Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / L'Eglise : Vie de l'Eglise

Une centaine d’églises détruites ou endommagées en Syrie

Gregorios IIIPatriarche d'Antioche et de tout l'Orient d'Alexandrie et de Jérusalem, Président de l'Assemblée de la Hiérarchie Catholique en Syrie, a présidé l'Assemblée de la Hiérarchie Catholique en Syrie, le 12 mars au Liban, à cause de la difficulté de circuler à l'intérieur de la Syrie. À la fin de la réunion, l'Assemblée a publié le communiqué suivant : 

1- La crise syrienne entre dans sa quatrième année; notre position s'exprime par les mots de la Constitution pastorale "Gaudium et spes" (Concile Vatican II): « Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur. »

2- Nous prions pour les âmes de toutes les victimes. Nous prions pour la guérison de tous les malades, pour les blessés, les handicapés et pour les personnes marginalisées et en détresse. Nous nous souvenons des personnes kidnappées, surtout nos deux frères les Métropolites Youhanna Ibrahim et Boulos Yazaji, ainsi que des deux prêtres Michel Kayyal et Ishaq Mahfouz, et de beaucoup d'autres fils et filles de nos paroisses.

3- Nous proclamons notre refus de toute forme d'extrémisme, de takfirisme, de meurtre et d'extorsion, et de tout assaut contre l'homme et les bâtiments. Nous dénonçons les attaques contre les lieux de culte, églises ou mosquées. Le nombre des églises endommagées ou détruites, de différentes dénominations, s’élève à une centaine.

4- Nous affirmons que nous sommes solidaires de notre pays bien-aimé, la Syrie, peuple et gouvernement. Nous appuyons tous les efforts pour une solution pacifique, juste et rapide de la crise, surtout à travers la continuation de la conférence de Genève. Nous voulons une Syrie unifiée, libre, démocratique et pluraliste, avec tous les droits civiques pour tous, et nous voulons une vie digne pour tous les membres de la société syrienne, quel que soit leur parti.

5- À l'occasion du saint Carême, nous invitons nos fils et nos filles à jeûner et à faire preuve de solidarité, de charité et de collaboration pour alléger les souffrances des personnes déplacées, dans le pays ou à l'extérieur. Nous avons besoin de la grâce du jeûne, de la prière, de la force de l'esprit, de la foi, de l'espérance et de la charité. Nous ne devons pas succomber aux sentiments de désespoir, de frustration et de peur, malgré notre souffrance tragique et horrible qui augmente chaque jour. Nous écoutons la voix du Saint Père, le Pape François, nous le remercions pour son appui, sa charité et ses prières pour la Syrie. Il nous dit: «Ne perdons jamais le courage de la prière». Il a dit aussi: "Ne laissons jamais la flamme de l'espoir s'éteindre dans nos cœurs." Nous appelons tout le monde à faire en sorte que, dans toute la Syrie, surtout parmi les chrétiens durant le saint Carême, des mains soient élevées en prière. Que le Carême fasse surgir en nous les sentiments et la force de l'espérance. !

 

6- Nous demandons à Dieu de conduire notre chemin de croix tragique et sanglant vers l'aube et la joie de la sainte Résurrection. Que la Syrie se rétablisse dans la paix, la sécurité, l'amour, l'amitié, la communication, la solidarité, le respect mutuel, la convivialité, et la vie digne pour tous les citoyens !

7- Nous nous adressons à tous les citoyens les invitant à œuvrer pour la paix par tous les moyens, au niveau local et international, en insistant sur le cessez-le-feu, le dialogue, la réconciliation et la reconstruction. Nous sommes tous responsables du travail sérieux pour la paix.

8- Nous adressons un remerciement particulier à Sa Sainteté le Pape François et nous lui présentons nos félicitations à l'occasion du premier anniversaire de son pontificat. Nous remercions aussi toutes les institutions internationales, surtout catholiques, pour leur aide, offerte dans le but d'alléger la souffrance de tous les citoyens syriens.

La Vierge Marie, Notre Dame de Damas et Notre Dame de Saidnaya et de tous les autres lieux de pèlerinages mariaux, garde la Syrie par son affection: elle répandra la paix et l'amour dans tous le pays. Nous appelons à la conscience internationale, surtout les personnes concernées par la crise syrienne dans les pays de décision, afin qu'ils trouvent la solution de la crise.

Avec l'Église nous prions: " Commémorant notre Très-sainte Vierge, Marie, Mère de Dieu, et tous les Saints, recommandons-nous, tous et chacun de nous, les uns les autres, et chaque instant de notre vie à Jésus-Christ notre Dieu. »

Avec le Seigneur nous disons aux fils et aux filles de nos paroisses:

N'aie pas peur, petit troupeau!

Soyez lumière! Sel! Et levain!"

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services