Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Une personne décapitée en pleine rue à Conflans-Sainte-Honorine

Une personne décapitée en pleine rue à Conflans-Sainte-Honorine

L’assassin, qui a crié «allah akhbar» et menacé les policiers avec une arme, à été blessé à Eragny-sur-Oise après une course-poursuite.

La victime est un enseignant du collège du Bois d’Aulne de Conflans-Sainte-Honorine. L’homme aurait montré les caricatures de Mahomet durant un cours, ce qui aurait motivé l’acte du tueur. Ce dernier est connu des services de police…

Partager cet article

21 commentaires

  1. Pas d amalgame sinon, nous allons froisser nos ” amis” muzzs , hein ? Sinon , vous , vilains faschos pas beaux , haineux contre l amour entre les peuples écologiques . En 2022 votez momo president et greta son adjointe , habillêe de sa double tente quechia avec fenetre double vitrage pour les yeux . Ce brave homme au couteau se sentait mal aimé et rejetté , alors donnons lui tout notre amour , enfin reportons cet amour inconditionnel vers sa famille car il est mort definitivement à cause des forces de polices iniques et colonialistes . J ai tout bon la france insoumise mais soumise à l islam, hein la merluche ?

  2. Darmanin l’a dit :” Nous serons intraitables !”… Effectivement, il n’y a plus de mot pour traiter Macron et son gouvernement, tant leur suffisance et leur incompétence sautent aux yeux …

    Et on se demande quels ordres ont reçu les policiers pour laisser ces dangereux individus pourtant “connus de leurs services” courir les rues en toute quiétude pour commettre tranquillement leurs forfaits …

  3. Neutralisé par balles !
    Pour une fois qu’ils font leur boulot on ne va pas les critiquer mis à part qu’il aurait fallut le faire un peu plus tôt avant qu’il ne passe à l’acte.

    • Le problème, c’est aussi qu’ils n’en n’ont jamais un de vivant (même blessé) pour le faire parler ! L’excuse de la bombe a bon dos; ne pourrait-on pas quand même une fois de temps en temps tirer dans les jambes ?

      Cela dit, c’est seulement une question pas une mise en cause. Les forces de l’ordre feraient bien de communiquer sur le sujet et peut-être renforcer les entrainements ?

      • Ne rêvez pas, nous n’en aurons jamais un vivant. Ils ne veulent pas risquer un embrasement des banlieues à l’occasion d’un procès. Donc feu à volonté.

  4. Et quand c’est comme ça, pourquoi ne pas faire un couvre-feu de 4 semaines par l’interdiction du voile islamique dans toute la France?
    Pourquoi ne pas menacer les barbus en djellaba d’une amende de 135 €?

    Ah non. La meilleure réponse du gouvernement sera un tweet.

  5. ———————

    REPLAY – ÉRIC ZEMMOUR FACE À JEAN-PIERRE CHEVÈNEMENT
    FACE À L’INFO

    Face à Face du 16/10/2020 : Christine Kelly anime un débat entre Éric Zemmour et Jean-Pierre Chevènement dans #Facealinfo sur CNEWS.

    En fait, le face à face aurait été enregistré hier, jeudi 15 octobre 2020 (à vérifier)
    ———————

    Incroyable et triste PRÉMONITION de Jean-Pierre CHEVENEMENT

    Rediffusion à la demande, à 27 :00 environ (Jean-Pierre Chevènement) :

    « … et je pense que la démarche de Jean-Michel Blanquer qui consiste à désigner des référents laïcité porte ses fruits. On voit que, il y a des signalements qui permettent de combattre au quotidien un certain nombre de faits… des injures, des manifestations tout-à-fait inacceptables comme par exemple la vocation de la décapitation de tel ou tel professeur ou de toute autre chose que l’on voit circuler… »

    https://www.cnews.fr/emission/2020-10-16/eric-zemmour-face-jean-pierre-chevenement-1008702

    ———————————–

    J’adresse toute ma sympathie et mes condoléances à la famille et aux proches de la victime.

    • Mes insondables tristesse et dégoût par le sort subi par ce pauvre professeur, se voient presque atténués par l’excellentissime bonne nouvelle d’un fou d’Allah «neutralisé» sans autre procès. Qu’il en soit ainsi pour tous ces dégénérés d’AllahUakbarphiles !

    • chevènement est encore dans son utopie bisounoursienne, il juge les autres d’après lui même et non d’après leurs dires

    • Oui, je suis frappé par la coïncidence entre Zemmour qui prône une politique basée sur le réel face à un Chevènement en lévitation niant le réel.

