Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Angleterre

Un futur roi d’Angleterre relativiste

Le couronnement du Prince Charles devrait être l’occasion d’un spectacle inouï. Le chanoine qui présidera le comité d’organisation de la cérémonie, s’explique :

"La cérémonie de couronnement doit trouver
un moyen de trouver la meilleure façon d’inclure les gens qui ont
d’autres croyances
(…) Elle doit être différente d’une certaine
manière à cause de la composition de la société et de la façon dont les
choses ont évolué (…)
Nous devons reconnaître la réalité de la religion dans le coeur de notre société au niveau national (…)
Plutôt que d’y tenir avec possessivité, il
est devenu possible d’aider à la création d’un espace pour d’autres
religions dans la vie de notre pays. Cela mène à l’intégration et à la
cohésion".

On l’a compris : dans ce discours, toutes les religions se valent, et le Roi d’Angleterre ne se reconnaissant plus que le roi de tous les Anglais, se doit de n’être qu’une émanation du peuple et de toutes ses différences. Il n’a pas fini d’en voir…
Le relativisme le plus complet frappe la déclinante monarchie anglaise : l’Eglise catholique devrait se faire entendre. Et quelle niaiserie est sienne : Qui croirait d’autres monarchies, musulmanes par exemple, capables d’une telle mascarade?

Lahire

Partager cet article

16 commentaires

  1. Mascarade ?? Je tique … Les fastes liés à cet événement sont peut etre surannés , mais sontla preuve d’une Tradition tout de meme bien chère au peuple Brittanique – et à moi aussi !
    Que l’Eglise se couche , ça , c’est un autre problème …
    Bonne soirée
    Jérome

  2. Dans ce cas-là, lui sera-t-il encore possible d’être le chef de l’Eglise anglicane ?…
    Ou cumulera-t-il les fonctions ? Imam, chef de l’église anglicane, de la religion hindouiste, etc.

  3. Cela vous étonne-t-il? ce cher Charles n’en est pas à une incohérence près…

  4. @ ronceveau
    Les fastes du couronnement royal ne se comprennent que parce que Dieu est présent dans un tel acte…
    On peut bien parler maintenant de mascarade puisque le relativisme l’emportera

  5. signé Maguelone

  6. à force d’être tolérant, voilà où on arrive

  7. avec Maguelone, je sais que Dieu est présent pour un couronnement royal, mais en Angleterre depuis Henri VIII, j’en doute.
    Lire à ce sujet:” La réforme liturgique anglicane” de Michael Davies aux éditions Clovis.
    C’est un livre que tout catholique doit lire quelles que soient ses affinités religieuses.
    N’oublions pas notre devoir d’approfondir, et notre foi et nos connaissances de l’histoire religieuse.
    Sans vouloir parler des autorités religieuses, je constate toujours avec étonnement et qqefois colère(nul n’est parfait)que le dialogue est très prononcé avec des hérétiques et pratiquement fermé avec les tradis, même surnommés intégristes.

  8. @ Henri
    C’est bien pour cela que l’on peut parler de mascarade dans ce “couronnement” d’un homme par un homme où Dieu n’est sans doute plus très présent !

  9. @ sep : vous avez raison , je m’incline … Je ne voyais que l’aspect paien de la cérémonie.

  10. Je ne suis pas d’accord avec le commentaire final. La réflexion du chanoine ne veut pas dire que toutes les religions se valent. Vouloir entendre ceux qui pensent différemment, ce n’est pas pour autant estimer autant leur position que celle que l’on tient.
    Il me semble que la réalité est un peu plus nuancée: il n’y a pas relativisme doctrinal comme vous le dénoncez, mais relativisme social : on subordonne l’expression de la vérité à des considérations sociales et sociologiques, et on préfère créer un espace de “tolérance” que proclamer la vérité. Cela est certainement très regrettable. Mais ce n’est pas du “relativisme” au sens propre du terme, car on ne dit pas que tout se vaut.

  11. Romain a raison de dire que ce n’est pas vraiment du relativisme, c’est seulement le plus sûr chemin pour y parvenir tout en douceur.
    La création d’espaces de tolérance propres à faire cohabiter des “vérités” inconciliables fut la méthode des sociétés de pensée de la seconde moitié du 18ème siècle. On en connait bien les fruits.
    Le prince Charles ne peut pas dire tout haut qu’il ne croit pas à grand-chose, ce qui est le propre des gens qui croient que toutes les religions se valent, sans faire courir à sa couronne un certain risque. Il lui semble donc plus habile(ou hypocrite)de se réfugier à l’ombre de la tolérance, tout en feignant de croire que les mahométans partageront avec lui cet esprit de tolérance.

  12. @ Romain :
    Vous dites : “il n’y a pas relativisme doctrinal”
    Il dit : “La cérémonie de couronnement doit trouver un moyen de trouver la meilleure façon d’inclure les gens qui ont d’autres croyances (…) Elle doit être différente d’une certaine manière à cause de la composition de la société et de la façon dont les choses ont évolué”.
    On parle bien d’une cérémonie “multireligieuse” : Relativisme doctrinal il y a aussi.

  13. la monarchie anglaise est-elle une monarchie de droit divin ou non, c’est la première question à se poser!

  14. pour répondre à Xango, ce n’est pas une monarchie de droit divin ! ou sinon, on l’aurait su

  15. A Henri, les lefebvristes disent que le dialogue leur est interdit, alors que le dialogue est ouvert à tous les autres.
    Ce n’est pas exact, car si dans un dialogue je veux imposer sa politique à mon interlocuteur, c’est moi qui refuse le dialogue.
    Dans l’affaire de l’Institut du Bon Pasteur, le pape a montré sa très grande générosité.

  16. @ Jean-François,
    Je ne sais pas vraiment ce que disent les lefebvristes!
    Par contre ce que je sais en général sur le plan religieux, c’est que quiconque est dans l’erreur, à tout intérêt au dialogue, alors que qui est ferme et sur de sa foi, quel intérêt aura-t-il à dialoguer?
    L’évangile s’annonce il ne se dialogue pas
    Dans un dialogue “constructif” il y a souvent pour ne pas dire toujours perte de l’affirmation de sa foi.
    On commence à relativiser, en espérant gagner l’autre en épargnant sa susceptibilité.
    Sur tous les sujets, c’est une technique franc-maçonne, de toujours vouloir dialoguer à tout propos.
    ” Du dialogue jaillit la lumière” disent-ils, si c’était vrai, on n’aurait pas ces séances lamentables au Palais Bourbon.
    ¨Pour que cela soit vrai, cela suppose une totale honnêteté de part et d’autres.
    Monde idéal qui n’existe pas!
    Je ne doute pas de la générosité de Benoît XVI, je doute qu’il parvienne à faire revenir dans l’église les âmes égarées par le dialogue.
    Ses prières et celles des catholiques sont certainement plus efficaces.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique