Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

Une policière renversée délibérément près de l’Elysée

Une policière en faction à proximité de l'Élysée a été renversée délibérément hier soir. La femme a été projetée sur le capot, lui occasionnant une blesssure au poignet. Le véhicule a été retrouvé abandonné quelques mètres plus loin. Deux jeunes de l'Essonne ont été interpellés par des motards. Nous ignorons encore s'ils sont déséquilibrés… BFMTV évoque la présence de quatre personnes dans le véhicule, dont deux auraient pris la fuite. Les deux suspects, âgés de 19 ans, n'auraient pas expliqué leur geste. L'un d'entre eux était alcoolisé.

Par ailleurs, 54 personnes personnes sont actuellement visées par une procédure pour apologie du terrorisme ou menaces verbales d'actions terroristes. 37 procédures concernent l'apologie du terrorisme et 17 des menaces. Une dizaine de condamnations ont déjà été prononcées. Le ministre de la Justice vient de publier une circulaire demandant aux procureurs de la République de faire preuve d'une «extrême réactivité» et de «fermeté». Mercredi, un homme de 28 ans qui avait crié à l'adresse de policiers: «Ils ont tué Charlie, moi j'ai bien rigolé», a été condamné à six mois de prison ferme. Un Varois de 27 ans avait  publié sur son site Facebook des photos de djihadistes: «On a bien tapé, mettez la djellaba, on ne va pas se rendre, il y a d'autres frères à Marseille», affirmait-il en annonçant d'autres attentats. Verdict: trois mois ferme.

Dans les écoles, les quelques dizaines de cas recensés sont devenus 200. 40 graves ont été transmis aux services de police et de justice. 

Partager cet article

12 commentaires

  1. Il y a 8 millions de musulmans en France qui se taisent …. mais qui pensent :”Bien fait pour Charlie hebdo”

  2. le chauffeur aurait crié “je suis Charlie” réunion de crise à l’élysée ….

  3. Les mesures prises maintenant, c’est bien. Mais c’est pas un peu tard Monsieur le Président ?

  4. “L’un d’entre eux était alcoolisé”
    DONC
    -celui-là était un isolé
    -celui-là n’était certainement pas musulman.
    Une cure de désintoxication (tant pis pour la viticulture française, le message à faire passer est que l’alcool ce n’est pas bien) accompagnée d’un suivi psychologique (il faut bien trouver des débouchés aux fournies de titulaires de licences de psychologie) suffira. Coût pour “la sécu”?
    Concernant les établissements scolaires, les données fournies étaient initialement 70 cas, puis 30, maintenant 200, avec deux précisions:
    -les données sont déclaratives
    -ne concernent que des incidents qui n’ont pas pu être réglés en classe par des enseignants.
    Le ministère prend des précautions…

  5. En parlant de policier !
    Les funérailles de plusieurs victimes des attentats de la semaine dernière ont eu lieu quelques heures auparavant, mais les autorités françaises ont été absentes lors des funérailles du policier musulman ayant péri dans le même attentat. Pourquoi ?
    Ahmed Merabet a été abattu durant son travail, il avait la tâche de protéger et défendre, et quelle reconnaissance exactement? Quel message à retenir de voir qu’aucune personnalité politique hormis le maire de Bobigny n’était présente ? Nos politiques vont rendre hommage aux victimes juives dans une synagogue voire même directement en Israël ! Mais pas à un musulman !
    Pendant ce temps, Charlie hebdo qui ne se vendait plus beaucoup, la faillite était à la porte, vient de recevoir des dons de toute part ! The Guardian Media Group qui publie le journal The Guardian a fait un don de 100 000£. La ministre de la Culture Fleur Pellerin promit de débloquer » 1 million d’euros pour aider le journal. Publicité monstre dans les médias…Quand au fonds Google Presse, c’est un don de 250 000 euros. Le Syndicat de la presse quotidienne nationale a fait un don de 200 000 euros! L’association Presse et Pluralisme a collecté 1 million d’euros! Le journal qui avait jusqu’à présent 10 000 abonnés, a vu arriver 16 000 nouveaux abonnés en quelques jours. Le petit journal qui devait exceptionnellement être tiré à 3 millions d’exemplaires va l’être à 5 millions, vendus 3 euros pièce ! Bref, on arrive à 10 millions d’euros. Et Ahmed ?

