Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Union à droite : Marine Le Pen refuse d’y croire

Interrogée sur la publication par Valeurs actuelles d’une tribune cosignée par des élus de plusieurs partis de droite, Marine Le Pen a déclaré :

« Je ne veux pas me laisser enfermer par l'union des droites » qui « ne veut strictement rien dire ».

« Une grande partie de ce que fait Emmanuel Macron, la droite en avait rêvé », « disparition de l’ISF », « réforme de la SNCF ». « Ils sont très mal à l'aise, même sur l'immigration ils cherchent à tenir le même discours que celui du Front national, mais la réalité c'est que les actes des élus de Laurent Wauquiez, notamment des députés européens au Parlement, sont à l'exact inverse ».

« C'est un parti (Les Républicains, ndlr) qui en réalité tient des propos électoralistes, mais à chaque fois qu'il doit agir, il agit contre l'intérêt des Français, et contre (ses) propres promesses ». 

Que les dirigeants LR tiennent des propos électoralistes, c'est bien connu. Mais l'union à droite ne se limite à des accords d'appareil. Ce n'est pas le sens de la tribune publiée dans Valeurs Actuelles, que Marine Le Pen n'a visiblement pas lue.

"[…] continuer à décloisonner en élargissant encore, sans exclusive d’origine, les participants ; poursuivre les rencontres pour apprendre à se connaître et favoriser les rapprochements locaux et nationaux ; approfondir la réflexion pour favoriser l’émergence d’un programme crédible.

Il est temps, il est plus que temps que les hommes et femmes de droite de bonne volonté fassent un pas les uns vers les autres et trouvent les moyens de faire naître un grand mouvement de droite réunissant des personnes (électeurs, militants, cadres et élus) venant de toutes les actuelles organisations mais réunies par un même amour de la France."

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. Une seule solution: virer Marine Le Pen et rappeler le Menhir.

  2. n’oublions pas que Fillon a appelé à voter Macron

  3. Excellent article je vous remercie pour le partage.

  4. Elle est à droite Marine ?

  5. On dirait un faire part de décès !

  6. C’est quoi la droite ?

  7. Le titre de votre article est insupportable.
    Nous acceptons TOUS ceux qui veulent défendre, protéger et valoriser la France.
    Assez de classer les personnes en les collant dans une boîte. C’est stupide et pas honnête.
    Marine est pour une EUROPE des NATIONS, où chaque pays, par ses différences, pourra enrichir l’autre.
    Pour reprendre Aurėlien, “c’est quoi la droite ?”
    Celle qui nous trahit depuis des décennies ???
    [Il ne s’agit pas d’accepter les autres à vous rejoindre… vous n’avez pas lu jusqu’au bout, vous non plus.
    MJ]

  8. C’est quand même bien Wauquiez qui affirme sans cesse ne vouloir faire aucune alliance avec le Front National!
    Comment voulez vous que les dirigeants de ce parti aient envie de se rapprocher des LR???
    St François de sales disait « Soyez le plus doux que vous pourrez, et souvenez-vous que l’on prend plus de mouches avec une cuillerée de miel qu’avec cent barils de vinaigre…”
    Que Wauquiez médite cette phrase en pensant à Marine et à ses millions d’électeurs…

  9. Depuis Giscard et Chirac (regroupement familial, lois liberticides …etc), la droite a été aussi immigrationniste que la gauche et elle l’est toujours aujourd’hui autant que Macron, en dépit des déclarations destinées à brouiller l’esprit des Français.
    une alliance avec la droite supposerait un programme commun, ce qui aurait pour conséquence d’édulcorer encore plus le programme du FN qui est déjà très insuffisant par rapport aux mesures qu’il faudrait prendre pour sauver notre peuple.

  10. Aveuglement, manque de discernement. Aucune vision politique. Aucune volonté politique.
    Aucune intelligence politique.
    @René Clémenti :
    Rappeler le père ? Qui a empêché B. Gollnish d’être président ? Qui a donné les rênes à sa fille ? Qui a plus de 80 ans ? C’est une plaisanterie !
    @ Aurélien D’Haussy :
    La vraie droite, la seule, c’est LA MONARCHIE !
    Arrêtez de rêver. Arrêtez de croire en la République. Elle nous tue depuis plus de 250 ans. Et toutes nos républiques se sont terminées dans le sang.
    A bon entendeur… salut !

  11. Elle a entièrement raison ! n’en déplaise à certains versaillaiiiiis qui ont voté à 76,15 % pour Macron !

  12. Franchement, vous y croyez encore à ces politiques de droite. comme disait Villiers à propos de Marine au soir du 2ème tour “quelqu’un qui danse sur sa defaite n’a aucun avenir”.

  13. Ou est le problème ?
    En réalité, MLP n’a t’elle pas très exactement le même constat que ce qui fonde la tribune de VA ?
    La tribune de VA part du présupposé que le mot “droite” a perdu sa signification. En effet, elle en appelle à une notion extrêmement univoque et étroite du mot “droite” (“la droite” même qui est défini en plusieurs points…) (frappant chez nombre d’orateurs d’Angers).
    MLP elle, ne prétend pas revenir à une univocité du terme mais constate son équivocité, la situation du pays ayant été effectivement en grande partie (regroupement familial, droit du sol, morale, UE..) mis
    en place par des partis “de droite”. Cette équivocité trouve un domaine très particulier en politique qui est œuvre de prudence et de circonstances historiques pour une grande part.
    C’est donc un constat commun sur le fond. Il n’y a pas à les opposer du point de vue théorique. St Thomas parlerait d’analogie du langage. Il n’y a lieu à opposition théorique.
    Du point de vue tactique et sociologique, je peux également dire que rares sont les ouvriers qui votent MLP qui se diraient pas formellement de “droite” ne voulant pas être confondus avec l’UMP-LR. P.Buisoon constatait que LW ne prenait pas et en sortait pas du cercle bourgeois. “La droite” auto-proclamée doit aussi prendre garde à ne pas à s’enfermer (comme elle en a la tentation) dans un entre-soi univoque.
    Donc pas d’opposition entre les 2. Puisque le Directeur du B a fait récemment profession de foi public de thomisme…, il pourrait participer à l’arrêt de la dialectique pour la France ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services