Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Culture / Valeurs chrétiennes : Education

Une école primaire au Puy-du-Fou

Images-2Le Puy-du-Fou ouvrira en septembre prochain une école de la grande section de maternelle au CE2, avec quatre classes de 15 élèves chacune. L'idée : mêler arts et études. François Durand, le directeur, indique :

« Le matin, les enfants suivront des cours classiques, l'après-midi, ils apprendront le théâtre, la danse, la gymnastique ».

Cette école s'ajoute à l'Académie junior, qui accueille désormais 570 jeunes répartis en 24 écoles. Nicolas de Villiers indique :

« Nous proposons des activités extrascolaires afin de transmettre l'art de l'escrime, ceux de l'équitation, de la création de costumes, de la conduite de char romain. Bref, tous les métiers du parc. Les familles n'ont qu'à s'acquitter de 30 euros par an et par enfant, une somme symbolique, donc. L'objectif est de former des personnes en espérant qu'elles se rendront disponibles plus tard pour travailler dans le parc. »

Aujourd'hui 3 500 « puyfolais » participent à la Cinéscénie. Ces bénévoles sont les piliers du système. Et la liste d'attente s'allonge. Actuellement 35 familles postulent.

Le don fait partie des principes sur lesquels s'est bâti le Puy. Philippe et Nicolas de Villiers ne perçoivent aucun droit d'auteur sur les scénarios des spectacles. Ces derniers sont remis à Puy du Fou Stratégie, l'association loi 1901, qui, par son objet même, n'a pas le droit de les vendre. Philippe de Villiers précise :

« Toute la richesse incorporelle du Puy du Fou est inaliénable, puisque l'ensemble est chapeauté par une association à but non lucratif. C'est du capitalisme sans capital, comme disait le grand économiste et manager Michel Albert ! »

A côté, il y a aussi Puy du Fou Espérance, association humanitaire qui distribue une partie des recettes de la Cinéscénie à des associations qui oeuvrent en France (la Ligue contre le cancer, la Fondation Jérôme-Lejeune) et à l'étranger. Depuis cinq ans, le Puy du Fou soutient l'action du père Pedro, à Madagascar, en l'aidant à financer la construction de dizaines de maisons destinées aux familles pauvres et en envoyant régulièrement des conteneurs de vivres et de matériel. Au total, l'association Puy du Fou Espérance a déjà distribué plus de 3 millions d'euros à des oeuvres humanitaires depuis la création du parc

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services