diatribe et dans vos injonctions.

  9. Cela donne à réfléchir en effet…
    Je trouve pour ma part absolument scandaleux que les militaires français soient obligés d être vaccinés contre le Covid. Ceux qui refusent seront déclarés « inaptes au service », autant dire qu ils peuvent d ores et déjà tenter de se trouver un BL pilot dans le civil…
    Ils sont prêts à donner leur vie pour la France, certes, pas pour Big Pharma!!!

    • Pardon: je ne me suis pas relue, pas bien…
      Il faut lire « tenter de se trouver un boulot dans le civil »

    • Entièrement d’accord c’est une HONTE. On va vacciner les militaires alors que certains partent au MALI donc dans un pays chaud et sec où le risque de covid est NUL !!! Vous croyez qu’un militaire a peur d’une grippette alors qu’il risque sa peau dans des attaques ???

      Et en plus avec Pfizer, un des pires vaccins ! C’est lamentable

  10. Le plus curieux à propos des “vaccins” ARNm, c’est le silence assourdissant des pastèques, c’est-à-dire des écolos qui ne dénoncent pas ces OGM ! À croire qu’ils sont payés par Big Pharma pour se taire…

  11. PSEUDOS ecolos. D’ailleurs vous parlez de pastèques : donc vous faîtes allusion à leur identité communiste

  12. Elle est toujours en vie ???? Bravo en tout cas. De nos jours dire la vérité fait courir un risque mortel… Le covid, lui n’est pas dangereux mais sert les ordures grâce aux gogos niais qui refusent d’ouvrir les yeux..

  13. Très bon texte ! dommage l’écriture inclusive ! beurk !!!!
    euh ? après tout cela y’en a ti qui veulent se faire picouser ?

  14. Il faudrait le formulaire à faire signer à la personne qui tient la seringue…

  15. Quelle époque merveilleuse qui nous donne à voir, dans sa majestueuse simplicité, la bêtise et la lâcheté de ce peuple français dont Houari Boumédienne dit un jour : ” les Français sont un peuple femelle “.
    Voilà où mène ce féminisme castrateur qui a dévirilisé les hommes pour en faire des lopettes avec porte-jarretelles !
    Si la bêtise produisait de la chaleur j’en connais beaucoup qui, durant tout l’hiver, pourraient se chauffer en laissant les fenêtres grandes ouvertes…Et cela même dans le Jura, département le plus froid de France, pardon de l’ Hexagone…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services