Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Une sage-femme suédoise s’expatrie en Norvège pour ne pas être obligée de participer à des avortements

Un hôpital lui avait gentiment proposé de suivre une thérapie pour surmonter son opposition à l'avortement. Sic.

Etonnamment, la Suède connaît une pénurie de sages-femmes. En Norvège, les hôpitaux accueillent les professionnels s'opposants à l'avortement et même les médecins favorables à l'avortement s'inquiètent de l'absence de liberté de leur voisin suédois.

Le tribunal de première instance a statué en novembre 2015 contre elle, estimant que la loi suédoise sur l'avortement de 1974 protège la liberté de conscience. En vertu de la loi, les avortements ne peuvent être effectués que par des médecins, ce qui suggère que les sages-femmes ne pratiquent pas des avortements… Le tribunal d'appel devrait se prononcer cette semaine. En cas d'échec, elle ira défendre sa liberté de conscience devant la CEDH.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services