Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Une excellente lecture autour du 11 novembre

Ferveur-religieuse-pendant-la-grande-guerreTrès bon ouvrage que vous trouverez chez via Romana qui ne fera pas oublier les scandales que la République provoqua avant-guerre dans les persécutions qu'elle mena contre les catholiques, la violence des inventaires, des expulsions de France des communautés religieuses et la trop fameuse affaire des fiches diligentée par la franc-maçonnerie qui valut aux armées françaises de perdre, parce que catholiques, un grand nombre d'officiers de valeur et d'être ensuite commandées par de piètres chefs à qui l'on doit les centaines de milliers de morts des premiers combats, les déboires de la première armée du monde et sans aucun doute la durée même de la Grande guerre.

"Sollicité pour animer des conférences dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, l’auteur réunit dans cet ouvrage quelques aspects marquants de la religion catholique pendant le conflit, comme l’engagement massif des clercs, la piété du front à l’arrière et les tentatives de paix du souverain pontife. Il s’arrête également sur l’ambiguïté de la « religion patriotique » proposée par l’État, liée à son anticléricalisme latent.

Les nombreuses citations de soldats, de prêtres, d’hommes politiques et d’historiens incitent le lecteur à faire un parallèle entre les conditions de la pratique religieuse au début du XXe siècle et celles, tout aussi radicales, vécues aujourd’hui.

Philippe Pasteau, connaissant bien les milieux militaires et catholiques, mène des activités pédagogiques avec l’université, des établissements scolaires et des collectivités territoriales, tout en animant une chronique historique sur une radio locale.

Il a déjà écrit sur la Première Guerre mondiale, sur l’artillerie d’Ancien Régime et sur le camp militaire de La Valbonne.

Préface de Mgr Luc Ravel, évêque aux Armées".

Partager cet article

Publier une réponse