Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Une crèche disparue il y a 30 ans réapparait sur Le Bon coin

Une crèche disparue il y a 30 ans réapparait sur Le Bon coin

La crèche de la basilique Notre-Dame-des-Enfants à Châteauneuf sur Cher, au sud de Bourges, avait disparu depuis une trentaine d’années. Un collectionneur qui l’a acquise tout à fait légalement, la met en vente 75.000 euros. Cette crèche date de 1887. Quatorze personnages en plâtre, peints avec finesse. Certains personnages mesurent 117cm, tandis que le plus petit 69cm. Ils sont nés des ateliers de l’institut catholique de Vaucouleurs, dans la Meuse. L’abbé Hervé Benoît, recteur de la basilique, indique :

“C’est tout à fait typique du 19éme siècle mais c’est fait avec beaucoup de soin. Les habitants de Châteauneuf m’ont dit leur attachement, les plus anciens s’en rappellent parfaitement.”

Le prêtre avait réussi à réunir environ 20 000 euros pour récupérer cette crèche, mais le propriétaire en réclame aujourd’hui 75.000 :

“C’est devenu de la folie. Moi, j’avais fait une offre que je crois généreuse et raisonnable mais on n’a pas été entendu”. “Je crois évidemment au miracle de Noël, confie l’abbé Benoit. Maintenant, c’est une question de foi.”

Il semblerait qu’un ancien recteur de la basilique, à la fin des années 80, ait vendu cette crèche à un antiquaire et cela sans en référer au légitime propriétaire : la commune. Le maire se lamente :

“Malheureusement, on ne peut plus porter plainte pour vol, car il y a prescription. Il nous reste le tribunal administratif pour que l’on récupère notre légitime propriété. On est prêt à dédommager évidemment le collectionneur qui possède la crèche, car il l’a tout de même achetée.”

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services