  6. Dommage, en effet, à 24 heures prés mais Chevenement sait encore manier la langue de bois, il l a prouvé lors de l émission, enfermé dans son ideologie des années 90 contre le réalisme d Eric Zemmour et même si cela avait été en direct ( bien qu effectivement, on peut se poser la question si ce n était pas réellement du direct) , l ancien sinistre a(urait) dit , de maniere faussement bienveillante que cet assassinat n est qu un épiphénomène, qu il ne faut pas faire d amalgame et qu il connait ( pure speculation de ma part mais plausible) qu il connaissait des jeunes émigrés, docteurs , ingenieurs ou architecte ayant pignon sur rue; l arbre qui cache la forêt , quoi . Du pur et pire déni, quelqu’en soient les circonstances factuelles.

  7. L immigration est à l origine de 90% de nos problèmes actuels.
    Une solution : reemigration.

  8. s’ils avaient renvoyé tous ces tchétchènes qui n’ont rien à faire ici, ce professeur serait encore en vie
    mais ils n’osent pas nous protéger de ces malades par des méthodes radicalement efficaces

  9. Le chef de l’Etat semble, enfin, prendre conscience de ce qui se passe dans le pays. Mais les paroles, même fortes ne suffisent pas. Il faut prendre, et vite, des mesures. La plupart des assassins sont défavorablement connus des services de police pour des actes de délinquance. A la première infraction, il faut les renvoyer chez eux et ne pas attendre qu’ils tuent. Il faut fermer les mosquées salafistes où l’on prêche la haine et renvoyer chez eux tous ces imams.Il faut arrêter de se poser des questions sur un éventuel rapatriement, d’Irak ou de Syrie, des djihadistes, de leurs femmes, de leurs enfants. Qu’ils restent là où ils ont voulu aller. Il ne faut pas lâcher dans la nature après qu’ils aient accompli leur peine de prison, les djihadistes. Eux aussi doivent être renvoyés dans le pays de leurs racines et s’ils ont la nationalité française, il faut qu’ils en soient déchus.
    Et puisque nous sommes en temps de guerre, c’est la loi martiale qui doit prévaloir contre ces assassins islamistes.

    • Ne soyez pas naïve Reine Tak : Le Chef de l’État NE PREND CONSCIENCE DE RIEN ! Il fait et fera semblant.

      Cela fait presque 3 ans et demi qu’il est en fonction et qu’il n’a pas pris le début du commencement d’une mesure pour régler ce problème qui nécessite pourtant des actions d’une ampleur très importante et effectives !

      Si, il a décidé de faire apprendre l’arabe dans les petites classes…et fait libérer (en relâchant des islamistes et payant rançon) un otage converti à l’Islam qui fait l’apologie de ses ravisseurs. On en rirait si ce n’était pas si grave.

      Attendez-vous à le voir gesticuler comme un Sarkozy en fin de mandat pour essayer de se faire réélire, promesse de Kärcher en prime.

      Depuis Chevènement, les mêmes causes produisent les mêmes effets. Il est temps que ça change !

      • @ Meltoisan
        Je crois, hélas que vous avez raison. Notre micron n’a pas été placé au plus haut sommet de l’Etat pour le bien des Français. Il est le successeur d’une belle lignée de présidents qui, chacun à leur tour, et chacun à sa façon, ont fait pousser la gangrène dans le pays.
        Tous ont été présidents de la république et non pas présidents de la France.

  10. La réponse idéale à cette chasse aux caricatures du mahomet menée par les islamistes serait que tous les Français les affichent partout là où ils sont : vitres de maisons ou de voitures, vitrines, réseaux sociaux, panneaux publicitaires, sites internet etc… Les terroristes seraient évidemment débordés et renonçeraient par la force de l’événement à poursuivre chaque Français résistant.
    Mais je suis là en plein phantasme. Cela supposerait un peuple solidaire et réactif que nous ne sommes plus.

  11. Décapité en pleine rue? Il y a une machine à décapiter qu’on appelle la guillotine et qui ne rate jamais son coup. Les bourreaux anglais faisaient cela à la hache mais ils s’y reprenaient souvent à plusieurs fois. Mais alors là, au couteau de boucher, en pleine rue? Et personne pour filmer, à défaut d’intervenir?

    • oui, Marcos, vous avez raison : il me semble rigoureusement impossible de “décapiter” quelqu’un avec un couteau. Pour cela on a le choix entre la hache et la guillotine . Par pitié, mesdames et messieurs les journalistes, n’employez pas un mot pour un autre !

  12. oui, Marcos, vous avez raison : il me semble rigoureusement impossible de “décapiter” quelqu’un avec un couteau. Pour cela on a le choix entre la hache et la guillotine . Par pitié, mesdames et messieurs les journalistes, n’employez pas un mot pour un autre !

  13. Depuis des décennies, tout le monde sait que là où il y a du Tchétchène, il n’y a pas de plaisir.
    Et ceux-ci ne vont pas se laisser impressionner par qui que ce soit, comme vu à Dijon cet été dernier…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services