Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Culture de mort : Idéologie du genre / Institutions internationales

Un traité des Nations Unies veut rendre criminel l’enseignement de l’Église

Un traité des Nations Unies veut rendre criminel l’enseignement de l’Église

Selon C-Fam, organisation pro-famille présente à l’ONU :

La semaine dernière, j’ai alerté sur les négociations en cours aux Nations Unies en vue d’un nouveau traité juridiquement contraignant qui transformera des enseignements de l’Église en crimes contre l’humanité.

Certains de ceux qui m’ont écrit étaient incrédules. Comment cela pouvait-il être possible ?

Voici comment.

Les États membres des Nations Unies sont en train de négocier un nouveau traité juridiquement contraignant sur les « crimes contre l’humanité ». Ces derniers sont généralement considérés comme des crimes qui blessent toute l’humanité, comme le génocide des Juifs par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le nouveau traité pourrait bien comprendre les éléments suivants :

« Orientation sexuelle et identité de genre »

Et

« Grossesse forcée »

Sachez que nous sommes contre toute discrimination injuste contre ceux qui sont attirés par les personnes du même sexe. Cependant, nous ne pouvons soutenir l’idée selon laquelle s’opposer à « l’orientation sexuelle et à l’identité de genre » serait un nouveau « crime contre l’humanité ». Cela incriminerait l’enseignement de l’Église.

Nous nous sommes trouvés affrontés à la « grossesse forcée » lors de la création de la Cour Pénale Internationale, il y a vingt ans. Entre les mains de la gauche, « grossesse forcée » est une expression signifiant qu’une femme ne peut avoir recours à l’avortement.

En travaillant avec les États membres des Nations Unies il y a vingt ans, nous l’avions fait définir comme le viol répété d’une femme ayant pour objectif de modifier le profil démographique d’un pays, autrement dit, retenir une femme prisonnière jusqu’à l’accouchement.

Mais la gauche revient à la charge et veut inclure la « grossesse forcée » dans le nouveau traité mais sans définition, de manière qu’elle puisse la définir plus tard contre les enfants à naître.

C’est ainsi que le nouveau traité va rendre criminels les enseignements de l’Église.”

Partager cet article

11 commentaires

  1. La grossesse forcée, ça peut aussi être la GPA : “Grossesse Pour Argent” que les femmes pauvres seront contraintes d’accepter pour se nourrir.

  2. Finirons nous martyrs à ce rythme ?

  3. Voilà comment, au bout du bout d’un très long processus, la Révolution, c’est à dire la Synagogue, parvient à ses fins ultimes autrement que par la persécution pure et simple des débuts qui avait alors échoué, puisque l’Eglise en était sortie renforcée.
    Mais deux siècles après, l’Eglise institutionnelle s’étant pour une très large part ralliée aux postulats et différents avatars doctrinaux de ses pires ennemis, on voit mal comment elle pourrait s’opposer à une énième trahison de ce type : la conséquence est qu’une fois encore, elle devra changer la doctrine ou disparaître…

  4. Et un tour de cliquet en plus… Il n’y a pas à s’étonner de cette information, les ennemis de l’Humanité ne reculeront devant rien pour contribuer à la destruction de nos nations chrétiennes et notre civilisation judéo-chrétienne… et il se trouvera des dirigeants politiques occidentaux pour aller dans ce sens !

    Regardons les choses en face :

    1) les “organisateurs” de ce nouveau traité sont des gens qui seront toujours acharnés à nous détuire, comme Carthage voulait la mort de Rome ;

    2) donc nous, de notre côté, n’ayons pas peur de prendre les mesures nécessaires pour faire en sorte qu’ils ne puissent plus commettre leurs crimes !

    Delenda Carthago disait très justement Caton l’Ancien…

    • “civilisation judéo-chrétienne” : non, helléno-chrétienne ; le judaïsme est la négation du christianisme puisqu’il ne reconnait pas le Christ : il faut en finir avec cette arnaque qui ne sert qu’à justifier une mise sous tutelle de la part de gens qui ne veulent pas notre bien, loin de là ;
      “donc nous, de notre côté, n’ayons pas peur de prendre les mesures nécessaires pour faire en sorte qu’ils ne puissent plus commettre leurs crimes !” Euh, oui, mais quels instruments de souveraineté, à la fois de nature spirituelle (Eglise) et temporelle (Etat) nous reste-t-il pour parvenir à cet objectif ? Aucun, sauf à tourner en rond comme un écureuil en cage !

