Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

“Une prière commune, de toute l’Église. Cette prière consolide l’unité”

L'audience générale du jour, plus que jamais de circonstance :

B16"Face au péril de la persécution, la communauté ne cherche pas à savoir comment réagir, mais elle se met à prier. C’est une prière commune, de toute l’Église. Cette prière consolide l’unité. Elle aide la communauté à lire ce qui arrive à la lumière de la foi et de la Parole de Dieu. L’opposition contre Jésus, sa mort, font partie du projet de Dieu pour le salut du monde.

Le Mystère du Christ est la clé nécessaire pour comprendre la persécution.

Dans la prière, les premiers chrétiens demandent à Dieu ni d’être défendus, ni de ne pas être éprouvés, ni le succès, mais de pouvoir proclamer avec assurance et liberté la Parole de Dieu. Comme eux, puissions-nous être guidés par l’Esprit de Jésus Christ pour vivre avec courage et joie chaque situation de la vie, et porter la bonne nouvelle à tous !"

Partager cet article

3 commentaires

  1. Oui, le seul œcuménisme total, par une Foi commune, en deçà, et au delà des mots, ne peut être réalisé que dans la persécution et le martyre.

  2. Il me semble que dans ce domaine comme dans bien d’autres, l’incertitude est plus efficace que la certitude, car l’incertitude permet de laisser une ouverture par où l’inconnu, le nouveau, l’imprévu va pouvoir passer. C’est souvent l’imprévu qui apporte la solution ici comme ailleurs. La foi n’étant heureusement pas une certitude mais un don de Dieu qu’il nous faut accueillir, laissons notre fenêtre grande ouverte au Saint Esprit, comme le fait le Pape.

  3. Etant actuellement à Rome, j’ai eu la grâce d’assister à cette audience générale. Contrairement à ce qu’affirment certains journalistes, le Saint-Père m’a semblé en bonne forme. La voix reste ferme. Régulièrement, il s’évade de ses notes pour compléter son discours. A quatre-vingt-cinq ans, Benoît XVI entre dans la huitième année de son pontificat dans de bonnes conditions, bien meilleures que le vénérable Pie XII quatre ans avant sa mort ou que le Bx Jean-Paul II dix ans avant. Réjouissons-nous : il ne semble pas que le pontificat touche à sa fin. Ceux qui l’insinuent ne cherchent qu’à affaiblir l’autorité du pape en créant artificiellement une atmosphère de fin de règne. Longue vie à Benoît XVI !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services