Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : identité chrétienne

Unité entre catholiques et orthodoxes pour défendre les racines chrétiennes de l’Europe

Benoît XVI et l’archevêque orthodoxe de Chypre Chrysostomos II ont signé hier une déclaration commune, qui évoque notamment "les tensions" à Chypre, dont le territoire est coupé en deux depuis trois décennies. Benoît XVI et Chrysostomos II ont souligné leur attachement à la promotion des "racines chrétiennes" de l’Europe et se sont engagés à "vivifier les racines chrétiennes de l’Europe qui ont au cours des siècles donné sa grandeur à la civilisation" du continent, et à "reconnaître que les deux traditions chrétiennes, occidentale et orientale, ont une tâche commune à accomplir dans ce sens".

Dans son discours, Mgr Chysostomos a fait appel à la solidarité du pape allemand envers son pays divisé en deux comme le fut naguère l’Allemagne.

"Vous seul pouvez comprendre notre douleur, [évoquant] les droits humains piétinés, les monuments détruits, les oeuvres du patrimoine spirituel devenus objet de commerce international  [ainsi que] la division qui semble se perpétuer de Nicosie".

L’archevêque orthodoxe a remis au pape un album de photographies d’églises détruites dans la partie turque de l’île.

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!