Une église copte attaquée par des Musulmans en Egypte

Lu ici

"La police égyptienne a fait usage de gaz lacrymogène vendredi 1er mars pour disperser des musulmans qui manifestaient devant une église, après des rumeurs selon lesquelles une femme convertie au christianisme se cachait à l’intérieur

Les événements avaient débuté le soir du jeudi 28 février, lorsque des centaines de personnes ont tenté de s’introduire dans l’église. La police a alors fait usage de gaz lacrymogènes. Selon le quotidien gouvernemental Al-Ahram, elle aurait également provisoirement refusé de laisser les fidèles quitter l’église pour éviter des affrontements entre chrétiens et musulmans.

Situé à 165 kilomètres au sud de Louxor et à 40 kilomètres au nord d’Assouan, Kom Ombo est une localité de Haute-Égypte connue pour abriter l’un des temples égyptiens les mieux conservés, le temple de Sobek et Haroëris, datant de la période ptolémaïque. De nombreux chrétiens vivent dans cette partie très rurale du pays".

Une réflexion au sujet de « Une église copte attaquée par des Musulmans en Egypte »

  1. lève-toi

    Beaucoup de petits crétins n’ont pas encore compris que la douceur de l’islam n’est que celle du diable, menteur et homicide depuis toujours.
    Les Coptes sont chez eux, les arabes n’y sont pas, mais ils ont le culot de ne jamais le reconnaitre, ni en Espagne, ni à Poitiers.
    Préparons nous à combattre, par la prière mais aussi par les armes, l’invasion ne cessera pas si nous ne nous battons pas, les élections sont un piège soporifique, uniquement. Les micros doivent se taire, les armes doivent parler.

Laisser un commentaire