Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Un Synode extraordinaire, en effet

Traduction d'un article de Georges Weigel, le biographe de Jean-Paul II :

"Selon les termes utilisés au Vatican, une session de Synode d’évêques prévue spécialement est un ‘Synode extraordinaire’, à la différence d’un Synode ordinaire qui a lieu tous les trois ans environ. Ce Synode extraordinaire de 2014, qui avait pour fin de préparer le Synode ordinaire de 2015, fut le témoin d’événements extraordinaires.

1. Le Synode attira l’attention d’une quantité de médias impressionnante. Malheureusement trop de cette attention était due à la perception erronée du Grand Moment Tant Attendu de la capitulation de l’Eglise, la dernière grande institution à tenir tête face à la révolution sexuelle. Ce qui aurait dû attirer l’attention des médias : des évêques africains témoignant du pouvoir libérateur de la monogamie et de la fidélité au mariage toute la vie durant – fut hélas expédié sans ménagements, alors que les femmes dans le tiers monde sont les principales bénéficiaires de la vérité sur le mariage reçu de Dieu.

2. Le Synode démontra l’extraordinaire confiance en eux des évêques d’églises mourantes, qui donnent avec aise des conseils de pastorale aux églises qui tiennent debout. Beaucoup d’évêques et de théologiens se comportèrent comme si la préparation de Vatican II était de retour. Ils ont présidé à la chute du catholicisme en Europe de l’ouest ces 50 dernières années, mais cela ne semblait pas les accabler. Les jours heureux étaient revenus.

3. le Synode était également extraordinaire, si l’on en croit les médias, pour sa démonstration publique et ‘sans précédent’ de discorde parmi les cardinaux. Ceux qui trouvent ceci sans précédent pourraient relire l’Epître aux Galates (2,11), où Paul ‘réprimanda’ Pierre les yeux dans les yeux. Ou méditer sur les arguments des évêques nord africains durant la controverse Donatiste. Ou étudier la querelle entre l’évêque Cyprien de Carthage, un docteur de l’Eglise, et le Pape Stéphane. Ou lire les débats de la première session de Vatican II. Les controverses en 2014 étaient en effet notables, en ce que des hommes intelligents à la base, dont la position avait été bien démolie par des spécialistes, furent incapables de se rendre à l’évidence qu’ils avaient tord. Mais à bien y penser, cela non plus n’est pas vraiment nouveau.

4. Le Synode était extraordinaire pour sa grande confusion théologique dévoilée par des grands de l’Eglise qui devraient vraiment mieux s’y connaître. La question du développement de la doctrine fut spécialement mal traitée par certains. Bien sûr c’est avec le temps que l’Eglise développe une meilleure compréhension d’elle-même et une meilleure pratique pastorale. Mais quoiqu’en dise le grand John Henry Newman dans sa discussion classique et moderne, tout développement authentique est en continuité organique avec le passé ; ce ne peut pas être une rupture avec le passé. Pas plus qu’il n’y a de place dans la doctrine catholique pour une reformulation des mots du Seigneur, et la fidélité au texte de l’Ecriture n’est pas vu comme du ‘fondamentalisme’.

5. Le Synode était extraordinaire dans sa démonstration qu’un nombre excessif d’évêques et de théologiens n’ont toujours pas saisi la Loi de Fer de la chrétienté dans la modernité : les communautés chrétiennes qui maintiennent une main ferme sur leurs principes moraux et doctrinaux peuvent fleurir au milieu des acides culturels de la modernité ; les communautés chrétiennes dont les principes moraux et doctrinaux deviennent poreux (et ensuite invisibles) s’étiolent et meurent.

6. Une dernière chose : pourquoi aucun représentant de l’Institut Pontifical Jean Paul II sur le Mariage et la Famille n’était invités au Synode sur la famille ?"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services