Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / France : Société

Une église du Havre profanée pour la 5ème fois de l’année

Dans le silence coupable des responsables religieux et politiques :

"Déjà visitée par des malfaiteurs à plusieurs reprises cette année, l’église Saint-Vincent, au Havre, a fait Svlh l’objet d’une nouvelle intrusion. C’est ce qu’a constaté la paroisse jeudi matin. Les faits dateraient de la nuit précédente. La porte d’un tabernacle a été fracturée, mais aucun vol n’aurait été commis, cette fois, dans l’édifice situé près de la plage. L’église avait été visitée au moins quatre fois au printemps dernier.

A deux reprises, de l’argent issu de quêtes avait été volé. Une nuit de mars, on avait emporté un chaudron en cuivre et une croix de procession qui se trouvaient dans la sacristie, et dont la porte avait été forcée. Selon une source policière, d’autres églises de l’agglomération havraise, à Gonfreville-l’Orcher et Harfleur, ont été les cibles de voleurs au cours des dernières semaines. On se serait attaqué là à de l’argent placé dans des troncs."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Ce soir, je dîne avec des amis chrétiens qui me disent que leur église de banlieue parisienne (banlieue plutôt huppée que je ne citerai pas par discrétion) a été victime de 2 tentatives d’incendie, ainsi que d’autres dégradation que je vous laisse imaginer.
    Le curé s’est plaint au commissariat, mais a souhaité ne faire aucune publicité.
    Je crois qu’il est temps de révéler toutes ces exactions, comme cela a été fait en Avignon.
    Dans la société médiatique, une plainte au commissariat n’est rien. En revanche parler compte beaucoup. J’ai pris conscience que des centaines d’églises devaient subir cela aujourd’hui en France.

  2. Ceux qui incendient et dégradent “gratuitement”, et ceux qui volent les chaudrons et les croix en cuivre ne sont de toute évidence pas les mêmes et n’ont pas les mêmes motivations, question de “culture”.

  3. Tout a fait d’accord avec Ludovic.
    Dans des circonstances similaires hier soir, j’ai appris que la gendarmerie avait demandé aux Soeurs de Bethléem, 2 Rue Mesnil 75116 Paris, d’évacuer leur monastère du fait de menace très sérieuses les concernant.
    On est donc devant cet état de fait au coeur de Paris d’une part, on est aussi face a une démission des autorités d’autre part qui estiment que la meilleur solution est l’évacuation.
    Il semble qu’elles aient à nouveau rejoint le 16eme Arrondissement, lieu il est vrai de plus en plus dangereux pour vivre sa foi catholique.
    C’est proprement révoltant.
    Bernard

  4. j’ajouterais, fait très important, que les soeurs ont demandé de ne surtout pas en parler. C’est un tort: les catholiques doivent savoir ce qui se trame

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services