Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise / Non classé / Pays : Pologne

Une famille catholique polonaise en voie de béatification : ils mettaient la loi de Dieu au premier plan chaque jour

Une famille catholique polonaise en voie de béatification : ils mettaient la loi de Dieu au premier plan chaque jour

Le 29 mars, les catholiques polonais ont célébré l’anniversaire de la mort de la famille Ulma lors d’une messe matinale dans la paroisse St. Dorothy à Markowa, dans l’archidiocèse de Przemyśl. Cela coïncidait avec le jour de la Journée nationale du souvenir des Polonais sauvant les juifs sous l’occupation allemande :

Tôt le 24 mars 1944, une patrouille nazie a encerclé la maison de Józef et de Wiktoria Ulma à la périphérie du village de Markowa, dans le sud-est de la Pologne. Ils ont découvert huit Juifs qui avaient trouvé refuge auprès du couple et les ont exécutés.

La police nazie a ensuite tué la femme enceinte Wiktoria, âgée de 32 ans, et son mari de 44 ans. Comme les enfants du couple ont commencé à hurler à la vue de leurs parents assassinés, les nazis les ont abattus aussi: Stanisława, 8, Barbara, 7, Władysław, 6, Franciszek, 4, Antoni, 3, et Maria, 2 ans (…)

L’archevêque s’est réjoui des progrès accomplis dans les causes du couple, actuellement connu sous le nom de Serviteurs de Dieu, titre utilisé au début des processus de canonisation.

«Nous rendons grâce pour l’exemple de la vie de la famille Ulma. Leur don de vie est pour nous un signe que nous devons parfois sacrifier nos vies pour sauver d’autres personnes. Aujourd’hui, nous demandons le don de leur béatification », a-t-il dit.

Dans son homélie, le P. Witold Burda, postulateur des causes, a fait l’éloge de Józef et de Wiktoria comme modèle pour les chrétiens.

«Les Ulmas mettent la loi de Dieu au premier plan chaque jour», a-t-il dit. Se référant aux photos survivantes de la famille, il a déclaré: «Le sourire des enfants sur les photos me touche. Ces enfants se sentaient en sécurité, aimés par maman et papa. »

En juillet 2016, le Pape François avait pris connaissance de l’extermination de la famille Ulma lors de sa visite au camp de Birkenau :

Lors de l’audience générale en salle Paul VI, dans son salut aux fidèles polonais, le Pape a évoqué l’ouverture ce mardi d’une exposition dédiée à la famille Ulma au sein de l’université formant le clergé missionnaire. Le Pape a prié pour que «cette famille nombreuse de Servants de Dieu, qui attend sa béatification soit pour tous un exemple de fidélité à Dieu et ses commandements, d’amour du prochain et de respect pour la dignité humaine.» (…) Une histoire qui témoigne du martyr silencieux de nombreux chrétiens lors de la Seconde Guerre mondiale.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Quel niveau de barbarie il faut atteindre pour tuer de sang froid des petits enfants…

  2. Version corrigée :
    Toutes choses étant égales par ailleurs, et pour des raisons très différentes, le gouvernement russe a fait canoniser la famille Romanov par l’Église Orthodoxe.
    Cette belle famille polonaise aurait dû être canonisée depuis longtemps par l’Église Catholique (et faite “Juste d’Israël”).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]