Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Un socialiste au ministère des Affaires étrangères?

Nicolas Sarkozy a en effet proposé à Hubert Védrine d’entrer au gouvernement. Celui-ci y réfléchit… La France s’étonne.

Lahire

Partager cet article

22 commentaires

  1. A mon avis, la France n’a pas fini de s’étonner…

  2. c’est bien ce que j’écrivais sur ce blog il y a à peine quelques jours…
    que si j’étais le Président Sarkozy, il y a deux hommes de gauche que j’essayerais de prendre dans mon gouvernement: Claude Allègre et Hubert Védrine…
    vous pensez qu’on est sous surveillance?
    et qu’ils piquent des idées dans nos blogs?
    en tout cas, je suis à la disposition de tout mouvement (de droite) qui aura besoin d’un conseiller
    comme honoraires, je me contenterai de 10.000 euros par mois
    même pas de quoi louer un yatch

  3. Tout socialiste qu’il soit, Hubert Védrine vaut largement mieux que Douste-Blazy. Il a une vraie idée de la grandeur de la France et c’est un vrai spécialiste des questions internationales.

  4. Son père, Jean Védrine fut un vrai grand résistant.L’ ancien ministre des affaires étrangères fut sans aucun doute l’un des plus brillants diplomates et des plus respectés que la France ait connu dans les dernières décennies.Monsieur Jacques Védrine apparaît comme un homme libre , il saura assurément prendre sa grave décision dans l’intérêt de la France.
    Ce prélude d’évènement pourrait être le signe concret d’un réel changement d’ère, le sera-t-il ?

  5. L’UMPS en action.
    Les gens qui croyaient en une politique de droite déjà cocus ?

  6. je suis trés content des commentaires qui se sont succédés
    comme je l’ai toujours pensé,les gens de droite sont beaucoup moins sectaires que les gens de gôche
    jamais un homme de gôche ne prendrait un ministre de droite,ou accepterait qu’on en prît un
    tant de gens de gôche ,quand ils ont su que je ne l’étais pas, ont décidé de ne plus me fréquenter au cours de ma vie
    ostracisme?
    aujourd’hui, je pourrais me plaindre à la Halde (n’oubliez pas de mettre un H aspiré, comme dans les gags de l’excellent site
    “la BAF”)

  7. @ sancenay
    @ RC
    Donc l’UMP le ”premier parti de France”, celui du nouveau président, n’a pas de ministrable pour les Affaires étrangères et doit recourir aux services d’un vieux ex ministre socialiste de F. Mitterrand ?
    Et pour la Culture, Jack Lang ?
    Si la politique étrangère socialiste de celui qui a aidé Ségolène Royal à préparer son débat contre N. Sarkozy convient à ce dernier, pourquoi alors s’est il fait élire contre elle ?
    Ce type de pratique, qui témoigne d’une volonté de magouilles politiciennes en vue des législatives prochaines, et du mépris profond des engagements pris, augure mal de la suite : cela fait déjà beaucoup d’abandons et reniements en 8 jours, depuis le mini traité constitutionnel, la BCE, le respect de la ”valeur travail” (vacances de jet seteur), en attendant mieux ?

  8. Etant donné que l’UMP a repompé de nombreuses idées du FN, il serait donc logique qu’il propose aussi à Bruno Gollnisch d’entrer au gouvernement en tant que ministre de l’immigration par exemple, ce serait une façon de prouver son attachement à un réel changement d’orientation de la droite… on peut toujours rêver…

  9. @ Pascal G,
    Reniements ? Non, il avait prévenu sur tous ces points. Ceux qui ont voté pour lui ne peuvent pas prétendre être surpris maintenant (ça viendra peut-être après !).
    Quand à Védrine, je maintiens que peu d’hommes de la droite parlementaire le valent dans le domaine des AE. Evidemment, comme vous sûrement, j’aimerais que cette largeur de vues présidentielle s’étende aussi à la droite nationale.
    En matière internationale, les orientations idéologiques comptent moins la conviction de la grandeur de la France. M. védrine est en outre un ardent défenseur de la langue française. Enfin, quel que soit le MAE, il se contente de la mise en oeuvre de la politique étrangère, son orientation restant traditionnellement le domaine réservé du président.

  10. @ Pascal G.
    L’UMP a certes des ministrables pour les affaires étrangères (ex Villepin, mais je ne sais pas pourquoi, j’y crois pas trop sous Sarkoy …), mais Nicolas a bien dit qu’il ferait un gouvernement d’ouverture (il faut dire qu’avec un Bayrou à 18% …). Je ne vois donc pas de mépris des engagements pris en ce qui concerne Védrine. Pour le reste du commentaire je suis en total accord.

  11. Jean Védrine le père d’Hubert entra dans la Résistance janvier 1943(le même réseau, très proche des services militaires français de Vichy, que celui de F. Mitterrand dont il était devenu l’ami, tous deux étant au service du gvt du Maréchal). Puis pour services éminents rendus à la Révolution Nationale, il RECUT LA FRANCISQUE des mains du Maréchal au printemps de la même année 43…..comme Mitterrand, parrainé lui aussi comme Mitterrand par des personnalité issues de la Cagoule.
    Maintenant que Sarkozy le disciple de Jaurès est devenu péguyste, Védrine le fils, serviteur fidèle de Mitterrand le socialiste, peut bien devenir sarkozyste : c’est un exemple de droite ….génétique.
    ”Je hais les mensonges qui nous ont fait tant de mal”.

  12. Oui, la “droite” est bien moins sectaire que la gauche. Le prototype de l'”homme du ressentiment” (si bien décrit par Max Scheler) est l’homme de gauche.
    Déjà le philosophe Alain (pourtant Radical) remarquait: ” Lorsqu’on me demande si la coupure entre partis de droite et de gauche a encore un sens, la première idée qui me vient est que [cette personne] n’est certainement pas un homme de gauche. ”

  13. Il a fallu faire barrage à la gauche. Super! et maintenant Sarko les appelle dans son gouvernement. Après la première cérémonie de repentance pour la journée de l’esclavage, les électeurs de Sarko n’ont pas fini de se rendre compte qu’ils se sont faits littéralement bernés.
    Puissent-ils ouvrir les yeux rapidement et se racheter pour les législatives notamment…

  14. Max Gallo, ancien ministre de Mitterand est également un homme de grande valeur…

  15. Vous n’avez pas encore tout vu, Sarko va vous étonner (défavorablement) au cours des mois à venir.
    Il s’est servi des électeurs du FN pour passer et maintenant il va montrer son vrai visage………..le même que Chirac …….

  16. Cela commence comme prévu – même si les personnages et les situations sont encore inconnus.
    Et en conséquence, cela va continuer, toujours dans les mauvaises directions, comme beaucoup le craignaient.
    Qui a dit : On votera Sego ou Sarko selon qu’on préfère une fin rapide ou à terme pour la France ?

  17. Le ministre des AE désigné, quel qu’il soit, ne sera ni plus ni moins que le porte-parole du président de la république dans ce domaine qui lui est réservé !
    Non, Sarko à une autre idée derrière la tête !

  18. Le premier gouvernement de Sarkozy sera un gouvernement de façade, ou d’opérette, simplement destiné à donner l’illusion de l’ouverture politique et à la société civile, et de recherche de personnes compétentes.
    Son objectif : gagner les législatives en coupant l’herbe sous les pieds de Bayrou tout en divisant la gauche. La Droite du FN n’est pas à l’ordre du jour, les triangulaires sont toujours favorables à la bipolarisation (illusoire) droite gauche. Les Présidentielles ont été un parfait exemple des reports de voix.
    Le gouvernement qui suivra les législatives sera tout autre.
    Dans les ministrables, il faudrait ajouter Michel Barnier. Mais une fois encore, il ne faut pas brûler ses vraies cartouches avant les législatives.
    À suivre…

  19. à Pascal G, je crains que vous ne m’ayez mal compris. Faut-il nécessairement confondre la juste critique d’un système verrouillé prisonnier de lui-même avec celles de certains hommes qui, pour les uns ,certes, paraissent en jouer avec zèle, mais pour d’ autres aussi s’efforcent de s’en déjouer avec dans certains cas dignes d’intérêt, un but inavoué , celui d’en sortir, de déserrer l’étau.
    Je vous laisse le soin d’ apprécier le jeu de chacun d’autant que je ne saurais prétendre détenir ici le secret des coeurs.
    Par ailleurs dans le cadre obligé de ce système,un langage binaire peut se comprendre en temps de campagne, c’est le jeu également obligé,même les plus vertueux n’y résistent apparemment que difficilement, n’est-ce pas ?
    Par contre en temps d’analyse ou de réflexion,ne faut-il pas s’efforcer de discerner au-delà des apparences et à plus forte raison des appareils.
    Il peut y avoir des hommes de bonne volonté dans tous les camps ou à défaut susceptibles de le devenir.
    Assurément nos crispations,nées certes d’une légitime déception,ne les encourageraient pas à s’engager dans la voie ,très étroite actuellement du juste chemin.
    Sur le fond, il ne me semble pas que nous soyons en grand désaccord.

  20. @ Sancenay
    Je comprends votre raisonnement, mais en l’occurrence, je ne vois pas qui à gauche est dans l’étau et qui en sort, mais par contre il est évident que Sarkozy s’y engouffre avant même sa prise de fonction .
    Le fait d’être de bonne volonté ne suffit pas pour faire juste et vrai : l’enfer est pavé de bonnes intentions, et si Sarkozy pense nous refaire le coup de ”si tous les gars du monde…..”, qu’il nomme aussi Marine Le Pen, ou B. Gollnisch et P de V, qui n’ont pas eu à traiter, comme Kouchner, de l’affaire, dite du sang contaminé…….
    Mais il fait cette ouverture à gauche, parce qu’il a procédé à une fermeture à droite. D’ici peu il sera échec et mat comme Chirac-Juppé en 1997.

  21. A PG
    nous raisonnons nécessairement dans le cadre du système.
    lorsque le Président Mitterand fit appel aux communistes lors du “programme commun “toute la bonne bourgeoisie néo libérale, davantage inquiète pour son bas de laine que pour sa descendance, elle l’a prouvé et le prouve davantage encore aujourd’hui , imagina les chars de Moscou déferlants sur le Champs.Quelques années plus tard le pauvre Marchais avouait piteusement que l’intention initiale était bien d’étrangler le PC , ce qui fut fait et bien fait comme on a pu le constater.
    Je ne ferai pas l’affront à Monsieur Védrine de suggérer que l’on pouvait penser lui faire le coup de Marchais,ce serait d’ailleurs faire trop d’honneur à ce dernier.Mais je ne pense pas d’ailleurs que cette “main tendue”, si cette info est vérifiée, aurait pu être lisible au premier degré.
    Je veux seulement dire qu’il faut peut-être éviter une lecture trop binaire du fait politique quand bien même le système se veut binaire.
    Pensez-vous réellement d’ailleurs que Monsieur Le Pen était si malheureux le soir du 22 avril ? Il n’en a pas donné l’impression , tout au contraire me semble-t-il.
    Si d’ailleurs il avait souhaité faire échouer le nouveau Président, il aurait pu solennellement à voter pour lui afin de mobiliser les “forces démocratiques” contre lui, ce qui, dans le preux camp bayrouiste n’aurait pas manqué de marcher aussi “héroïquement” qu’en 2002.
    Force est de constater qu’il ne l’a pas fait.
    C’est en fait le système que vous mettez en cause comme Sa Sainteté Jean-Paul II en a souligné les limites dan son livre testament “Mémoire et Identité” et là dessus je ne puis que vous rejoindre sans pour autant confondre les hommes et le système quand bien même celui-ci agit , il est vrai ,envers eux, comme une pieuvre.

  22. @sancenay
    Dans le sens d’une analyse critique du système binaire républicain français, hérité de la terreur jacobine et qui vise à toujours aller vers la gauche, vous avez raison.
    Est ce que ces chassés croisés politiciens suffiront à casser ce système ?
    Il faudrait plutôt réformer les lois et les institutions qui le maintiennent, séparer la franc maçonnerie de l’état, et retourner à notre histoire et à ses valeurs fondatrices.
    Je ne suis pas certain que ce soit vraiment le projet de N. Sarkozy lorsqu’il choisit B. Kouchner pour le quai d’Orsay…Il faut bien sourire de voir le porteur du sac de riz en Somalie rejoindre le porteur de la Croix de Lorraine.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services