  6. Notre président et ses idéologues se trouvent confrontés au “choc de réalité”.
    Les petites phrases et autres expressions compassionnelles de circonstances n’ont guère leur place désormais. Les circonstances nécessitent du courage, un courage que la classe politique française ne connait plus depuis 40 ans. Ce courage passe par le reniement d’un discours libertaire médiatiquement estampillé car totalement impuissant à combattre une situation de crise comme celle que nous abordons durablement. Plus vite ils le feront, plus grande seront nos chances de sauver la paix sociale. Si l’heure est effectivement à l’union nationale, il faut que celle-ci se construise sur le plus grand réalisme et assume au plus vite les mesures d’exception qui s’imposeront; c’est une question de survie.
    Vouloir rassurer le bon peuple de France à coup de demi mesures ou de déclarations fracassantes, en enfonçant le clou du politiquement correct, ne fera qu’accroître son désarrois et sa défiance dans ses gouvernants.

  7. Il ne va pas faire bon être piéton.
    Nous allons être étonné du nombre en augmentation brutale d’auvergnats déséquilibrés.
    Merci qui ?
    Merci Valls et Taubira.

  8. alors elle a été renversée “déséquilibrément” par une “chance” des umps-istes…

  9. Je suis dubitatif…
    Ce genre d’attitude de soudaine autorité est proche de l’arbitraire absolue…
    On oppose la parole à la parole : pas au fer !
    On n’est plus dans un État de droit depuis longtemps mais cette attitude le prouve… La liberté de parole et de pensée est un droit supérieur : on doit le laisser libre sinon on n’est PAS dans un pays libre…
    Je suis par contre tout à fait d’accord pour sévir radicalement contre toute attitude hostile manifestée contre l’État ou bien ses représentants… Un caillasse de flics, qui est donc un geste fort doit être réprimandé sans pitié par exemple…

  10. Ce qui me fait penser que tous ces braves citoyens qui font la queue dans la rue devant les commerces de presse pour essayer d’acheter le nouveau Charlie Hebdo devraient à tout hasard y regarder à deux fois en voyant passer un véhicule conduit par un conducteur de type méditerranéen! Par ailleurs je suis de l’avis de l’article que le nombre de procédures pour apologie de terrorisme ou menaces ne reflète que la partie émergée de l’iceberg et ne donne pas la mesure de ceux qui ne disent rien mais n’en pensent pas moins. Juste une petite anecdote personnelle. Je vis en Suisse, mais suis né à Belfort. Comme mes parents y sont enterrés j’y retourne assez régulièrement et j’en profite pour acheter un petit échantillonnage de la presse d’opinion française. J’avais l’habitude de déjeuner dans un petit restaurant de quartier propriété d’une famille turque et de lire mes journaux en attendant le service. C’était l’époque où “Charlie” avait publié les caricatures du prophète. Le fils de la famille agé d’une vingtaine d’années, que je connaîs d’habitude comme un garçon posé et travailleur avait vu “Charlie” sur la table et m’avais interpellé en demandant comment je pouvais lire un tel torchon. Il avait commenté que “des mecs comme ça”(les journalistes de Charlie) ne devraient pas exister! et que “c’était une honte de faire du fric” sur le dos d’un prophète comme Mahomed. J’avais juste répondu diplomatiquement que je m’informe juste sur l’actualité et que je lis aussi des journaux dont je ne partage pas les opinions. Dans leur tour d’ivoire journalistique les journalistes de Charlie n’ont jamais vu quelles réactions ils suscitaient.

  11. Certes il est scandaleux de rire de la mort des policiers, ou de la mort de tout homme d’ailleurs mais d’ici à donner six mois fermes c’est du grand n’importe quoi.
    A ce train là on va écoper moins à tuer des policiers qu’à rigoler de leur mort !
    Est ce que la prison va arranger les choses? Non !
    Au contraire il va y rencontrer d’autres comme lui qui en rigolent…
    Comme pour la femme voilée, un stage assortit de prison avec sursis aurait été plus adapté…

  12. @PK
    Insulte à un représentant de l’ordre dans l’exercice de ses fonctions c’est un délit ! Ce n’est pas nouveau !
    L’article 433-5 du Code pénal le définit ainsi :
    « Constituent un outrage puni de 7 500 euros d’amende les paroles, gestes ou menaces, les écrits ou images de toute nature non rendus publics ou l’envoi d’objets quelconques adressés à une personne chargée d’une mission de service public, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de sa mission, et de nature à porter atteinte à sa dignité ou au respect dû à la fonction dont elle est investie. Lorsqu’il est adressé à une personne dépositaire de l’autorité publique, l’outrage est puni de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende. Lorsqu’il est commis en réunion, l’outrage prévu au premier alinéa est puni de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende, et l’outrage prévu au deuxième alinéa est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. »

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]