Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Culture

Une abbaye à récupérer

A Un lecteur m’informe que le diocèse de Rodez souhaite se séparer d’une abbaye bénédictine, l’abbaye de Bonnecombe (XIIe) à Comps la Grandville. Ce magnifique bâtiment est occupé actuellement par 2 moines des Béatitudes. La décision a été prise par le conseil économique du diocèse de Rodez. L’économe diocésain est en relation avec le conseil général de l’Aveyron afin de céder l’abbaye pour un montant symbolique. L’abbaye pourrait devenir un lieu culturel, voire un gîte rural.

Si une communauté religieuse est interessée pour s’y installer, l’abbaye pourrait conserver sa vocation.

Michel Janva (merci à XAB)

Addendum Bergerac : Les soeurs carmélites de Bergerac quittent leur monastère en raison de la moyenne d’âge. Elles offrent ce couvent en très bon état à une communauté religieuse. 22 cellules, 2 hectares de jardin, grande chapelle. Mère Monique du Sacré Coeur-79 rue Valette 24100 Bergerac, tel : 0553571533. A Bagnères de Bigorre dans les Hautes- Pyrénées, le Carmel est également vide. (merci à +H)

ERRATUM 03/03 : l’économe diocésain du diocèse de Rodez nous informe que

"le Conseil Diocésain pour les Affaires Economiques n’a pas décidé de céder cette abbaye, et ne l’a même pas envisagé. Enfin, je ne suis pas en relation avec le Conseil Général à ce sujet."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique