Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Un pasteur canadien au tribunal pour une lettre classée « homophobe »

Un pasteur canadien a écrit une lettre privée à un éditeur pour lui dire son aversion à ses publications homosexuelles. Educateur en charges d’adolescents, il s’explique : "J’ai juste écrit une lettre à l’éditeur, d’un point de vue
hétérosexuel, disant que c’est quelque chose (NDLR le comportement homosexuel) dont il faut ‘vraiment
vraiment’ se préoccuper".

Il risque de lourdes amendes et l’obligation de faire des excuses publiques, qu’il refuse d’ores et déjà au risque d’encourir la prison ferme.

"Je me sens presque trop petit, pour être honnête avec vous" dit ce pasteur qui risque de payer cher l’incomptabilité de son message et de ses convictions religieuses avec la pensée unique.
La liberté d’expression consiste aujourd’hui à faire taire ceux qui ne sont pas d’accord, même dans des courriers privés…

Lahire

Partager cet article

Publier une réponse