Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Une militante pro-famille nommée déléguée à la famille en PACA

Unknown-7Catherine Giner est conseillère régionale LR en PACA, adjointe au Maire de Marseille (Famille et Politique en faveur des Séniors), déléguée nationale aux fédérations pour les Républicains. Il n'a pas échappé non plus au lobby LGBT que Catherine Giner est une des figures de la Manif pour tous dans les Bouches-du-Rhône. Elle vient d'être nommée par Christian Estrosi déléguée à la famille et à l’intergénération pour le Conseil Régional.

Le lobby s'inquiète : elle dénonce les « dérives de la loi Veil » et des mouvements féministes, la GPA (sur son fil twitter), elle est catholique et assume sa foi publiquement. Elle est l’auteur avec d’autres (dont Cécile Edel, Catherine Faivre, Aude Mirkovic…) d’un « manifeste pour une autre vision de la femme » dans lequel il est notamment affirmé :

« la femme d’aujourd’hui ne peut se reconnaître dans les mouvements féministes qui, au nom de l’égalité homme-femme, renient la féminité dans sa globalité, en amputant la femme de ses spécificités et de ses forces ».

Dans son mémoire de diplôme inter-universitaire « éthique et pratiques médicales » réalisé à la faculté de médecine en 2001-2002, Catherine Giner écrivait

« à l’heure de la reconnaissance dans notre société, de l’égalité des sexes (après un long combat), il est intéressant de souligner, que même au stade de gamète, le féminin est responsable de l’embryon lui-même, le masculin est responsable de la nourriture et de l’habitat. Parler à ce stade d’égalité des sexes, est déjà un leurre ! »

Opposée dans le même texte à la procréation médicalement assistée (PMA) même pour les couples confrontés aux problèmes d’infertilité, elle argumente :

« La PMA masque l’adultère (avec consentement du parent stérile) ».

Et au sujet de l'avortement pour les fœtus sur lesquels une anomalie a été décelée, elle dénonce un

« permis de tuer et une interdiction de laisser vivre ».

En 2011, elle avait signé une déclaration commune qui disait :

  • L’embryon humain est un être humain au premier stade de sa vie
  • L’embryon humain est pleinement digne dès sa conception

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services