      • Merci, Ludo72, d’avoir bien voulu réagir… Je ne peux m’empêcher de dire “judéo-chrétiennne”, car toute notre Foi et culture chrétienne vient en ligne directe du judaïsme… et que le Christ lui-même et ses 12 apôtres étaient juifs… Tout l’Ancien Testament, que nous partageons en grande partie avec les Juifs, annonce la venue du Messie, dont nous connaissons la vie et les miracles grâce aux Evangiles et aux Actes des Apôtres !

        Mais vous avez raison de souligner l’apport hellénique ! que ce soit dans la langue française, dans les arts, et la politique, les Grecs ont bâti eux aussi la France…

        Quand aux mesures nécessaires dont je parle à mots couverts, et vous comprenez pourquoi, elles doivent découler avant tout d’une volonté politique de remettre de l’ordre dans la maison, et malheureusement cette volonté est inexistante aujourd’hui ; et de même, une volonté de s’affirmer chrétien quasiment inexistante dans l’Eglise actuelle…

        Je ne crois plus en la démocratie, elle est en train de détruire notre chère France, je pense que seul un système autoritaire osant affirmer sa force, et l’utiliser quand cela est nécessaire, sera capable de relever le navire, que cela plaise ou non ! Et je crois que de plus en plus de français sont prêts à un tel système pour que notre patrie revive…

        • Irishman
          “Un système autoritaire”.
          Pensez-vous à l’Armée ?

          Je n’ai pas la foi mais j’ai des principes et des valeurs qui sont finalement identiques aux vôtres. Tout part à la dérive, il n’y a plus de moralité et il serait grand temps de redresser la barre.

          M. Macron s’agite pour retrouver des couleurs. Je crains qu’il parvienne à ses fins et la France, déjà moribonde, s’éteindra puisque c’est là son dessein.
          L’Armée, ou une révolution.

          • Bonjour Darcyfox !
            L’Armée a pour rôle de nous défendre des agressions extérieures. Dans le principe, elle ne devrait pas être utilisée pour réprimer, c’est le rôle de la Police. Mais compte tenu qu’aujourd’hui, et ce depuis longtemps en France, ce sont des gens venus de l’extérieur (et que nus avons eu tort de laisser entrer !) qui causent de graves désordres, et qu’ils ne cachent même pas leur allégeance envers “l’extérieur”, alors oui j’estime que l’Armée peut être utilisée pour remettre le navire à flots ! Mais les militaires ne doivent pas gouverner, ce n’est pas leur mission, et de toute façons, ils ne savent pas le faire… Tenir une province après l’avoir conquise, oui, pendant quelques temps, mais gouverner un pays entier, ils ne savent pas…

            Et puis le problème, c’est que la grande majorité de nos généraux, profitant grassement des avantages qui leurs sont alloués, ne bougeront pas le petit doigt… ils ont même été nommés pour ça !

            Ceux qui réagiront, ce seront des officiers subalternes, avec quelques sous-off’ péchus, mais je doute fortement de la capacité (de la volonté ?) des troupes pour les suivre…

            Comme on dit, la république gouverne bien mal, mais sait très bien se défendre !

  5. De l’autre côté, Trump a annoncé qu’il s’opposera à la formation d’un gouvernement mondial : https://explainlife.com/president-trump-i-will-stop-united-nations-from-forming-one-world-government-5228/

  6. blanc, chrétien, voilà les deux tares que les bobos socialistes et mondialistes veulent éradiquer!
    ne l’oubliez pas aux prochaines élections

  7. Ce qui me gêne le plus, c’est le silence de l’opposition dans tout ça ! On peut l’expliquer par l’attente des prochains promus par une élection, ces gens ne peuvent pas critiquer un modèle qu’ils souhaitent intégré dans quatre ans. Conclusion : La place est bonne les Français sont trop généreux. Ils le sont par la contrainte. Faites l’essaie de ne pas payer vos impôts, l’article XIV des droits de l’homme, ils s’en tapent, et le peuple entre sagement à la bergerie.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services